[journal de confinement] semaine 2

Deuxième semaine à la maison. Je continue donc mon journal de confinement…. toujours sur le même principe : des pensées, quelques faits marquants (du moins, marquants pour moi)….

Ligne d’horizon…

SAMEDI 21 MARS. Mais où est passée cette journée ? A ne rien faire, elle a filé à toute vitesse. La cour a été nettoyée. J’ai lu un livre. Et pouf, il était 19.00 ! Je crois qu’en réalité, après une grosse semaine de travail, j’ai suivi le rythme de Vador, véritable coach en confinement….

Mon challenge du moment sera de ne pas oublier où j’ai stationné la voiture dimanche dernier d’ici la prochaine fois où je vais devoir m’en servir.

Dimanche 22 Mars. Il a plu. Je peux donc maintenant affirmer avec certitude que je préfère le confinement par grand soleil que par temps de pluie. Quand il y a du soleil, on peut ouvrir les fenêtres, mettre le nez dehors dans la cour, profiter de la luminosité…
Parce que la situation est extra-ordinaire, nous avons fait un diner de crêpes, ce que nous ne faisons normalement que pour la chandeleur et Mardi-Gras.

Vador continue à nous montrer l’exemple

LUNDI 23 MARS. Grosse journée de travail qui a débuté tôt et s’est terminée tard. J’ai pu récupérer quelques formulaires d’attestation de sortie dérogatoire vierges imprimés (je n’ai pas d’imprimante à la maison). Cela m’évitera quelques recopies manuelles. La distraction du jour est venue du passage bruyant de deux Rafales au-dessus de la maison à plusieurs reprises.

MARDI 24 MARS. Chaque journée de travail ressemble à la précédente : chargée, intense, et en même temps un peu monotone. Les temps d’échange en visio avec les collègues sont des pauses bienvenues et nécessaires.
Forcément, c’est le lendemain du jour où j’ai pu me faire imprimer des attestations que le modèle de celles-ci change ! Tant pis, je vais continuer à les utiliser en notant l’heure dessus.

MERCREDI 25 MARS. Je suis sortie faire des courses pour plusieurs jours… Il semblerait que les gens se soient rués sur les oeufs et la farine. Feraient-ils tous comme moi beaucoup plus de gâteaux qu’en temps normal ?

JEUDI 26 MARS. Il a fait plus froid aujourd’hui, et malgré le soleil, il n’était pas vraiment possible de rester dans la cour. Dommage car j’aurais bien un peu plus « pris l’air » en prenant mon café du midi… Les journées de travail sont toujours bien remplies et la fatigue s’accroit à l’approche de la fin de la semaine.

VENDREDI 27 MARS. Fin de semaine bienvenue ! On sait dorénavant officiellement que le confinement durera au moins deux semaines supplémentaires. Mais, soyons lucides, il y a de fortes chances de prolongations. Quoi qu’il en soit, c’est le week-end qui débute ce soir. Le programme est déjà défini : repos !

*************

Dans les commentaires du billet d’hier : le thème Piquant du projet 52, Soène disait qu’on avait peu de chances de voir une pointe de couteau. N’ayant pas l’occasion de sortir faire des photos, j’en fais chez moi… alors j’ai pris cela comme un défi. Voici donc une pointe de couteau !

46 réflexions sur « [journal de confinement] semaine 2 »

  1. Hello Ma’
    C’est très bien ta formule de journal hebdomadaire 😆
    En travaillant, c’est mieux car un billet par jour c’est très contraignant… même si j’ai tout mon temps !
    Qu’il est beau Vador et la pause de Star 😆
    Très belle photo en N&B
    Tout à fait d’accord avec toi, le confinement est moins triste au soleil… Et voilà le froid qui s’y met 😥
    Pour les crêpes, y’a pas de saison, je les aime tout l’temps ! Et c’est convivial, sauf pour celle ou celui qui les fait 🙄
    A moins que tu n’aies une crêpière ? 😆
    Mes filles me disent aussi que le télétravail n’est pas de tout repos et que les horaires sont les mêmes qu’au bureau.
    😆 le coup du stationnement de la voiture me fait rire. Ca arrive souvent dans les immenses parkings des centres commerciaux !
    Quant à la lame du couteau : re-dou-ta-ble ! Avec ces couteaux à dents de scie, quand on se coupe, c’est profond. Ce genre de lames me font peur…
    Merci pour ton clin d’oeil 😆
    Bon dimanche et e-bisous d’O.

    1. Au boulot, le confinement induit des difficultés qui ajoutent une charge de travail sur mon service qui vient en sus de la charge habituelle.. donc les journées sont depuis 2 semaines beaucoup plus longues qu’au bureau : je commence à travailler à un horaire où je ne suis même pas encore partie de chez moi si je vais au bureau et je termine plus tard que l’horaire de mon train de retour…. mais j’ai un boulot et je peux l’exercer en télétravail, c’est déjà un confort énorme !
      Pour les crêpes, je les fait à la poêle à crêpes, et ça va quand même assez vite une fois que la poêle est bien chaude !

      1. Bon courage, Ma’
        Les travailleuses autour de moi pensent aussi que le télétravail n’est pas toujours évident mais comme tu dis, pouvoir continuer de travailler c’est essentiel.

      2. Le télétravail, c’est avant tout une autre façon de travailler : être à distance de ses collègues, s’organiser seul chez soi… là, on a jeté tout le monde d’un coup dans le grand bain, sans préparation pour beaucoup !
        (pour ma part, je suis « chanceuse » : d’une part, je pratique le télétravail depuis une dizaine d’années et, d’autre part, je suis dans une équipe géographiquement éclatée donc on a aussi l’habitude de travailler ensemble à distance… )

  2. très bien je fais de même mais plus en journal intime, quoi qu’un jour peut être vais-je faire un condensé plus pour expliquer notre ressenti a certains moment, des moments de doute, de peur, de réflexion, d’ennuie et j’en passe mais chaque ressenti a été noté, m^me le fait de ne plus apprécié de passé a table tellement on prend cela pour une routine, enfin c’est incroyable ce qu’on peut penser, mais bravo pour tes impressions noté
    bises amicales

  3. C’est sympa ce journal du confinement. Ma fille a beaucoup de mal avec le télé travail , une de mes petites filles n’a pas encore 2 ans et demande beaucoup d’attention. Elle travaille le matin très tôt et pendant la sieste de la petite. Moi non plus, je n’ai pas trouvé de farine, les gens pâtissent beaucoup en ce moment!! Redoutable cette pointe de couteau.
    bon dimanche, bon repos.

    1. Avec des tous petits, le télétravail est en effet plus compliqué. … les enfants ont plus de mal à comprendre que maman ou papa est là mais n’est pas disponible.
      (et j’ai retrouvé de la farine.. ouf ! ça va être bon pour une semaine de plus !)

  4. Oui en confinement on préfère le soleil car le gris ajoute à la morosité. Les journées filent vite si on y prête pas attention et effectivement il y a des gateaux de fait à plusieurs mains, histoire d’occuper les enfants. Pas de gras à mi-cârème ? Bon ici çà va être cheminée car le ciel est bleu mais il y a tempête quand même… Bon dimanche.

    1. Les jours où je travaille, je commence entre 7.00 et 7.30 et j’arrête après 18.00 (et encore, ça s’est calmé, la 1ère semaine on a plusieurs fois fait des « débriefs » de la journée à 19.00 avec mon chef !) : ça laisse finalement peu de temps disponible pour autre chose ! C’est aussi pour cela que le week-end est bienvenu !

  5. bonjour, Comme tu m’en as donné l’idée je tiens (quotidiennement) mon journal de confinement. Pour l’instant il y a pas mal de choses à écrire mais dans quelques jours je sens que je vais écrire tous les jours les mêmes choses. Heureusement il y aura la météo à noter !!
    J’ai le temps (retraitée!!) je vais peut-être reprendre mon ProjectLife. Pour les photos il y aura le chat, la chienne, les arbres fruitiers qui fleurissent, les vidéos rigolotes que m’envoient mes enfants et petits-enfants !!! J’allais oublier mon mari devant la télé, le matin, midi, le soir … on fera avec ce qu’on a … J’essaie de mettre un peu d’humour à cette situation mais je pense très fort à toutes ces personnes qui se battent pour nous.

    1. L’humour est salutaire : il nous permet de prendre le recul nécessaire pour nous confronter à la réalité !
      Et même s’il y a pire que notre situation individuelle, on a le droit d’être fatigué, énervé, d’en avoir ras-le-bol, ….
      Bon journal alors !

