[projet 52-2020] semaine 50 – bougie

Le thème Bougie s’accorde bien avec la fin de l’année. En effet, les jours sont courts et on a besoin de lumières complémentaires. Noël approche et on installe des bougies pour créer une ambiance chaleureuse. Mais surtout, mardi dernier, nous étions le 8 décembre… Et le 8 décembre à Lyon et dans la région, on allume traditionnellement des lumignons sur les rebords des fenêtres depuis 1854 !

Il s’était alors agi de fêter l’inauguration d’une statue de la Vierge Marie sur le clocher d’une chapelle de la colline de Fourvière (avant la construction même de la basilique).

Prise par diverses activités, je ne suis pas souvent chez moi le soir du 8 décembre mais cette année, j’étais à la maison. Alors, j’ai bien pris soin de mettre mes lumignons sur le bord de la fenêtre (même si avec les fortes pluies qu’il y avait, ils ont été éteints bien avant d’avoir fini leur combustion !).

********************

Pour voir les bougies des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

[en cuisine] le Suisse de Valence

Le Suisse de Valence est un gâteau sablé (appelé Pantin quand on s’éloigne un peu de la plaine de Valence), parfumé aux agrumes. Il est traditionnellement dégusté le dimanche des Rameaux.

Habituellement, j’achète un Suisse dans une bonne boulangerie à l’occasion des Rameaux. Mais cette année, avec le confinement, je sors le moins possible et je ne vais pas en ville. C’était donc l’année adéquate pour me lancer dans la réalisation de mon tout premier Suisse maison !

Hier, j’ai donc suivi la recette postée sur les réseaux sociaux par Valence Romans Tourisme, en l’adaptant très légèrement car je n’avais pas d’oranges confites et la fleur d’oranger n’est pas très appréciée de tous à la maison. J’ai donc remplacé une partie de l’eau de fleur d’oranger par de l’extrait de citron et du rhum.

Avec les quantités de la recette, on obtient un grand Suisse (comme vous pouvez voir ci-dessous, il fait la taille de ma plaque à pâtisserie… et il me reste un peu de pâte à cuire).

En fait, la pâte à Suisse est facile à réaliser. Pour le façonnage, j’ai fait cela « au feeling », taillant grossièrement la forme du bonhomme dans la pâte étalée, puis j’ai ajouté les bras et les motifs de décoration. Je suis plutôt satisfaite du résultat que j’ai obtenu, tant visuellement que gustativement !

Le Suisse prêt à être cuit !

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 150 g de beurre pommade
  • 200 g de sucre
  • 2 oeufs + 1 pour la dorure
  • 1/2 sachet de levure (ou 5 g de bicarbonate de soude alimentaire)
  • 50 g de morceaux d’oranges confites (je n’en ai pas mis)
  • 60 g d’eau de fleur d’oranger (j’ai adapté à nos goûts et en ai mis moins)

Et après ?

Mélanger le beurre pommade avec le sucre, la levure et l’orange confite.
Ajouter les 2 oeufs.
Quand le mélange est crémeux, ajouter l’eau de fleur d’oranger, puis incorporer la farine.
Pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Laisser reposer 1h sous un torchon (à température ambiante).
Façonner le Suisse (ne pas oublier le chapeau, les moustaches, les boutons… ).
Dorer avec l’oeuf battu (éventuellement additionné d’un sucrant type miel ou sirop d’agave).
Cuire environ 30 minutes dans le four à 180°C. Le sortir dès qu’il est bien coloré.

[fourre-tout de la semaine] 12 janvier 2020

Cette semaine a marqué l’entrée dans la saison de la Galette des Rois…

200103_galette_des_Rois
La toute première de la saison, achetée dans une boulangerie de village

200104_galette_Rois_Guillet
La délicieuse aux pommes de la Maison Guillet

 

(*) Maison Guillet, place du Champ de Mars, 26000 Valence / place Jean Jaurès, 26100 Romans

*****************

[fourre-tout de la semaine] 8 décembre 2019

J’ai participé à un atelier culinaire dans le cadre d’un séminaire professionnel. Avec ma collègue, on a fait des verrines de mousse au Carambar. A la fin, le formateur mettait les réalisations en scène dans une light box… et c’est fou comment bien guidé, c’est pas compliqué de faire une jolie photo !

191130_atelier_cuisine_1

191130_atelier_cuisine_2

***********************

Un dernier tour dans les escaliers du bâtiment où nous avions nos bureaux à Paris avant le déménagement…

191129_Lulli_1

191129_Lulli_2

***********************

On m’a offert du blé à planter à la Sainte Barbe… alors, j’ai sorti des coupelles, je les ai remplies de coton humide et j’ai déposé les grains dessus. Depuis, je veille à ce que le coton reste humide…

191204_ble_ste_barbe