[petits moments] promenade sur le bord de mer

Cela faisait très longtemps que je n’étais pas allée me promener à Dinard. Aussi, durant mon séjour en Bretagne cet été, j’ai eu envie d’y faire une balade le long de la mer…

En effet, Dinard présente la particularité de disposer d’un cheminement piéton (intégré dans le GR34, le fameux sentier des douaniers breton) qui permet de longer la mer en faisant le tour des pointes rocheuses par le bas ! La partie la plus connue est la promenade du Clair de Lune, particulièrement fleurie et plantée d’une végétation exotique. Mais la promenade peut continuer bien au-delà de l’embarcadère du Bec de la Vallée en direction de la plage de l’Ecluse, la grande plage de Dinard, au pied du casino.

Toutefois, pour des contraintes liées à la difficulté de trouver un stationnement dans la station balnéaire en plein été, ce n’est pas ce secteur que nous avons parcouru. En effet, nous avons débuté notre balade entre Saint Enogat et Saint Lunaire, sur le GR34. Nous avons ainsi rejoint la plage de Saint Enogat où nous avons rejoint le cheminement pédestre au pied des rochers.

A partir de là, au fil de l’avancée, les points de vue sur Saint Malo et les ilots qui l’entourent se multiplient. La progression se fait au ras de l’eau (l’itinéraire n’est pas accessible si la marée est trop haute), entre les rochers, longeant parfois de petites criques desservies par des escaliers privés descendant des villas XIXe siècle situées au dessus.

Nous finissons par apercevoir la plage de l’Ecluse, où nous choisirons de ne pas poursuivre la promenade (nous avons déjà parcouru plus de 3 km et il nous faudra retourner à la voiture… après avoir fait un peu de shopping dans les jolies boutiques de la station).

Nous profiterons de notre passage dinardais pour aller acheter un goûter chez Vent de Vanille, le dernier né des Maisons de Bricourt (la galaxie de la famille Roellinger). Leurs glaces en particulier associent les épices aux parfums traditionnels pour le plus grand plaisir des papilles !

Depuis la pointe de la Roche Pelée, vue sur Saint Malo et ses ilots
Villas au dessus de la plage de Saint Enogat
Cheminer le long de la mer…
Le long des plages, au pied des rochers
Regarder en arrière vers Saint Enogat
La pointe de la Malouine avec l’emblématique villa des Roches Brunes. En avant plan, on remarque l’oeuvre « Il Peso del Vento » de l’italien Penone sur le promontoire de la villa Greystones appartenant à François Pinault
Nous arrivons en vue de la plage de l’Ecluse
Saint Malo à l’horizon…
Sorbets framboise/harissa et fraise/poudre défendue (la poudre défendue est un mélange d’épices créé par Olivier Roellinger)

Dinard – Ille-et-Vilaine – août 2022

(*) Vent de Vanille, 3 bis Bd du Président Wilson, 35800 Dinard (en face de la piscine d’eau de mer)

[petits moments] mai 2022 en vrac

Ce mois de mai a été chiche en jours fériés permettant de rallonger des week-ends ! Mais cela n’a pas empêché de profiter de bons moments…

*******************

Il y a de nouveau eu de l’équitation depuis l’article des petits moments d’avril. Melle 3e a participé à un CSO en Drôme Provençale. Même si le soleil n’était pas complètement de la partie et que les fortes pluies de la veille avaient transformé les lieux en pataugeoire boueuse, nous avons réussi à éviter les gouttes durant toute la journée… (et à ne pas nous embourber dans le champ servant de parking !)

Vue sur la vallée du Rhône… et les nuages accrochés sur l’Ardèche

Savasse – Drôme Provençale

Elle a également participé à un autre CSO, dans le même centre équestre où elle avait fait un concours de dressage en avril. Le soleil était bien présent… tout comme la chaleur !

