[Drôme] les pieds dans la neige

Les derniers jours de décembre 2020 nous ont gratifiés de quelques flocons à basse altitude. Après avoir aperçu par la fenêtre qu’elle était si proche, impossible de résister : nous sommes partis voir la neige de près !

Pour cela, nous sommes allés à Peyrus, là où je m’étais déjà promenée lors des toutes premières neiges. Cette fois, les champs aux abords immédiats de la sortie du village sont blanchis. Nous n’aurons aucun mal à trouver la neige !

Nous avons laissé la voiture juste à la sortie de Peyrus et sommes partis sur la route en direction des Chichats. Plus nous montons, plus la neige est présente. Nous croisons plusieurs groupes de personnes avec des luges qui rentrent ou partent en direction des champs pentus situés dans les environs.

Les falaises des Rancs du Touet et des Roches de Treillaras dominent majestueusement le paysage. La température, plutôt douce (environ 3°C), fait fondre doucement la neige et l’on entend le plic-ploc des gouttes sur les feuilles. Le soleil brille et la balade est vraiment agréable.

Nous délaissons le GR qui monte droit dans la pente pour passer par le chemin carrossable, plus large, moins abrupt (et moins glissant afin de ménager un genou qui a un peu trop travaillé les jours précédents). Cela me permet de découvrir de nouveau points de vue sur la montagne, entre les branches des sapins. Nous allons jusqu’à l’intersection avec le chemin de Drogue afin de jeter un oeil à la vue en direction de la plaine de Valence.

Après avoir bien profité et alors que le soleil commence doucement à se cacher derrière les collines, nous rebroussons chemin, heureux de cette sortie improvisée les pieds dans la neige !

Depuis la route, vue sur les falaises enneigées
En montant, trouver progressivement la neige.
Paysages hivernaux….
Piste de luge improvisée
Dans les champs enneigés….
Magie de l’hiver…

Peyrus – Drôme – 30 décembre 2020

(*) Il est possible de se stationner à la sortie du village au bout de la route des Chichats, au niveau des containers à tri sélectif. C’est là que nous avions laissé la voiture.

[Drôme] entre automne et hiver sur les hauteurs de Peyrus

Samedi matin au réveil, en regardant par la fenêtre, je découvre que la neige est tombée sur les montagnes voisines. Difficile d’où je suis de savoir jusqu’à quelle altitude elle est tombée, mais je décide d’essayer de profiter de ma sortie du jour pour essayer de m’en approcher.

Je pars donc en direction de Peyrus, sans savoir exactement de quel côté je vais aller marcher. Assez vite, je me rends compte que la limite inférieure de la neige est trop haute pour que je puisse aller en profiter compte-tenu des contraintes de temps actuelles. Mais je peux profiter malgré tout de jolies vues sur les montagnes enneigées.

Je choisis alors de partir sur le Chemin des Moines. Je n’irai pas jusqu’au Pas du Touet : la balade serait trop longue. Mais le début de la montée me permettra de continuer ma (nouvelle) reprise de la randonnée avec un petit effort à fournir et surtout, j’aurai de jolis points de vue sur le fond du cirque de Peyrus, avec les rancs du Touet et les roches de Treillaras.

Depuis le bout de la route des Chichats, je commence doucement à monter, en suivant le balisage rouge/blanc du GR93 sur la route. Je longe avec plaisir la rivière dont le bruit accompagne celui de mes pas. Les pluies de la veille ont gonflé ses eaux et les petites cascades bruissent joliment.

Après avoir longé le ravin des Chichats, je continue la montée en direction de Drogue. Le chemin file tout droit sur la pente. Les feuilles mortes mouillées qui recouvrent pierres et racines demandent un peu d’attention (et je note qu’il me faudra être prudente à la descente à cet endroit). Des trouées dans les arbres, sur le bord des prairies, me permettent de voir les sommets enneigés et je profite largement du spectacle.

Une piste carrossable me conduit alors jusqu’à l’intersection des chemins de Drogue et des Vachères. Les points de vue sont splendides de tous côtés : face à moi les montagnes saupoudrées de neige et derrière moi, une mer de nuages qui monte peu à peu sur la plaine de Valence, visible entre les collines de Peyrus. Je fais un crochet vers Drogue avant de repartir vers les Vachères.

Le temps disponible ne me permet pas d’aller plus loin… Il faut que je fasse demi-tour, en espérant la prochaine fois avoir la possibilité de m’aventurer un peu plus loin !

Sur le chemin des Moines – Vercors
Peyrus – Drôme – décembre 2020

(*) Le GR93 débute dans le centre du village de Peyrus. Après avoir traversé la route de contournement du village, il monte vers le Pas du Touet en passant par le chemin des Moines. Il est possible de se stationner au bord du contournement au début de la Route des Chichats, au niveau des containers à tri sélectif. Afin d’éviter la partie du trajet sur le bitume à pied, il est possible de continuer sur la route des Chichats en voiture. Plusieurs places de stationnement sont disponibles le long du ruisseau juste avant d’arriver au petit pont (attention à laisser libre l’aire de retournement).

