[Drôme] admirer le printemps au Parc Jouvet

Profitant d’avoir un peu de temps à attendre en ville un matin ensoleillé, je suis allée faire un tour au Parc Jouvet. Y étant assez tôt, les allées et pelouses n’étaient pas encore remplies de monde, et j’ai pu prendre le temps de photographier le printemps.

Chaque saison apporte son lot de jolies images dans le parc. Au printemps, c’est tout d’abord la floraison des jonquilles qui marque la sortie de l’hiver. Fin mars, il était un peu tard pour la plupart qui avaient déjà fané. Mais les tulipes étaient en train de prendre le relais. Au hasard d’un coin d’herbe, j’ai aussi remarqué quelques jacinthes des bois.

Mais ce qui fait le plus le charme du parc au printemps, c’est la floraison des magnolias. Comme il avait plu la veille, certains pétales étaient un peu abimés mais les couleurs différentes de chaque arbre sont un vrai plaisir. Blanc, rose, jaune : il y en a pour tous les goûts. Si on trouve plusieurs arbres un peu partout dans le parc, c’est auprès de la maison du gardien qu’il y en a la plus forte concentration. Difficile de ne pas tomber sous le charme !

J’ai alors continué mon tour en direction de la mini-ferme où les moutons se reposaient à l’ombre, puis j’ai fait le tour de la mare aux canards. C’est en regagnant la grande pelouse que j’ai croisé une cane avec ses petits qui traversaient tranquillement en direction d’un des canaux qui traversent le parc.

Un dernier coup d’oeil aux massifs colorés et aux jets d’eau, il est temps de monter l’escalier qui me ramène au Champ de Mars.

Jacinthes des bois
Sans doute un de mes endroits préférés dans le parc… comme une salle de bal sous les platanes.
Les magnolias sont en fleurs
La famille Canard (il y avait bien une dizaine de canetons, mais c’était compliqué d’avoir tout le monde dans le champ !)
Les pavots aux pétales froissés
Jeux d’eau

Parc Jouvet – Valence – Drôme – mars 2021

[petits moments] à la médiathèque Latour-Maubourg

La médiathèque de Valence a pris ses quartiers en début d’année dans l’ancienne caserne Latour-Maubourg. C’est l’architecte Rudy Ricciotti (celui du MUCEM) qui a su mettre en valeur l’ancien bâtiment tout en le modernisant et s’assurant de son adéquation à sa nouvelle utilisation.

Les escaliers en particulier sont extrêmement photogéniques… et les espaces intérieurs proposent de nombreux coins de lecture, façon petit salon stylé.

Vue sur les anciennes écuries (qui abritent des services pour les étudiants) et la place d’Armes
L’escalier principal
Lignes graphiques
Comme à la maison

Médiathèque Latour-Maubourg – Valence – Drôme – mars 2021

[les états d’esprit du vendredi] 2 avril 2021

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 2 avril 2021] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 1er avril tard… et programmé]

Fatigue : absolument normale

Humeur : toujours bonne

Estomac : ça y est : les fraises locales sont arrivées sur les étals !

Condition physique : convenable

Esprit : vagabond

Boulot : on a pas mal de soucis de cohérence sur les discours qui sont tenus par rapport au télétravail.

Culture : Je croyais que je n’avais pas vu la 3e saison de Quantico… mais en commençant à la re-regarder, je me rends compte que si !

Penser à : passer à la médiathèque chercher mes réservations

Avis perso : j’ai nettoyé le salon de jardin et ai recommencé à déjeuner dans la cour cette semaine. Que c’est agréable !

Message perso : Joyeuses fêtes ! (ici, tout le monde dit Joyeuses Fêtes aussi pour Pâques… et chaque année, cela me met en joie ! )

Loulous : c’est reparti pour une semaine de cours en distanciel pour les plus jeunes. Mr 1er aura, lui, quelques cours en présentiel.

Amitiés : il y a de fortes chances que je ne croise plus les copains du train et les collègues pendant quelques semaines…

Sorties :  au marché samedi… dans un rayon de 10 km et selon la météo dimanche et lundi.

Divers : j’ai commandé ma nouvelle paire de lunettes….

Courses : au marché en particulier pour des fraises et des asperges.

Envie de :  prendre l’air

Pic : Samedi dernier, en faisant un tour au parc après le marché, j’ai eu le plaisir de croiser la famille Canard au grand complet !

[fin xx.xx ]

[Drôme] quand j’ai découvert Valence et ses environs… il y a 10 ans !

Il y a eu 10 ans en début de semaine, je venais pour la toute première fois à Valence (je ne peux pas vraiment écrire « dans la Drôme », puisque j’avais visité le Palais Idéal du Facteur Cheval alors que je faisais mon stage de fin d’études à côté de Lyon). Je venais donc pour découvrir la région où j’allais m’installer l’été suivant (je savais depuis fin décembre 2010 que ce serait à côté de Valence).

