[journal de confinement] semaine 10

Le déconfinement suit son cours… et ce journal de confinement continue pourtant encore un peu sa route. Je sens toutefois qu’il glisse doucement vers quelque-chose qui ressemble au fourre-tout, mais je n’arrive pas à me décider à reprendre le fourre-tout tel qu’il était auparavant… Je réfléchis donc à une autre version.

Vous pouvez retrouver les semaines précédentes en suivant les liens ci-dessous :
Semaine 1
Semaine 2

Semaine 3
Semaine 4
Semaine 5
Semaine 6
Semaine 7
Semaine 8
– Semaine 9

*****************

SAMEDI 16 MAI. Pour ce premier week-end de déconfinement, nous avons fait un tour dans le Vercors malgré les nuages et le vent. L’idée de base était de partir sur la piste des orchidées et j’ai trouvé mon bonheur. Je suis ravie à l’idée de ne pas être totalement passée à côté de la floraison de cette année !

au détour d’une rue

DIMANCHE 17 MAI. Le soleil a fait son grand retour, et nous avons de nouveau pu déjeuner dans la cour. Après cela, direction le bois voisin (mais situé à plus d’un kilomètre…) pour une petite promenade digestive avant de s’installer à ne rien faire pour le reste de l’après-midi.

dans les bois

LUNDI 18 MAI / MARDI 19 MAI / MERCREDI 20 MAI. Jours de télétravail, et tant mieux parce qu’il y a eu beaucoup de retard sur certains de « mes » trains.

Je suis à la fois pressée et pas du tout de retourner au bureau, partagée entre le bonheur de ne pas avoir de trajets et la curiosité de savoir comment cela va se passer sur place….

Rosier des rues…

Cela va faire 4 ans que j’ai récupéré les clés de ma maison. Quand je l’avais visitée pour la première fois, ça avait été un coup de coeur immédiat. Certes, elle validait tous les pré-requis que j’avais (localisation, présence d’un espace extérieur, nombre de chambres, surface…), mais il y avait autre chose, de complètement irrationnel : c’était MA maison, je le sentais. J’étais loin à l’époque de me douter que j’aurais si rapidement autant de temps à y passer. Finalement, au cours de ces semaines confinées, pas une seule fois, je n’ai regretté le choix rapide que j’avais fait il y a 4 ans. Aucun doute n’est plus possible, c’est réellement MA maison.

JEUDI 21 MAI. Nous avons profité du beau temps pour une petite promenade nous menant à une cascade. Et sur le retour, nous avons fait un arrêt sur un (tout) petit marché de producteurs où nous avons trouvé des fraises (les meilleures mangées cette saison), des radis, des jus de fruits (et du rosé…), ainsi qu’un savon au lait d’ânesse. Et autour du stand, en toute liberté, il y avait un ânon hyper calin (a priori il cherchait si quelqu’un n’aurait pas un biberon pour lui).

VENDREDI 22 MAI. Nous sommes allés à Grenoble pour récupérer les dernières affaires de Mr 1Er, celles qu’il avait laissé quand il pensait encore avoir quelques cours à Grenoble cette année, et rendre les clés de sa chambre. En effet, il est maintenant certain qu’il n’aura pas d’obligations sur Grenoble cette année universitaire.

************

Je crois que d’une certaine façon la boucle est bouclée. J’avais commencé le confinement par un aller/retour à Grenoble pour ramener Mr 1er à la maison et ce nouvel aller/retour le termine en quelque sorte. Même si le déconfinement n’est pas total, même s’il reste des limites kilométriques, ce journal de confinement arrive au bout de son cycle…. J’écrivais en début de semaine que je sentais qu’il se terminait. J’en suis maintenant convaincue.