[les états d’esprit du vendredi] 28 février 2020

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 28 février 2020] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 27 février tard… et programmé]

Fatigue : c’est encore une semaine bien dense qui vient de s’écouler….

Humeur : déjà presque en vacances….

Estomac : c’est parti pour une nouvelle saison de Top Chef !

Condition physique : convenable.

Esprit : vagabond

Boulot : à Paris une partie de la semaine, beaucoup de choses à faire de façon générale.

Culture : Je réécoute pas mal Graeme Allwright depuis une dizaine de jours.

Penser à : replanter de l’herbe à chats pour Vador qui recommence à vouloir être dehors de temps à autre…

Avis perso : un dimanche soir sans aller à Grenoble, c’est cool !

Message perso : fais-toi confiance !

Loulous : Avec Melle 3e, nous sommes allées faire du shopping (comprendre : on a fait un tour à Marques Avenue pour aller chez Haribo et chez Lindt… mais j’ai aussi trouvé une jolie théière en fonte). Sinon, Mr 2e a fini la semaine dernière avec une entorse du petit doigt et Mr 1er avec une fracture du pouce….

Amitiés : c’est chouette d’avoir réussi à se voir un peu…

Sorties :  un tour à Grenoble au cours duquel j’espère bien pouvoir visiter l’exposition des photos de Vivian Maier, en fonction de la météo sinon

Divers : Dimanche dernier, c’était journée ménage (on a profité du beau temps pour le faire tout en aérant en grand toute la maison) et tri des vieux vêtements. Il ne reste plus qu’à aller déposer quelques colis chez Emmaüs !

Courses : locales

Envie de : nature….

Pic : sur le trajet retour de Paris en TGV, croiser la neige…

200226_TGV_neige
Quelque part en Bourgogne

 

[fin xx.xx ]

[Drôme] collection automne/hiver

191116_rives_Veore_2

Cette année, la neige est arrivée un petit peu plus tôt que d’habitude mais surtout de façon nettement plus abondante. Les arbres avaient encore leurs feuillages d’automne.

Si cela a causé de nombreuses casses de branches et chutes d’arbres, la cohabitation de l’automne et de l’hiver nous a aussi permis d’admirer un intéressant contraste entre les doré des feuilles et le blanc de la neige.

Pour en profiter, je suis partie à pied de Chabeuil le long des rives de la Véore, en remontant la rivière. J’avais déjà fait cette promenade au printemps et en hiver, mais sans neige.

Avec les (parfois grosses) branches au milieu de chemin, la randonnée était assez acrobatique, et je ne suis pas allée aussi loin que les autres fois. Mais j’ai profité de paysages inhabituels…. et calmes.

En dehors du chant de la rivière au flot gonflé par la neige commençant à fondre, il n’y avait que quelques bruits de neige tombant des feuillages ou de branches se redressant subitement une fois allégées de leur fardeau blanc.

En sous-bois en milieu d’après-midi, la lumière n’était pas toujours au rendez-vous mais il y a eu quelques endroits où le soleil perçait entre les arbres, venant réchauffer la scène d’un rayon bienvenu.

Par terre, les feuilles et leurs vives couleurs automnales tranchaient sur le blanc de la neige. J’ai même trouvé quelques champignons qui semblaient avoir bien froid.

J’ai fait demi-tour quand le chemin est devenu vraiment impraticable tant les branches étaient nombreuses à le barrer. J’avais dû parcourir environ 1.5 km depuis le centre du village. Ce n’était pas la plus longue randonnée de l’année mais très certainement l’une des plus périlleuses !

191116_rives_Veore_4
feuilles d’automne sur neige d’hiver

191116_rives_Veore_5
Champignons surpris de s’être faits surprendre par la neige

191116_rives_Veore_6
instant de calme et de sérénité

191116_rives_Veore_7
un dernier rayon de soleil avant de rentrer

Chabeuil – Drôme – 16 novembre 2019

[fourre-tout de la semaine] 24 novembre 2019

Samedi dernier, j’ai eu besoin d’aller en ville après l’épisode de neige. J’en ai profité pour aller voir le kiosque Peynet sous la neige…

191116_Valence_1

191116_Valence_2

************************

Depuis le temps qu’ils me faisaient de l’oeil, j’ai enfin testé les cakes de la Maison Guillet. J’en avais pris un à la vanille et un au chocolat. J’ai une nette préférence pour celui au chocolat  (en plus il est entouré d’une belle coque croquante !) : je trouve l’amande trop présente dans celui à la vanille.

191117_cakes_Guillet

(*) Maison Guillet, place du Champ de Mars, 26000 Valence / place Jean Jaurès, 26100 Romans

************************

De passage à Paris, j’ai fait une petite pause chez Thierry Marx Bakery …

191118_Thierry_Marx_Bakery

 

(*) Thierry Marx Bakery, 17 boulevard Haussman, 75009 Paris

************************

J’ai aussi pris un goûter au Café Pierre Hermé…

191119_cafe_Pierre_Herme

(*) Café Pierre Hermé, hall 2 de la Gare de Lyon, 75012 Paris

************************

C’était une belle idée d’acheter ces fleurs d’amaryllis en boutons au marché…

191120_amaryllis_1

191120_amaryllis_3

[les états d’esprit du vendredi] 22 novembre 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 22 novembre 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 21 novembre tard… et programmé]

Fatigue : normale compte-tenu de la semaine écoulée

Humeur : excellente

Estomac : envie de soupe….