Par curiosité, je me suis replongée dans les photos que j’avais faites lors de ce séjour-découverte. Les enfants étaient alors beaucoup plus jeunes (10, 7 et 4 ans en février 2011) et je devais avoir plus souvent l’œil sur eux. Aussi, je prenais nettement moins de photos que maintenant.

Malgré tout, je constate que ce qui m’avait attiré l’œil à l’époque me plait toujours : la vue sur les Monts du Matin, l’architecture des boulevards à Valence, les ruelles romanaises, les petits villages au pied du Vercors, …

Avant l’installation au cours de l’été 2011, je suis venue trois autres fois à Valence, en mai et juin. L’ambiance printanière puis estivale était complètement différente de celle de l’hiver. J’avoue même que la chaleur de la fin juin m’avait fait douter de ma capacité à vivre sur place (beaucoup plus que le froid mordant du mistral de février !). Finalement, depuis 10 ans, j’ai eu l’occasion de « tester » toutes les météos possibles, de l’hiver glacial à l’été caniculaire et je m’y suis habituée (même si je préfère toujours un peu l’hiver..).

Et surtout il y a tant de choses à découvrir autour de Valence et Romans que je ne suis pas prête de me lasser !

Ceci est ma toute première photo de Valence, prise un lundi matin vers 9.00 alors que le mistral soufflait sur les boulevards déserts… Et c’est là que j’ai commencé à tomber sous le charme de la ville !
Les halles de la place Saint Jean à Valence.. coup de cœur immédiat !
Vue sur les Monts du Matin… Je suis toujours captivée par le Vercors qui s’élève d’un coup ou presque !
Châteaudouble, village au pied du Vercors

Au col des Limouches, trouver la neige !
Dans les rues de Romans… J’ai appris à apprécier la ville plus tard : il y avait trop de travaux partout lors de notre passage pour qu’elle soit vraiment attirante !
Pourtant, nous avions découvert de jolies petites ruelles
Jacquemart avant qu’il n’aille se refaire un beauté !

Valence, Romans et leurs environs – Drôme – février 2011

[les états d’esprit du vendredi] 5 février 2021

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 5 février 2021] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 4 février tard… et programmé]

Fatigue : Ce soir, c’est vacances pour une semaine !

Humeur : reste excellente….

Estomac : qui dit Chandeleur dit crêpes ! (même si en vérité, il n’existe pas de jour meilleur qu’un autre pour manger des crêpes..)

Condition physique : correcte.

Esprit : vagabond

Boulot : Nous avons subi une cyberattaque en début de semaine… Il a donc fallu travailler de façon déconnectée plusieurs jours, et quand justement on travaille sur les systèmes connectés, c’est un vrai challenge ! J’ai rarement été autant à jour dans le suivi de mes projets.

Culture : Nous avons regardé Public Ennemies. Je n’ai pas vraiment été convaincue : c’est très lent, il y a beaucoup de plans longs sur les regards par exemple.. J’ai eu du mal à accrocher et suivre la logique du scénario.
Nous avons également regardé Terminator – Genisys. Et cela a été une très bonne surprise pour moi qui aime les films/séries avec des boucles temporelles et des imbrications. En effet, là, les boucles n’arrêtent pas de s’inter-mêler et les chronologies de se bousculer. C’est à la fois simple et extrêmement tordu. Ce film chamboule complètement la saga Terminator et apporte une nouvelle lecture (et c’est visiblement ce qui a largement déplu aux critiques et aux fans lors de la sortie du film au cinéma).

Penser à : enlever l’alarme sur le réveil.

Avis perso : je n’aime pas ce temps où le linge ne sèche pas tellement il fait humide.

Message perso : Merci pour vos souhaits d’anniversaire !

Loulous : Deux tiers de l’effectif est aussi en vacances ce soir. Mr 2e explore Parcoursup, et se pose pas mal de questions sur ce qu’il a le plus envie de faire….

Amitiés : C’est toujours un plaisir de recevoir un petit mot d’une « vieille » amie !

Sorties :  selon la météo durant le weekend et un passage prévu à Romans lundi…

Divers : J’ai failli avoir la fibre à la maison cette semaine… Les techniciens sont bien venus, mais ils n’ont pas pu faire passer leur camion nacelle dans ma rue car il en aurait fallu un plus petit. Ils étaient désolés pour moi !
Suite à cela, j’ai eu un appel pour repositionner un rendez-vous mais je n’ai pas pu décrocher, et le message laissé sur ma boîte vocale donnait un numéro à rappeler dont je n’ai pas réussi malgré plusieurs écoutes à comprendre les deux derniers chiffres ! Ils m’ont finalement rappelé mais la personne que j’ai eue au téléphone ne savait pas comment s’assurer que le technicien programmé ait le bon matériel… Ils doivent donc me rappeler à nouveau après avoir fait le point avec le responsable des équipes techniques…

Courses : j’hésite à prévoir un drive….

Envie de :  (bonnes) frites…

Pic : encore un matin à la gare…. C’est une des périodes de l’année où elle est le plus jolie le matin, alors que la nuit commence à s’éclaircir…

[fin xx.xx ]

[les états d’esprit du vendredi] 29 janvier 2021

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 29 janvier 2021] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 28 janvier tard… et programmé]

Fatigue : bien présente… pourtant, je me couche tôt !

Humeur : reste excellente !

Estomac : je crois que ça va être raclette ce week-end…

Condition physique : Mes genoux n’ont pas manqué de me faire savoir qu’ils sont bien présents après un après-midi de randonnée en montagne !

Esprit : vagabond

Boulot : Je travaille actuellement sur un très gros projet d’automatisation de traitements, avec des règles de gestion complexes… et j’ai appris vendredi dernier que le législateur a eu la bonne idée de modifier les règles fin décembre ! Je dois donc réécrire une bonne partie de mes spécifications….

Culture : une semaine plutôt creuse de ce point de vue…

Penser à : acheter des chaînes pour la voiture

Avis perso : Si j’avais eu une carte IGN avec moi samedi dernier, je n’aurais pas essayé de prendre le « petit chemin » qui se dessinait sous la végétation puisqu’il n’est pas indiqué sur la carte, je n’aurais pas fini par arriver aux ruines du château par la crête…. et j’aurais loupé de jolis points de vue ! (Je rappelle tout de même qu’en l’absence de balisage, c’est préférable d’avoir un sens de l’orientation correct et de surveiller l’heure en se donnant une limite de 1/2 tour si on n’arrive pas à un endroit permettant de savoir avec certitude où le chemin nous mène et ainsi pouvoir s’assurer de rentrer en toute sécurité ! )

Message perso : Vivement les vacances !

Loulous : Finalement, Mr 2e n’aura donc pas d’épreuves de bac en mars. Il a tout de même des bacs blancs qui compteront pour sa moyenne, et donc sa note de bac. A suivre pour l’épreuve de philo et de grand oral….

Amitiés : prenez soin de vous !

Sorties : en pleine nature si la météo le permet…

Divers : J’ai quelques articles pour le blog en stock. Je ne vais pas prévoir de les publier trop rapprochés. On ne sait jamais, au cas où il serait compliqué de continuer à aller se promener dans les semaines à venir !

Courses : en magasins de proximité..

Envie de :  prendre l’air…

Pic : Ambiance matinale à la gare…

Gare de Valence TGV – Drôme

[fin xx.xx ]

[Drôme] la région des lumières à Valence

Cet hiver, la région des lumières s’est de nouveau installée à Valence pour proposer des projections monumentales sur la façade de la cathédrale de Valence.

Le spectacle proposé est le même que l’an dernier mais c’était un vrai plaisir de retourner le voir malgré le froid !

Pendant vingt minutes, les murs prennent vie et racontent Valence et ses environs. On croise ainsi Mandrin et Napoléon Bonaparte. On se promène dans les vergers en fleurs, les vignes, les champs de lavande ou aux abords de la Nationale 7. On salive devant les Suisses de Valence. On sourit devant les personnages des studios d’animation valentinois. On plonge dans l’histoire de la ville. On vibre avec les mappings hypnotiques sur les vieilles pierres.

Le spectacle est parfait pour mettre de la lumière et de la couleur dans cette période de fin d’année 2020/début d’année 2021 !

Valence – Drôme – décembre 2020

(*) Le spectacle est projeté sur la façade de la cathédrale de Valence, côté place des Ormeaux, chaque soir de 17.30 à 19.30 jusqu’au dimanche 10 janvier 2021. Le spectacle dure 20 minutes et est projeté en boucle. L’accès est gratuit mais, en raison du contexte sanitaire, il y a une jauge de spectateurs présents en simultané sur la place, aussi les accès sont filtrés.

[Drôme] fééries d’hiver à Valence

Si les fééries de l’hiver valentinoises se présentent cette année sous un format plus réduit que les autres années, il n’était pas imaginable pour moi de ne pas aller profiter un soir des illuminations !

Nous y sommes allés en famille un dimanche soir (difficile d’avoir un soir où tout le monde est disponible !). Une averse en fin d’après-midi a failli nous faire renoncer mais la motivation était trop forte pour nous décourager complètement (ou alors c’était à cause de la perspective de prendre au passage de quoi goûter chez Tamper & Yummy ?).

