[Ardèche] sur les hauteurs de Saint Georges les Bains

200118_st_georges_les_bains_1

J’avais repéré Saint Georges les Bains lors d’une balade à Charmes sur Rhône. En cherchant à savoir pourquoi Saint Georges s’appelait les Bains, j’avais découvert l’existence d’une source thermale connue depuis l’antiquité.

C’est à partir du Moyen-Âge que les pouvoirs de guérison de la source sont reconnus. Un seigneur local aurait ainsi été guéri de la lèpre après plusieurs bains dans cette eau. La première piscine date de cette époque et au fil des siècles de nombreux personnages célèbres sont venus y chercher un traitement pour des problèmes de peau, dont le lieutenant Bonaparte à l’époque où il était affecté à Valence. Au milieu du XIXe siècle, le maire fait construire une nouvelle piscine (qui existe toujours). A peu près à la même époque, un petit chalet est construit pour permettre les consultations médicales dans de meilleurs conditions et l’accueil des curistes avec un petit hébergement. Un hôtel de luxe sera également construit à proximité (aujourd’hui, le Château est un centre de convalescence). Après la Première Guerre Mondiale, la station périclite progressivement jusqu’à fermer complètement.

Au départ du village, j’ai suivi le chemin des Bains qui passe en contrebas du Château et descend dans les gorges du Turzon. Arrivée au niveau de la rivière, je suis passée sur l’autre rive… J’étais devant les anciennes installations thermales, délaissées peu à peu depuis une centaine d’années.

En contournant le bâtiment, on arrive en surplomb de la piscine, que la source alimente toujours d’une eau sulfureuse, ce qui lui donne une couleur bleue si particulière. Plus haut un bâtiment en ruine abritait sans doute les piscines avant la construction du bassin au XIXe siècle. Plusieurs sources s’écoulent dans les environs. Certaines sont clairement ferrugineuses et colorent le lit des ruisseaux qu’elles colorent d’orange.

Je continue un peu à monter le long du ruisseau. Je croise un ancien réservoir où la nature reprend peu à peu ses droits.

En retournant vers le village, je jette un oeil au Château…. et je profite de la vue sur la Vallée du Rhône, avec les Trois Becs enneigés au fond.

200118_st_georges_les_bains_2
Au bord du Turzon
200118_st_georges_les_bains_3
Pont sur le Turzon
200118_st_georges_les_bains_4
La piscine à l’eau naturellement bleue
200118_st_georges_les_bains_4b
La piscine dans son environnement, en plein cœur de la forêt, au bord du Turzon
200118_st_georges_les_bains_5
L’ancien bâtiment en ruines
200118_st_georges_les_bains_6
Ancien réservoir
200118_st_georges_les_bains_7
Vue sur la vallée du Turzon
200118_st_georges_les_bains_8
« Les bains » de Saint Georges
200118_st_georges_les_bains_9
Vue sur la vallée du Rhône depuis les hauteurs de Saint Georges les Bains

200118_st_georges_xx

Saint Georges les Bains – Ardèche – janvier 2020

 

(*) Depuis le village, il faut prendre le chemin des Bains, passer sous le château et continuer sur le chemin jusqu’au pont sur le Turzon. Un sentier passe derrière le bâtiments des Bains et permet d’accéder aux sources, au bâtiment ruiné et de continuer pour monter le long des gorges du Turzon.

[fourre-tout des vacances] un Noël en Bretagne – 2019

Voilà, je suis sur le trajet du retour (dans un TGV qui circule….) après une semaine en Bretagne pour fêter Noël. Une semaine en famille, avec pas mal de balades pour profiter du soleil et des paysages….

En attendant que j’ai le temps de trier un peu plus les photos et faire des billets de ces promenades, voici le fourre-tout des vacances…

******************

Il y a eu des promenades avec le chien…

191225_chien

******************

Il y a eu des recherches de minimoys…. (ça faisait longtemps que je n’avais pas pris les parapets moussus en photo ! )

191225_mousse

******************

Il y a eu une veillée de Noël…. et une excellente bûche aux « fruits du voyage » (ananas/passion/vanille).

191224_eglise_st_ouen

191224_buche_Noel

(*) Grain de Vanille, Les Maisons de Bricourt, 12 place de la Victoire, 35260 Cancale

******************

Il y a même eu quelques photos en mode urbex dans un ancien moulin (ça aussi, ça faisait longtemps… )

191225_urbex_1

******************

Et puis, il y a forcément eu des crêpes !

191227_crepe

(*) Crêperie Le Môle, rue de Dinan, 35400 Saint Malo : un super accueil, un joli choix et des crêpes excellentes !

******************

Liste des articles relatifs à ce séjour en Bretagne :

[Ile-de-France] de l’autre côté du périph’, balade à Montreuil

190925_Montreuil_1

Lors d’un récent déplacement professionnel à Paris, mon hôtel était situé Porte de Montreuil… l’occasion de passer de l’autre côté du périph’ pour une balade dans les rues hétéroclites de Montreuil !

Je crois que je n’étais jamais allée jusqu’alors dans la cité de Seine Saint Denis. Partant du périphérique au niveau de la porte de Montreuil, à côté du siège de la CGT, je remonte la rue de Paris.

Les épiceries exotiques se succèdent. Des vendeurs ambulants grillent des épis de maïs sur des chariots de supermarché aménagés. Les murs se couvrent de street-art. La ville vibre, colorée !

Je croise une friche industrielle que j’explorerais bien… si je n’étais pas chaussée de sandales ! Il s’agit des vestiges de l’ancienne plâtrière Morel qui transformait les produits de l’exploitation des carrières de gypse locales au début du XXe siècle. Il en subsiste une cheminée massive et une impressionnante carcasse métallique, parfois attribuée aux ateliers de Gustave Eiffel.

Peu à peu, je m’approche du secteur de la Croix de Chavaux. Le quartier est marquée par la gentrification : ressourceries proposant des objets de décoration vintage, bars aux terrasses très tendance, petits restos sympathiques… Les gens s’attardent dans la rue, partagent un verre en terrasse, les enfants font de la trottinette dans la rue Dreyfus piétonne….

En continuant, j’arrive à la mairie de Montreuil, énorme bâtiment Art Déco. Les entrées du métro, également de style Art Déco, donnent à l’ensemble un côté très Gotham City !

Ma balade s’achève. Il est l’heure de diner… puis de rentrer se coucher en refaisant le trajet en sens inverse. La lumière de l’enseigne Métro me fait remarquer l’entrée Art Déco de la station Robespierre alors que la nuit tombe.. et que la luminosité ambiante ne me permet plus de la prendre en photo correctement…

De retour à l’hôtel, je remarque le phare de la Tour Eiffel qui balaye la nuit… et je passe un moment à la fenêtre à regarder les lumières de la ville….

190925_Montreuil_2
Mairie de Montreuil
190925_Montreuil_3
Mairie de Montreuil
190925_Montreuil_urbex
Ancienne plâtrière Morel -Montreuil

Montreuil – Seine-Saint-Denis – septembre 2019

 

 

[projet 52-2019] semaine 39 – le temps qui passe

Je dois dire qu’en proposant « Le temps qui passe » comme thème pour cette 39e semaine du projet 52, je pensais à un réveil ou une horloge où les aiguilles marquent la course du temps…

Puis, la course quotidienne m’a un peu fait oublier de prendre en photo/chercher ce à quoi j’avais pensé…

Or le hasard a fait que mercredi soir, je me suis retrouvée à passer devant une friche industrielle à Montreuil… et cette structure métallique, ancienne usine abandonnée, m’a semblé tout aussi appropriée…

52-2019_S39_le_temps_qui_passe

***************

Pour visualiser le temps qui passe chez les autres candidats, il vous suffit de suivre les liens dans les commentaires…