23 réflexions sur « [journal de confinement] semaine 10 »

  1. et oui dé-confiné mais avec réserve, je sors mais pas encore pris l’habitude de traîner un peu en ville j’évite, je sais les petits commerçant ont besoin de remettre le pied à l’étrier, mais je n’arrive pas a me convaincre d’y faire un tour.
    bises amicales

    1. Honnêtement, je ne vais en ville que si j’ai quelque chose à y acheter, ce qui finalement est très rare ! Cela ne change donc rien à mes habitudes…

  2. je suis heureuse de lire ces mots au sujet de ta maison, c’est si important, surtout en cette période…
    très jolies fleurs et belle dernière photo ♥
    oui, nous sommes déconfinés, mais pour le moment, c’est encore un semi-déconfinement, il y a encore des limites à respecter, de nombreuses contraintes, aucun retour à la normale dans certaines situations (comme pour le moment tu continues le télétravail, je ne fais pas classe normalement et je continue le distanciel…) c’est une période de transition qui risque de durer…

    1. Je crois qu’il faut éviter de la voir comme une période de transition car beaucoup de points risquent de devenir monnaie courante pour les mois/années à venir…. C’est sans doute plus proche d’une période d’installation dans de nouvelles habitudes !

    1. Je pense qu’il est prématuré de penser qu’on voit le bout de cette pandémie… On a surtout en une centaine de jours adopté de nouveaux comportements qui ne nous semblent plus si exceptionnels, et qu’on va pouvoir ainsi faire perdurer plus mois/années si nécessaire.

  3. bonjour Emma, j’ai suivi ton journal de confinement avec beaucoup de plaisir. Tu m’as donné l’idée d’en faire un et je l’ai fait … mais il est moins poétique que le tien. Je continue à écrire sur le … déconfinement … mais je vais devoir m’arrêter un jour sinon cela deviendra un livre …
    j’attends avec impatience tes autres articles sur tes états d’esprit par exemple que j’apprécie beaucoup pour leur petit côté humoristique et les bonnes adresses gourmandes ainsi que tes photos superbes.
    bon week end et a bientôt

    1. Merci pour ce gentil message.
      Je suis ravie d’apprendre que j’ai pu donner envie à d’autres d’écrire (et il n’y a aucun mal à écrire un livre 😉 )
      Bon week-end à toi aussi !

  4. Déjà quatre ans ? Je crois que je perds la notion du temps. En tout cas, je suis ravie de lire que tu as trouvé ta maison. Je crains, je crois, que je cherche encore la mienne…

    1. Et oui, déjà quatre ans… c’est que le temps passe vite en fait ! Quand je l’ai visitée, il n’y avait déjà finalement pas vraiment de doute…

  5. Les roses sont magnifiques!
    Pas encore retournée en ville; je tenterais debut Juin… on va attendre 15j apres le deconfinement.
    Les choses vont reprendre tout tout doucement sans jamais retrouver l’avant mais cette « liberté » est agreable, surtout pour les balades 😉
    Belle semaine!

      1. C’était surtout hyper désert…. Il ne reste que quelques étudiants étrangers qui n’ont pas pu rentrer chez eux. Les autres ne reviennent que pour vider les chambres et rendre les clés.

  6. En me promenant sur des blogs amis,je « suis tombée » avec un réel plaisir sur ton blog et la partie coup de coeur concernant ta maison!J’ai eu le même en 2004 et bien que la maison soit trop grande et le jardin aussi ,je ne peux me résoudre à déménager!
    Concernant l’avenir…..je le vis aussi comme une période d’adaptation pour de nouvelles habitudes.Ai je tort?
    Rien ne sera plus pareil mais n’est ce pas cela « avancer »?
    Bonne fin de journée
    Sabine

  7. Mercredi, j’ai fait ma première vraie balade de décofinement, j’ai été super heureuse de croiser des fleurs ! Et j’ai mangé mes premières fraises de l’année (c’est un peu long à Paris de trouver des fraises françaises qui ne coûtent pas les yeux de la tête)

    1. Pour les fraises, je suis dans une région où on en produit, elles sont donc (comme tous les autres fruits) bien moins chères…. On commence à trouver des abricots !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :