[petits moments] Noël en Bretagne – 2021

De retour de quelques trop courts jours (seulement trois passés sur place) en Bretagne afin de passer Noël en famille, voici quelques instantanés avant de vous préparer quelques articles sur les balades que nous avons pu faire.

************************

Nous sommes partis en voiture et lors du trajet aller, nous avons traversé le Forez entièrement givré. Il y avait un côté féérique à traverser ces forêts blanchis d’un givre intense. Comme nous étions sur l’autoroute, les possibilités d’arrêt étaient limitées, et l’aire du Haut Forez était complètement engloutie dans le brouillard. J’ai toutefois pu prendre quelques photos depuis une aire à la limite de la Loire et du Puy-de-Dôme. A cet endroit, le givre était un peu moins prononcé qu’au cœur du massif, mais cela restait joli !

« La colonne brisée » de Anne et Patrick Poirier a été installée dans les années 80
Il y avait même un peu de neige…
Lever de soleil sur le Forez

Aire des Suchères – A89 – Loire/Puy-de-Dôme

************************

Pas d’hiver en Bretagne sans un feu chaque soir dans la cheminée….

************************

En rentrant d’aller faire les courses, nous nous sommes arrêtés dans le marais de Sougeal pour y faire un tour. Il est nettement moins plein que d’autres années à la même période (par exemple, il y a deux ans) et on peut encore le traverser à pied.

Balade au cœur du marais
Observer les cygnes…

Marais de Sougeal – Ille-et-Vilaine – décembre 2021

************************

Pour le réveillon de Noël, nous avons trouvé une jolie composition florale pour poser sur la table…

Oui, ce sont bien des boudoirs qui entourent les fleurs, façon charlotte !

(*) Fleur de R’Eve – route de St James – Fougères (35)

************************

Liste des articles relatifs à ce séjour :

[petits moments] instants cosy

Avec le froid qui est revenu, avec les jours qui raccourcissent, le temps de rester plus longtemps à la maison est revenu…

Alors, pour avoir une touche encore colorée, je mets des fleurs dans la maison.

Nérines, gypsophile & limonium

**************

Dans la cour, je plante des fleurs de saison…

Calune
chrysanthème

Et la pluie vient jouer avec…

**************

Pour les goûters, je fais des tartes et des gâteaux…

Tarte aux pommes

[projet 52-2021] semaine 45 – goutte(s)

Cette semaine, dans le projet 52, je vous invite à nous montrer une ou plusieurs gouttes. Pour ma part, j’ai choisi des gouttes de pluie pour lesquelles j’ai une certaine fascination. Elles semblent en effet recéler tout un monde en elles, doucement déposées sur les feuilles des arbres ou les pétales des fleurs.

Je ne suis pas allée très loin pour prendre ma photo puisque ce chrysanthème est dans ma cour, planté pour apporter un peu de couleur durant cet automne. Lorsqu’il pleut, les gouttes de pluie s’accumulent joliment sur les pétales.

(la photo a été prise avec un téléphone, et ne rend pas aussi bien que ce que j’aurais espéré. En particulier, les contours des gouttes et pétales manquent de netteté… Je ferai mieux – avec l’appareil photo – une prochaine fois !)

**********************

Pour voir les gouttes des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

NB : comme chaque semaine, j’entends profiter de mon week-end en famille le plus possible. Je ne sais donc pas quand je pourrai passer voir vos participations. Toutefois, si vos commentaires partent en modération, j’essaierai de les valider rapidement.

[Drôme] dépaysement le long des canaux du Charran

Cela faisait plusieurs années que je n’étais pas allée me promener le long des canaux du Charran. A une époque, j’y allais assez régulièrement car ils sont situés non loin de l’ancienne école des enfants et je m’y baladais quand j’avais un peu d’avance pour aller les chercher. Début septembre, La Valentinoise a posté sur son compte Instagram une photo très exotique qui m’a donné envie de retourner y faire un tour !

Me voici donc partie un dimanche après-midi aux allures estivales à la redécouverte des canaux du Charran. Je décide de suivre approximativement l’itinéraire du plan des canaux disponible à l’office de tourisme. Je commence ma balade sur la rue Jean Jaurès, remontant jusqu’à la rue Faventines le long du canal. L’eau s’y écoule paisiblement, à l’ombre des arbres. Quelques canards font une sieste dans un rayon de soleil sur la rive opposée au chemin.

Arrivée à l’angle de la rue Faventines, je reviens sur mes pas, plutôt que de longer la rue (souvent passante). Je traverse la rue Jean Jaurès… et me retrouve plongée dans un des plus jolis et exotiques secteurs des canaux de la ville de Valence. Un charmant petit pont enjambe le canal (au bout de l’allée Justina) tandis que le cours d’eau longe un jardin peuplé de bananiers. Une intuition me fait lever les yeux à la recherche de bananes dans le feuillage… et je découvre un régime de bananes en cours de croissance autour de la fleur du bananier.