Condition physique : avec le froid, les tendons tirent un peu mais sinon, ça va !

Esprit : vagabond

Boulot : 2 jours à Paris, 1 jour à Lyon, 2 jours en télétravail…. un rythme un peu différent donc cette semaine !

Culture : les vitrines de Noël des grands magasins parisiens, ça compte, non ?

Penser à : imprimer les billets

Avis perso : la neige, ça a des effets indésirables (blocage de la circulation, chutes d’arbres, coupures de lignes électriques et téléphoniques…) , mais c’est quand même drôlement joli !

Message perso : merci pour ta confiance !

Loulous : il y en a un dont c’est l’anniversaire… On va fêter ça dimanche midi !

Amitiés : Pomdepin a lancé la nouvelle saison du Xmas Addict !

Sorties : concert vendredi soir, repas d’anniversaire dimanche et en fonction de la météo sinon…

Divers : Donc, pour ceux qui n’ont pas suivi, il a neigé en fin de semaine dernière ! Je n’en avais encore jamais vu autant ici… avec 20 cm, on était pas mal ! Le plus compliqué, ça a été le jeudi après-midi/soir car ça tombait à gros flocons, et donc ça perturbait beaucoup la circulation. Vendredi, nous sommes restés à la maison, donc pas de souci… Surtout que, pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir de l’électricité (et donc du chauffage) tout le temps. Il n’y a a que le réseau téléphonique qui était HS, c’est un moindre mal. Et Mr 2e a déneigé devant la maison et autour de la voiture avec la belle pelle à neige achetée pour cela vendredi en début d’après-midi. Samedi, on a pu recommencer à avoir des activités quasi normales : avec Mr 2e, nous sommes allés à Valence le samedi matin (il devait y aller pour une réunion, j’en ai profité pour aller au marché), et Melle 3e est allée à l’équitation samedi après-midi (comme il n’y avait pas d’électricité là-bas, le centre équestre avait appelé pour qu’elle vienne plus tôt afin de monter tant qu’il ferait encore jour). Mardi soir en rentrant de Paris, j’ai eu la surprise de constater qu’il y avait encore pas mal de neige un peu partout !

Courses : indispensables

Envie de : montagne

Pic : il a du avoir bien froid ce petit iris sous la neige le week-end dernier…

191116_iris_neige

[fin xx.xx ]

[Drôme] premières neiges

191114_neige_Chabeuil_2

La neige est arrivée sur la Drôme d’un coup, la semaine dernière, jeudi midi. Très vite, les flocons denses et dodus ont tenu.

Passés quelques heures de questionnement (Mr 2e et Melle 3e vont-ils pouvoir rentrer du lycée/collège sans encombre ?), et une fois tout le monde bien au chaud à la maison, j’ai pris le temps d’une petite balade rafraichissante pour aller voir les toits de Chabeuil !

Il neigeait encore de façon abondante alors qu’une bonne dizaine de centimètres recouvrait déjà les paysages.

J’ai fait vite car j’avais oublié mon parapluie et je commençais à être trempée mais en plus d’un passage au pied de l’église, j’ai fait un saut pour voir le lit de la Véore enneigé…

191114_neige_Chabeuil_1
A l’abri de la neige qui tombe….

191114_neige_Chabeuil_3

191114_neige_Chabeuil_4
rives enneigées de la Véore

Chabeuil – Drôme – 14 novembre 2019

********************

Profitant d’un peu de temps vendredi midi, je suis allée faire un tour sur les hauteurs de Chabeuil. Sur la colline de la Gontarde, arbres tombés et branches cassées sont légion. J’ai tout de même réussi par un chemin ne passant pas (trop) sous les arbres à aller jusqu’à la Vierge du Voeu qui surplombe la colline. Un brouillard glacial commençait à voiler l’horizon et la vue n’était pas très dégagée. De toutes façons, c’est depuis le pied de l’église qu’à mon avis, la vue sur les toits est la plus belle. J’y suis donc retournée pour quelques photos. Puis, je suis redescendue vers la rivière. Le brouillard se densifiait et l’hôtel de ville se dressait de façon assez fantomatique…

191115_neige_chabeuil_1

191115_neige_chabeuil_2
le brouillard se lève

191115_neige_chabeuil_3
la Vierge du Voeu et la tour de la Gontarde sous la neige

191115_neige_chabeuil_4
l’hôtel de ville

Chabeuil – Drôme – 15 novembre 2019

********************

Et pour voir l’évolution de la hauteur de neige : les deux photos suivantes ont été prises jeudi dernier au même endroit à cinq heures d’intervalle… sachant qu’il en est encore tombé au moins autant dans les heures qui ont suivi. Vendredi matin, la hauteur de neige était de l’ordre de 20 cm.

191114_neige_debut
La neige tombe depuis environ trente minutes

191114_neige_pendant
Cinq heures après…