  6. Vador, j’adore! On dirait un slogan publicitaire mais c’est vrai que cette photo est très belle.
    Pour le reste c’est un peu pareil chez tout le monde je suppose, sauf quand on a la chance de ne même pas être soumise au télétravail 🙂
    Quant à la pointe de couteau, j’ai eu un peu de mal à bien la voir, j’avais une illusion d’optique qui me faisait voir un bois découpé avec une pièce métallique encastrée dedans. Oui je supporte bien le confinement, pourquoi cette question 😂

    1. Tu m’as fait rire avec ta (non)vision de la pointe de couteau !
      Vador est hyper photogénique (et je dis pas ça parce que c’est mon chat 🙂 ). Et en ce moment, j’ai le temps de lui tirer le portrait !

  7. j’ ai déjà commencé mon 2 éme carnet
    de confinement, le premier est un peu mince et mon écriture est grande lol bon dimanche

  8. Effectivement il va noous falloir de la patience car ça risque de durer un moment … Pour les attestations en Grèce nous avons accès par SMS à un service gratuit. On met le numéro de code qui indique le motif de notre déplacement et notre adresse. On envoie. En 3 mn on a l’autorisation de déplacement demandée sur notre téléphone. Pas besoin d’ordinateur et d
    ‘imprimante … C’est super pratique !

    1. Ah oui, c’est super pratique ! En France, on en reste au bon vieux papier…. (on peut la faire manuscrite l’attestation, quand on n’a pas d’imprimante)

  9. Idem j’ai imprime des attestations et maintenant je mets l’heure dessus… ne pas jeter le papier inutilement!
    La meteo va bien changer cette semaine; deja cet aprem le vent souffle et il fait mega gris. Les gens ne trainent ps dans leur jardin…… les journées seront longues si on ne peut pas autant ouvrir la fenêtre.
    As tu une bonne connection internet? On a eu des soucis hier pour tenter de tous se voir via messenger video avec mes neveux et mon frère. Mon ordi a réussi (alors qu’il est vieux) mais celui de papa n’a rien voulu savoir…
    Belle semaine et prends soin de toi. Imite Vador!!!!

    1. Oui, j’ai une excellente connexion internet : jamais eu de souci avec et je peux être des journées complètes en visio dessus parfois, avec les enfants qui sont aussi sur de la visio, des jeux en ligne ou du streaming en même temps…

      1. Tant mieux! car ici, petit village, rue cul de sac.. ca galère souvent! Et mon ordi chauffe…. le tel fut change, l’ordi sera le prochain remplacement avant qu’il ne me reste entre les doigts …..

      2. pour l’ordi, si tu ne le fais pas déjà, essaie de le poser sur des petits objets type rondelles de bouchon ou gommes pour que la ventilation se fasse mieux… ce n’est pas parfait mais ça peut aider !

      3. Oh ok, d’accord je ne savais pas. Je vais essayer.
        Je le mets généralement sur mon bureau qui a du cuir. Sur les genoux dans l’aprem, je ne peux parfois pas le tenir tant il est brulant. Et alors apres il « ronfle »……

      4. je m’incruste… Tu pourrais tenter de l’ouvrir pour dépoussiérer l’intérieur aussi, ça peut valoir le coup parce que souvent la surchauffe vient de l’empoussièrement… (avec des tutos youtube, ça se fait 😉 )

  10. J’ai remarqué la pénurie de farine et d’oeufs aussi (et au lieu de ma boite de 6 habituelle j’en ai pris une de 12). J’espère que je trouverais de la farine la prochaine fois parce que je vais arriver à court… Je pense qu’entre les occupations pour enfants et le temps supplémentaire pour cuisiner, y a beaucoup de pâtisserie en ce moment effectivement.

    1. Oui, la pâtisserie, les crêpes, les gaufres… Je m’en rend bien compte déjà à la maison, j’ai utilisé 24 oeufs en 2 semaines contre 6 en « temps normal »… Et la consommation de farine est à l’avenant !

    1. Je ne fais pas mon pain : on n’en consomme pas forcément beaucoup alors une fois par semaine, j’en prends plein à la boulangerie que je fais trancher et que je congèle ensuite… Mais ça semble assez à la mode en effet !
      Par contre, je fais énormément de gâteaux… et ça se voit aussi sur ma consommation d’oeufs : sur deux semaines, où j’en consomme au généralement 6 (et encore, parfois, la boîte dure plus longtemps), j’en ai consommé 24 !

      1. Pas de masque ni de gants pour ma boulangère et puis elle m’a dit avoir des clients qui toussaient beaucoup, bref, je fais mon pain depuis !

      2. Ah oui… alors que dans ma boulangerie, ils sont hyper vigilants depuis le tout début : gants, masques, marquages de distance au sol, rien en expo qui ne soit pas derrière une vitre, table devant la caisse pour augmenter la distance, et paiement par CB fortement demandé !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.