Je reste un bon moment à admirer cela, à tel point que je ne remarque même pas tout de suite les chats qui m’observent ! Il faut dire que l’un, tigré de gris, est totalement immobile sur un muret quasiment de la même couleur que son pelage.

Continuant ma promenade, je longe des secteurs où les rives sont plus sauvages, tout en étant à quelques pas des immeubles. Puis, j’arrive au Jardin des Sources du Charran. Là, des jardins partagés bordent une zone humide. C’est un lieu de promenade et de vie, fréquenté par les habitants du quartier. J’y flâne un petit moment, échangeant quelques mots avec des personnes promenant leurs chiens.

Je rejoins la rue Thiers, et me glisse sur le petit chemin à l’arrière des maisons. La végétation y est dense, et les libellules très nombreuses. Je suis leur vol du regard, attendant le moment où elles vont se poser. J’arrive à en photographier une sur une feuille de ronces. Puis, j’en avise une sur un brin d’herbe. Je m’approche doucement, craignant qu’elle ne prenne son envol, mais elle aura la délicatesse de rester jusqu’à ce que j’ai pu prendre ma photo.

La balade, annoncée pour 30 minutes sur le site de l’office de tourisme, aura finalement duré quasiment 1 heure avec le temps que j’ai pris à observer la nature et la biodiversité qui peuple les rives des canaux du Charran.

Petit pont de bois et jardin exotique
Bienvenue dans la Jungle
Fleur de bananier et régime de bananes
Brigade féline de surveillance du voisinage
A deux pas des immeubles, le canal version sauvage
Au jardin des sources du Charran
Jardin partagé du Charran
Dans la zone humide du Charran
Gracile demoiselle

Le long du canal du Charran – Valence – Drôme – septembre 2021

[Drôme] Mirmande, en fin d’été

Si j’étais déjà allée à Mirmande au printemps ou en plein été, je n’y étais jamais allée en arrière-saison. C’était sans doute une erreur car cela permet de se promener dans le village avec le beau temps mais sans la forte affluence du début ou de la pleine saison.

Arrivés en début d’après-midi, c’est sans aucune difficulté que nous avons trouvé un stationnement. Nous avons alors commencé à arpenter les ruelles, profitant des nombreux points de vue sur les alentours. Nous avons jeté un œil aux boutiques de charme et aux productions artisanales. Nous avons croisé quelques chats, maîtres des lieux. Nous avons pris un rafraichissement à l’ombre d’une terrasse tout en admirant le paysage. Mirmande nous a offert une jolie promenade, calme et agréable.

Toutefois, le choix d’aller à Mirmande avait été motivé par la rétrospective sur l’œuvre de Cathelin qui se tenait à l’église Sainte Foix. Arrivés en haut du village, après avoir pris le temps de regarder les toits du village et le paysage, nous sommes entrés dans l’ancienne église, devenue centre d’exposition. Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre et n’avions aucune idée des œuvres exposées. Et nous sommes de nouveau tombés sous le charme des tableaux, qu’il s’agisse des paysages drômois, des lavandes, des scènes de vie au Mexique ou au Japon, ou bien encore des natures mortes avec leurs couleurs éclatantes et leurs traits minimalistes. Quelques dessins ainsi que des tapisseries dont les cartons avaient été dessinés par Cathelin complétaient l’ensemble de cette exposition très riche.

Après cela, il était temps de reprendre le chemin du retour, non sans avoir noté de revenir à Mirmande… et de guetter les prochaines expositions autour de l’œuvre de Cathelin !

Il doit s’agir de l’une des portes les plus photographiées du village !
Vue sur les alentours
Fleur de fin d’été
L’église Sainte Foix, où se tenait l’exposition (dont il n’était pas possible de faire des photos)
Charmantes ruelles…

Mirmande – Drôme – septembre 2021

(*) Bernard Cathelin est un artiste contemporain drômois (1919 – 2004). Je l’ai découvert en arrivant dans la Drôme il y a 10 ans et je suis tombée sous le charme de son style, remarquable. Je regrette d’avoir manqué l’ouverture au public de son atelier il y a 2 ans et j’espère avoir l’occasion de m’y rendre une prochaine fois. En 2014, le Musée de Valence lui avait consacré une monographie que j’avais alors visitée. A la sortie de l’exposition à Mirmande, j’ai acheté quelques reproductions… en attendant de trouver raisonnable de craquer pour une lithographie !