Allex – Drôme

******************

Lorsque je suis allée visiter le jardin de pivoines Rivière, j’ai rencontré un charmant jeune chat noir, très affectueux…

******************

Mai est la pleine saison des pivoines. J’en ai profité pour m’acheter des bouquets de fleurs produites localement.

******************

Je ne vais pas systématiquement au marché de Valence le samedi. Mais lorsque je m’y rends, c’est un plaisir que de déambuler entre les étals, véritables invitations à la gourmandise locale et de saison. Ce mois-ci, les fraises sont au maximum de leur période, tandis que les cerises ont commencé à arriver !

*********************

Les beaux jours ont fait leur retour, et c’est agréable de profiter à nouveau des terrasses des cafés et restaurants. Alors que je faisais une pause caféinée chez Tamper & Yummy, j’ai bien aimé la façon dont le soleil projetait l’ombre des fils des fauteuils sur le trottoir…

(*)Tamper & Yummy, rue Dauphine, 26000 Valence

***********************

Les coquelicots ont fait leur retour au bord des routes et dans les champs….

Montvendre – Drôme

[petits moments] à la fête foraine

Je crois l’avoir déjà dit : j’aime l’ambiance des fêtes foraines. Elles ont pour moi un goût d’enfance et d’adolescence et font invariablement remonter plein de souvenirs joyeux. Les deux dernières années, la fête foraine n’avait pas pu s’installer dans mon village. Alors, cette année, je n’ai pas manqué d’aller y faire un tour.

Si côté gourmandises, les fêtes foraines de mon enfance avaient des goûts de galette-saucisse et de gaufre au sucre, ici, ce sont les churros faits à la commande qui terminent immanquablement la sortie…

A la fête foraine – avril 2022

[petits moments] avril 2022 en vrac

Après une fin du mois de mars aux allures de début d’été, l’hiver a décidé de revenir un peu sur le devant de la scène au tout début du mois d’avril. Une drôle de surprise qui fait que plus jamais je ne croirais ceux qui me disent « il a neigé » en guise de poisson d’avril (cela a longtemps été la blague préférée de ma mère lorsqu’elle venait me réveiller enfant le matin du 1er avril…).

*********************

Il y a encore eu des concours d’équitation depuis l’article des petits moments de mars 2022. Il y a d’abord eu un CSO au pied du synclinal de Saoû, sous le soleil.

Melle 3e montait exceptionnellement la jument d’une amie
Depuis le bord de la carrière du Poney Club du Val de Drôme – Aouste-sur-Sye – Drôme

Il y a ensuite eu un concours de dressage (une première pour Melle 3e qui montait son poney favori). Là aussi, le soleil était de la partie pour cette journée dans la campagne d’Allex.

J’ai pris cette photo très rapidement pour capturer un petit moment de préparation de la cavalière… sur l’instant, je n’avais pas fait attention à mon ombre et je le regrette un peu !
A l’entrée de la carrière de dressage

*********************

Pour me remercier de les avoir autorisés à publier une de mes photos dans leur magazine municipal au printemps dernier, la mairie de Bourg-lès-Valence m’a invitée au spectacle. Parmi la liste des propositions, j’ai choisi That’s life, le one-man-show d’Arnaud Ducret. C’était un spectacle très drôle, et un peu émouvant aussi. La performance d’acteur d’Arnaud Ducret est vraiment impressionnante !

Arnaud Ducret – Théâtre Le Rhône de Bourg-lès-Valence – Drôme
5 avril 2022

*********************

A Valence, les traditions de Pâques débutent le Dimanche des Rameaux avec le partage du Suisse, un biscuit sablé et moelleux, parfumé à la fleur d’oranger.

*********************

Les champs de colza ont fleuri et parsèment les paysages de jaune vif. Que ce soit depuis le train lorsque je vais à Lyon, ou sur le bord des routes de campagne, ils apportent une touche de bonne humeur.

Montvendre – Drôme

*********************

Dans les vignes également, le printemps a fait son apparition.

Beaumont-Monteux – Drôme

[petits moments] février 2022 en vrac

Ce mois de février a été marqué par quelques jours d’isolement familial pour cause de covid, et une dizaine de jours d’immobilisation de ma main droite pour cause de tendinite sur la liaison pouce/poignet… L’avantage, c’est que j’ai eu du temps pour me reposer ! Par contre, j’ai un peu ralenti le rythme par ici.

Mais février a aussi été le mois de mon anniversaire. Et ma mère m’a, cette année encore, fait livrer un superbe bouquet !

********************

Nous n’avons pas non plus dérogé à la soirée crêpes de la Chandeleur…

********************

J’ai pu profiter de magnifiques couchers de soleil…

Valence – 06/02/2022

********************

A l’occasion d’une course à faire à Montélier, j’ai fait un crochet par le Jardin Sémaphore où je n’étais pas allée depuis très longtemps. Il présente surtout l’intérêt d’être un bel espace de jeux pour les enfants, avec un petit canal au milieu et deux belles sculptures : un chat s’étirant, et deux fillettes se chuchotant des secrets. Toutefois, je préfère largement la poésie du Jardin des Rêves.

Chuchotis – Christian Maas (2000)
Toutes griffes dehors – Christian MAAS (2005)
Chuchotis – Christian Maas (2000)

Jardin Sémaphore – Montélier – Drôme

********************

J’ai reçu la boite de chocolats que j’avais gagné chez Chocoladdict… et ils sont délicieux !

Petits coeurs litchi et kalamansi de Bertrand Chocolatier (Roanne – Loire)

********************

Je suis passée à Romans pour quelques courses en centre-ville et j’ai profité d’avoir laissé la voiture le long de l’Isère pour flâner un peu….

********************

[projet 52-2022] semaine 8 – gourmandise

Je dois dire que j’ai eu du mal à choisir une photo pour illustrer ce thème gourmandise du projet 52. Non pas que je n’en avais pas, mais plutôt que j’en avais de nombreuses…

J’avais ainsi des photos de goûters gourmands, d’un diner en famille au Bac à Traille il y a une dizaine de jours, d’un brunch samedi dernier pendant les vacances, de gâteaux aussi beaux que bons….

Finalement, j’ai choisi une photo d’un petit déjeuner hyper gourmand pris chez Tamper & Yummy un samedi matin (il y a deux semaines) où il n’était initialement pas prévu que j’aille à Valence. Sur la table : un jus d’agrumes/gingembre fraichement pressé, un ginger latte au lait d’amande et une part de cheesecake…

*************************

Pour voir les gourmandises des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

[Drôme] admirer le panorama depuis le belvédère de Révoulat

La météo s’annonçait agréable pour ce samedi-là, aussi avec Mr 1er, nous avons décidé d’aller faire un tour dans le Vercors. Et plutôt que d’aller une nouvelle fois vers des secteurs déjà parcourus, il a lancé « et il y a quoi vers La Chapelle en Vercors ? ». Je n’en avais aucune idée mais comme c’est situé en plein milieu du Vercors, il y aurait forcément quelques jolis paysages… Et sur ce point, nous n’avons pas été déçus !

Déjà, nous sommes arrivés par Sainte Eulalie en Royans et la route des Grands Goulets. Même si la route vertigineuse historique a été remplacée par un tunnel nettement moins époustouflant, la montée au dessus de la vallée de la Vernaison offre des paysages assez grandioses. Nous n’avons d’ailleurs pas manqué de faire un arrêt photo avant de nous engager dans le tunnel en admirant les montagnes environnantes…

En arrivant à La Chapelle, c’est jour de marché et cela tombe bien car si nous avons prévu un pique nique, il nous manque tout de même du pain et des fruits. Après nos emplettes, nous avisons le bureau de l’office de tourisme. Notre requête est simple : nous cherchons « une petite balade sympa dans les environs à faire tout de suite ». La personne à l’accueil sort une petite fiche et nous propose d’aller voir le panorama au belvédère de Révoulat, nous promettant une vue grandiose sur… la vallée de la Vernaison et les Grand Goulets !

Nous reprenons donc la voiture pour nous rendre à la Croix de Châtelard d’où part la randonnée. Là, au niveau du col, nous stationnons la voiture sur un petit parking, et, compte-tenu de l’heure, profitons d’une zone en herbe pour pique-niquer. Après avoir reposé le sac de pique-nique dans le coffre et mis les gourdes d’eau dans le sac à dos, c’est le départ pour la petite boucle qui nous mènera au point de vue.

Au début de la petite montée, je sens clairement que les alternances confinement/entorse des derniers mois ont laissé quelques traces mais cela ne m’empêche pas d’admirer le paysage ! Finalement, assez vite, je reprends un rythme un peu plus soutenu. Le chemin passe en sous-bois, entre les champs d’épicéas, offrant une ombre bienvenue. Nous ne manquons pas regarder les petites fleurs qui poussent en bordure.

Puis, le sentier s’enfonce dans la hêtraie. Le sol se fait plus souple, l’humus encore humide de l’eau des dernières pluies. Au bord de ce tapis de faînes, j’aperçois un pied de lys martagon. Cette fleur ne pousse pas partout et ce n’est finalement que la deuxième fois que j’ai le plaisir d’en croiser.

Encore un petit effort et nous débouchons sur le belvédère de Révoulat, au dessus de la vallée de la Vernaison. Nous nous frayons un chemin à travers les lapiaz et arrivons au bord de la falaise. Nous dominons toute la vallée, et pouvons apercevoir la route historique des Grands Goulets. Nous repérons également l’endroit d’où nous avons pris des photos le matin.

Après un bon moment à observer le paysage sous toutes ses coutures, nous prenons le chemin de la descente. Nous suivons un autre sentier que celui pris à la montée, que nous trouvons un peu moins agréable. Aussi, nous choisissons de bifurquer pour revenir sur le chemin de l’aller quand l’occasion se présente.

De retour à la voiture, nous profitons encore un peu du paysage avant de prendre le chemin du retour à la maison en nous offrant un supplément de jolis points de vue. Nous passons donc par Vassieux en Vercors puis Font d’Urle, où nous nous arrêterons afin de prendre un goûter…

Avant l’entrée du tunnel des Grands Goulets, vue sur les montagnes… et le belvédère de Révoulat !
Depuis le parking de la Croix de Châtelard
Au col de la Croix de Châtelard
Au départ de la randonnée vers le belvédère de Révoulat
Dans la forêt…
Fleurs des bords de chemins
Champ d’épicéas…
Lys martagon
Découvrir le panorama sur la vallée de la Vernaison
Les lacets montant aux Grands Goulets
Au bord de la falaise
La route historique des Grands Goulets, à flanc de montagne
Vue sur le plateau et la Grande Moucherolle au fond

La Chapelle en Vercors – Vercors – Drôme

(*) la boucle pour le belvédère de Révoulat depuis la Croix de Châtelard fait environ 5.6 km et est annoncée pour 2h15 de marche. C’est à peu près le temps que nous avons mis, avec les nombreuses pauses photos, y compris une très longue au sommet… mais nos temps sont toujours inférieurs à ceux annoncés : nous marchons plutôt vite.
L’itinéraire est bien balisé en jaune/vert sur l’ensemble du parcours.

**************

Terrasse avec vue !
Crêpe à la confiture de myrtilles

Font d’Urle – Vercors – Drôme

Juillet 2021

[petits moments] entre Bretagne et Normandie – juillet 2021

Je viens de passer deux semaines de vacances en Bretagne, à deux pas de la Normandie, dans la maison de mon enfance… Au programme : des randonnées, des moments en famille, de la culture, du soleil, et plein de jolis souvenirs…
Avant l’arrivée des articles détaillés (dont je vous mettrai la liste à la fin de ce billet), voici donc quelques instantanés.

*****************

METTRE LES PIEDS DANS L’EAU

Cancale – Ille-et-Vilaine

*******************

MANGER DES GLACES

Ananas & gingembre – sur le port de Cancale – Ille-et-Vilaine

********************

ADMIRER LES HORTENSIAS

**********************

PRENDRE UN GOUTER CHEZ PICORETTE

Coulant au chocolat et thé glacé

(*) Picorette, 24 rue Saint Sauveur, 50400 Granville

****************

DÉCOUVRIR DU STREET ART

Rodéomar – Granville – Manche

****************

DINER AU RESTAURANT

Tartare Huître & Bar / Saint Pierre cuit sur le dos

(*) Le Point G, route de Saint Malo, 35120 Saint Broladre

******************

CHERCHER LES PAPILLONS

Falaises de Carolles – Manche

*********************

OBSERVER LES DAIMS (et acheter des caramels à la ferme)

(*) Ferme des Cara-Meuh, 11 route de Saint Léonard, 50300 Vains

*********************

CUEILLIR UN BOUQUET DE LAVANDE DE MER (pour le faire sécher ensuite)

Pointe du Grouin du Sud – Manche

(*) ATTENTION : la lavande de mer est une espèce réglementée La cueillette n’est pas autorisée partout et nécessite de se renseigner au préalable.

********************

JOUER AVEC LES MOTS

Dinan – Côtes d’Armor

*******************

ALLER VOIR AILLEURS….

Magasin de souvenirs – Dinan – Côtes d’Armor

*******************

FAIRE LE Marché

*******************

REGARDER LE SOLEIL SE COUCHER

Mont Saint Michel – Manche

*******************

ÉCOUTER LA CONVERSATION DES GOÉLANDS

*******************

VISITER DES LIEUX DE Mémoire du débarquement

Sainte Mère Eglise – Manche
Simulateur de vol – D Day Experience
reconstitution d’une scène de rue photographiée en juin 1944 à Carentan – D Day Experience

(*) D Day Experience – Dead Man’s Corner Museum à Saint Côme du Mont (Manche) est un musée présentant une très grande collection d’objets allemands et américains autour de la bataille de Carentan et en particulier des évènements ayant eu lieu au Dead Man’s Corner, dans la ferme même où la musée a pris place. Il propose aussi une expérience de simulation de vol au dessus de la Manche dans un avion de transport de parachutistes le jour du débarquement. L’ancien musée du Dead Man’s Corner était déjà parmi les plus intéressants que j’avais visité. Cette nouvelle version est encore plus intéressante !

*******************

SE RESSOURCER FACE à LA MER

Carteret – Manche

*******************

DÉGUSTER UNE PÂTISSERIE CHEZ GRAIN DE VANILLE

Pavlova & Café à la poudre Kawa

(*) Grain de Vanille, 12 place de la Victoire, 35 Cancale

****************

Liste des articles relatifs à ce séjour entre Bretagne et Normandie :

[Ardèche] de Tournon à Saint Félicien

Aller faire un tour sur le plateau ardéchois… une idée lancée un samedi matin, qui s’est transformée en mini road-trip !

Partant de Tournon, nous avons pris la direction de Saint Jean de Muzols, et avons commencé à grimper en direction d’Etables. Très vite, nous sommes arrivés sur le plateau, et les horizons ont commencé à s’élargir. Au bord de la route, les fleurs sauvages sont légions et les bleuets se font particulièrement remarquer.

Toute la route nous offre des paysages grandioses, mais je trouve peu d’endroits où m’arrêter prendre des photos. Par contre, nous en profitons et nous émerveillons.

Sur les hauteurs de Saint Jean de Muzols
Bleuets au bord des champs

********************

Nous continuons notre route et arrivons à Saint Victor. Une fontaine sur une place attire mon regard. Nous nous arrêtons, et partons explorer le village. Depuis la terrasse de la maison des associations, le paysage se dévoile, majestueux. Un peu plus loin, nous longeons des murets couverts de valérianes sur des chemins à travers la campagne. De nombreux sentiers de randonnée passent par là et nous notons qu’il faudra y revenir en ayant regardé à l’avance un itinéraire pour en profiter.

La fontaine au bord de la route à Saint Victor
Horizon lointain depuis Saint Victor
A travers la campagne autour de Saint Victor
Saint Victor, point de départ de randonnées

******************

De Saint Victor, nous rejoignons Saint Félicien. Il est encore tôt dans l’après-midi lorsque nous y arrivons et la plupart des commerces sont fermés pour la pause méridienne. Cela ne nous empêche pas de partir à la découverte du village. Quelques ruelles bordées de maisons en pierre serpentent autour de l’église. Mais c’est en descendant vers la rivière que nous avons trouvé un paysage insolite. Le long d’une petite vallée encaissée, les jardins s’étalent en contrebas des bâtiments de l’ancien couvent. Avec la pluie qui était tombée régulièrement au fil du printemps, les lieux étaient très vert, offrant un paysage bucolique en pleine ville.

Nous aurions bien acheté un peu de fromage avant de repartir mais il nous aurait fallu attendre encore un bon moment avant l’ouverture de la boutique. Ce sera pour une prochaine fois.

Autour de l’église de Saint Félicien
Autour de l’église de Saint Félicien
Saint Félicien, côté jardins
Saint Félicien, côté jardins
Le caillé doux est la spécialité de Saint Félicien, et a pris le nom du village

**********************

Pour finir ce mini road-trip, nous avons fait étape à Tournon sur le trajet du retour pour aller à La Fabrique Givrée pour déguster une glace en terrasse… et ramener quelques pots à la maison !

Sorbets Pêche-Verveine / Hibiscus / Jus de pommes

(*) La Fabrique Givrée, 55 Impasse Burgunder, ZAE Champagne, 07300 Tournon-sur-Rhone

*******************

Ardèche – juin 2021

[projet 52-2021] semaine 22 – au marché

Cette semaine, nous allons faire un tour au marché pour le projet 52.

J’aime bien aller faire mes courses au marché. J’y vais quasiment toutes les semaines, le mardi rapidement en toute fin de matinée pas très loin de chez moi (c’est mon jour de télétravail) ou le samedi sur le grand marché de la place des Clercs à Valence (et parfois, pour changer et si je n’ai pas besoin d’aller à Valence pour autre chose, je vais à celui de Crest ). Chaque marché a son ambiance particulière.

C’est l’occasion surtout de faire des provisions en produits frais dont une bonne partie chez des producteurs : fruits et légumes, fromages et crèmerie de vache, chèvre ou brebis, viandes et charcuteries… Je reviens systématiquement avec mon panier rempli à ras-bord, et parfois même un sac ou deux en plus à la main ou sur l’épaule.

Samedi dernier, j’étais d’ailleurs au marché quand j’ai repensé au thème de cette semaine, et me suis rendue compte que je n’avais pas pris mon appareil photo. C’est dommage car il y avait du soleil, un petit groupe de jazz et de jolies couleurs sur les étals. Tant pis, je me suis contentée de profiter du moment, et faire le plein de légumes savoureux.

C’est donc une photo qui date de l’automne dernier que je vous propose. C’était un marché un peu particulier ce jour-là à Romans car il avait lieu dans le cadre de la fête de la pogne et de la raviole. Tous les boulangers de la ville avaient leurs stands proposant diverses déclinaisons de la pogne, dans plein de tailles différentes… aussi bon à déguster que joli à regarder !

*******************

Pour voir ce qu’il se passe sur les marchés des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.