En l’absence de village de Noël cette année, les installations lumineuses les plus importantes se situent aux environs du kiosque Peynet. C’est donc naturellement que nous sommes allés attendre le coucher du soleil sur le Champ de Mars. Nous repérons au pied du kiosque des fleurs lumineuses que nous avions déjà vues les années passées, mais celle situées sur la place Aristide Briand ne nous rappellent rien (visiblement, ce seraient des papyrus d’ailleurs, pas des fleurs..).

Avec la nuit qui tombe, les lumières de la ville commencent à s’allumer, suivies par celles des illuminations. Je tourne autour du kiosque afin d’essayer plusieurs points de vue. Les couleurs des fleurs changent et j’attends afin de pouvoir faire des photos dans celles que je trouve les plus jolies !

Le froid et l’humidité commencent toutefois à se faire sentir. Il est temps de marcher un peu. Nous partons en direction des boulevards où nous recroisons le grand sapin « Mon Cœur Valence ». Nous remontons jusqu’à la fontaine monumentale, assez joliment éclairée (mais entourée de barrières de chantier… c’est un peu dommage). Finalement, nous retournons jusqu’à l’hôtel de ville par les rues transverses en regardant les vitrines.

Un petit coup d’oeil à l’arbre aux papillons (que je ne parviens toujours pas à prendre correctement en photo !) et c’est l’heure de rentrer se mettre au chaud à la maison après cette jolie dose de magie de Noël !

Valence – Drôme – décembre 2020

[les états d’esprit du vendredi] 11 décembre 2020

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 11 décembre 2020] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 10 décembre tard… et programmé]

Fatigue : Vivement les vacances….

Humeur : toujours excellente !

Estomac : mon menu d’hiver de base pourrait se composer de soupe et de fromage…

Condition physique : il faudrait que je bouge un peu plus les jours où je suis en télétravail… Heureusement que j’ai des escaliers chez moi déjà !

Esprit : vagabond

Boulot : toujours en télétravail….

Culture : On a regardé Mulan, le film… Et c’est très déroutant car cela a finalement peu à voir avec le dessin animé. Autant pour les précédents Live Action de leurs dessins animés, Disney était vraiment resté au plus proche, autant là ils se sont éloignés : modification de l’histoire, personnages différents, pas de chansons…. Nous avons été très surpris, et j’ai du coup un sentiment assez mitigé.

Penser à : préparer le billet sur le projet 52-2021… et un petit bilan de l’année 2020 sur le blog aussi peut-être.

Avis perso : J’adore l’idée de mes libraires de proposer des box surprises. Cela fait plusieurs Noël qu’ils en font (et ils en avaient aussi proposé durant le confinement). On connait juste le thème et le type de contenu mais pas les titres à l’intérieur. Et cela me permet d’avoir une surprise sous le sapin alors que c’est moi qui me suis chargée de l’ensemble des achats !

Message perso : Vu qu’on approche de Noël, la neige, c’est d’accord… mais cette pluie froide et intense, je trouve cela complètement nul ! (et oui c’est un message perso, à destination de celui qui se charge de décider de la météo…)

Loulous : vacances moins 1 semaine pour les 3. Cette pause sera bienvenue !

Amitiés : L’esprit de Noël, c’est encore cette année chez Pomdepin pour le Xmas Addict quotidien en décembre !

Sorties :  à adapter selon la météo : rando et/ou lumières de Noël… Ou alors, rester au chaud et à l’abri de la pluie à la maison !

Divers : J’ai pensé à allumer mes lumignons le soir du 8 décembre… Habituellement, je ne suis pas à la maison ce soir-là, mais cette année, les évènements auxquels je participe n’ont pas pu avoir lieu.

Courses : minimales et en magasins de proximité

Envie de :  vin chaud au marché de Noël… mais à défaut, je vais voir pour préparer du vin chaud à la maison…

Pic : je crois que le shortbread millionnaire de Tamper & Yummy pourrait devenir ma prochaine addiction !

(*) Tamper & Yummy, 16 rue Dauphine, 26000 Valence

[fin xx.xx ]

[petits moments] en allant faire les courses

Ces derniers temps, l’essentiel de mes sorties était pour aller faire les courses, récupérer une commande passée par téléphone ou aller déposer des choses aux bacs de tri pour le recyclage !

Mais chaque fois, j’ai essayé d’en profiter pour regarder autour de moi ces endroits où je vais habituellement machinalement… Qu’il s’agisse de vraiment voir les feuilles mortes sur le sol, ou encore d’observer le soleil jouer avec celles encore présentes sur les arbres…

Et bien sûr, je ne pouvais pas manquer d’admirer le kiosque Peynet en allant chercher le gâteau commandé à la pâtisserie

kiosque Peynet – Champ de Mars – Valence – Drôme

Depuis hier, le périmètre et la durée des sorties pour se promener sont élargis, et je dois dire que c’est drôlement agréable de pouvoir de nouveau aller en montagne !