[petits moments] entre été et automne au Jardin des Sables

Au printemps dernier, alors que confinement, restrictions de distance et couvre-feu étaient de mise, je suis plusieurs fois allée au Jardin des Sables. Ce petit havre de paix et de verdure, à peu de kilomètres de chez moi, était une respiration bienvenue après les longues journées de télétravail. Il y a une quinzaine de jours, j’ai eu envie d’y retourner, pour découvrir ce jardin à un autre moment de l’année, quand la saison bascule de l’été à l’automne.

Doucement, les feuillages des arbres commencent à virer de couleur. Quelques fleurs sont encore présentes mais les hydrangeas sont pris leurs teintes automnales. Les écorces des bouleaux changent, donnant un intéressant jeu de texture sur les troncs. Et au bord des chemins, des colonies de champignons nous rappellent que l’automne s’installe.

Fin de floraison pour les rosiers
Le charme des fleurs fanées des hydrangeas
Quand le bouleau change de peau…
Glisser vers l’automne
Teintes passées des hortensias
Colonie de champignons…

Jardin des Sables – Montvendre – Drôme – octobre 2021

(*) Le Jardin des Sables est situé chemin des Sables, à Montvendre. Il s’agit d’un jardin privé dont les propriétaires ont la gentillesse de laisser l’accès libre. Il convient donc de s’y comporter correctement afin de respecter leur travail…

[petits moments] bouquets de fin d’été

Alors que l’été touche à sa fin et que l’automne est déjà en marche, voici les deux derniers bouquets qui sont venus mettre de la couleur à la maison…

Le premier en camaïeu de rose, composé d’œillets et de roses :

Le second en jaune et rouge, avec des dahlias et des tournesols :

********************

J’ai également joué à chercher les détails d’une fleur de dahlia et à essayer de les faire ressortir en dé-saturant un peu les couleurs.

[projet 52-2021] à la campagne

Pour ce thème « à la campagne » du projet 52, j’ai eu de très nombreuses idées ! C’est vrai qu’en habitant à la campagne justement, c’est sans doute un peu plus facile qu’en habitant en ville.

J’ai donc pensé en vrac aux champs très graphiques à certaines saisons, aux chemins se faufilant entre les prés et les bois, aux petites routes et à leurs rencontres parfois inattendues, aux fruits et légumes sur les étals des producteurs au marché, aux randonnées, aux tracteurs, aux oeufs frais achetés en vrac, aux animaux de la ferme, ….

Le plus compliqué a finalement été de faire le tri dans tout cela. Puis, j’ai vu mon bouquet de fleurs des bords de chemin, cueilli sur les talus à côté du centre équestre. Et je me suis dit que c’est cela aussi que l’on peut faire à la campagne : ramasser quelques fleurs, quelques branches, quelques brindilles pour faire entrer un peu de nature dans la maison !

**********************

Si vous voulez savoir ce que font les autres participants à la campagne, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

[petits moments] une fin de journée au centre équestre

Fin de la semaine de reprise au travail. Le soleil brille et l’été n’est pas encore parti. C’était l’occasion parfaite pour filer passer la fin de la journée au centre équestre, profiter du beau temps, prendre une leçon d’équitation pour Mr 1er et Melle 3e, regarder le soleil décliner au dessus de la mare, prendre une dose de zénitude en observant les chats, caresser les chevaux…. En résumé : passer un très bon moment en famille pour prolonger l’impression d’être en vacances.

Leçon d’équitation avec vue…
Fin de journée sur la mare
Quand le calme est revenu, les félins se dirigent vers le point d’eau..
Sieste au soleil
L’heure de la toilette
Passion hortensias…

Centre équestre des Pialoux – Montvendre – Drôme – août 2021

[projet 52-2021]semaine 33 – c’est charmant !

Il me semble qu’en proposant ce thème c’est charmant ! pour le projet 52, j’avais en tête des images de détails mignons : des découpes dans des volets, un bibelot posé dans un coin, quelques fleurs dans un vase, un porte-clés ou encore une tasse fleurie… Mais, quand j’ai voulu faire ma photo, ce sont des images de villages pittoresques qui me sont venues : des calades escarpées, des ruelles ombragées, des pierres réchauffées par le soleil, des passages presque secrets, des fontaines rafraichissantes….

C’est donc avec cette seconde idée en tête que je suis partie faire un tour à Crest où j’ai trouvé une jolie ruelle toute fleurie de lauriers roses.

*******************

Pour découvrir les charmantes trouvailles des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

A noter : en cette période estivale, je préfère profiter de moments en famille (que ce soit dehors ou au frais dans la maison ) à toute autre activité, en particulier devant l’ordinateur. Aussi, je ne garantis pas de délai de validation des commentaires qui iraient en modération (mais je les validerai dès que possible). Profitez bien vous aussi de votre week-end !