[petits moments] février 2022 en vrac

Ce mois de février a été marqué par quelques jours d’isolement familial pour cause de covid, et une dizaine de jours d’immobilisation de ma main droite pour cause de tendinite sur la liaison pouce/poignet… L’avantage, c’est que j’ai eu du temps pour me reposer ! Par contre, j’ai un peu ralenti le rythme par ici.

Mais février a aussi été le mois de mon anniversaire. Et ma mère m’a, cette année encore, fait livrer un superbe bouquet !

********************

Nous n’avons pas non plus dérogé à la soirée crêpes de la Chandeleur…

********************

J’ai pu profiter de magnifiques couchers de soleil…

Valence – 06/02/2022

********************

A l’occasion d’une course à faire à Montélier, j’ai fait un crochet par le Jardin Sémaphore où je n’étais pas allée depuis très longtemps. Il présente surtout l’intérêt d’être un bel espace de jeux pour les enfants, avec un petit canal au milieu et deux belles sculptures : un chat s’étirant, et deux fillettes se chuchotant des secrets. Toutefois, je préfère largement la poésie du Jardin des Rêves.

Chuchotis – Christian Maas (2000)
Toutes griffes dehors – Christian MAAS (2005)
Chuchotis – Christian Maas (2000)

Jardin Sémaphore – Montélier – Drôme

********************

J’ai reçu la boite de chocolats que j’avais gagné chez Chocoladdict… et ils sont délicieux !

Petits coeurs litchi et kalamansi de Bertrand Chocolatier (Roanne – Loire)

********************

Je suis passée à Romans pour quelques courses en centre-ville et j’ai profité d’avoir laissé la voiture le long de l’Isère pour flâner un peu….

********************

[Bourgogne] la magie d’une fin de journée à Auxerre

Nous avons fait étape à Auxerre alors que nous étions sur la route entre la Drôme et la région parisienne où nous nous rendions. Après avoir visité Guédelon et posé nos valises à l’hôtel, nous sommes parties faire un tour en ville en toute fin de journée.

Nous avons laissé la voiture à proximité de l’ancienne abbaye Saint Germain, et quand nous sommes arrivées sur le parvis, le jour commençait déjà à décliner. Nous avons alors décidé de filer vers les rives de l’Yonne pour y capter les lumières de la fin de la journée.

Nous avons forcément pris un peu de temps dans les rues qui étaient vraiment mignonnes. Et après avoir croisé une surprenante cabine téléphonique rouge anglaise, nous avons pris un moment pour admirer les maisons à pans de bois. L’espace d’un instant, nous avons été projetées dans le monde magique d’Harry Potter. Du moins, c’est la seule explication que nous avons envisagée pour expliquer la présence de cette cabine téléphonique à deux pas de ce qui semblait être Diagon Alley !

Une fois au bord de la rivière, la magie a d’ailleurs continué à opérer. Les lumières du couchant étaient très douces, et se mélangeaient en un élégant tableau avec les couleurs de l’automne et les reflets parfaits sur l’eau…

Nous avons un temps longé la rivière avant de remonter en ville pour découvrir l’imposante cathédrale Saint Etienne qui se détachait sur le ciel à l’heure bleue. Une porte était ouverte, et une lueur s’en échappait. Alors, nous nous sommes glissées à l’intérieur pour une discrète incursion dans la nef. Une messe était en cours dans une des chapelles derrière le chœur ; nous ne sommes donc pas allées plus loin. Mais cette petite visite semi-nocturne a ajouté une petite touche d’extraordinaire et de magie complémentaire à notre balade.

Il était temps pour nous de nous mettre en quête d’un lieu pour le diner. La nuit s’était de toutes façons bien installée, et ne nous permettait plus de découvrir la ville. Nous avons donc noté de revenir lors d’une prochaine étape… en arrivant un peu plus tôt pour avoir plus de temps pour profiter des charmes d’Auxerre !

Descendre vers l’Yonne
English style !
A la tombée de la nuit
Le charme des maisons à pans de bois
Je pense que ce croisement de rues sur deux niveaux avec les maisons à pans de bois a beaucoup joué dans mon coup de cœur pour Auxerre !
Ceci dit les reflets sur l’Yonne ont eu un impact sur ma perception de la ville également…
Instant de calme au bord de l’Yonne
Le temps nous a manqué pour profiter pleinement de la douceur de la soirée sur les bords de l’Yonne
La façade de la cathédrale
Ambiance nocturne dans la nef de la cathédrale
une cathédrale à la tour inachevée…

Auxerre – Yonne – octobre 2021

[petits moments] jeudi soir, dans le ciel

Jeudi soir, mon train a eu un peu de retard (seulement une vingtaine de minutes, soit le plus petit retard de la semaine écoulée… ). Jeudi soir également, le spectacle dans le ciel était absolument fabuleux.

L’avantage du retard de mon train, c’est que j’ai pu profiter pleinement de la splendeur de ce coucher de soleil…

Montélier – Drôme – 7 octobre 2021

[petits moments] les surprises des trajets quotidiens

Après une longue période où je suis moins souvent allée au bureau, entre congés et télétravail à plus ou moins plein temps, me voilà de nouveau 4 fois par semaine à Lyon. Mais l’avantage à la fin de l’été/début de l’automne, c’est que mes horaires correspondent aussi à ceux du lever et du coucher du soleil. Je peux ainsi profiter de belles couleurs dans le ciel et d’heures dorées magiques sur la campagne.

Et parfois, le destin ajoute un petit plus pour que le trajet soit encore plus exceptionnel. Cela a été le cas un soir où en rentrant, il y avait des paons qui picoraient tranquillement au bord de la route accompagnés de quelques poules.

Lever de soleil au-dessus du Vercors depuis Chabeuil
Petit matin à la gare de Valence TGV
Croiser des paons au bord de la route dans la campagne de la plaine de Valence
Poule à l’heure dorée dans la campagne de la plaine de Valence

********************

J’ai également retrouvé le métro lyonnais au quotidien… L’occasion de faire quelques photos plus graphiques.

[petits moments] une fin de journée au centre équestre

Fin de la semaine de reprise au travail. Le soleil brille et l’été n’est pas encore parti. C’était l’occasion parfaite pour filer passer la fin de la journée au centre équestre, profiter du beau temps, prendre une leçon d’équitation pour Mr 1er et Melle 3e, regarder le soleil décliner au dessus de la mare, prendre une dose de zénitude en observant les chats, caresser les chevaux…. En résumé : passer un très bon moment en famille pour prolonger l’impression d’être en vacances.

Leçon d’équitation avec vue…
Fin de journée sur la mare
Quand le calme est revenu, les félins se dirigent vers le point d’eau..
Sieste au soleil
L’heure de la toilette
Passion hortensias…

Centre équestre des Pialoux – Montvendre – Drôme – août 2021

[petits moments] fin de journée sépia

Samedi dernier, toute la journée a été teintée d’une couleur orangée, un peu sépia due à un vent de sirocco. Ce vent portait des particules de sables sahariens, causant cet effet visuel très impressionnant.

Au moment où le soleil déclinait (juste avant le couvre-feu), je suis allée faire quelques dernières photos alors que la pluie arrivait, signifiant la fin du phénomène.

Montvendre – Drôme – 6 février 2021

[Drôme] fin de journée sur Chabeuil

Fin de journée sur le village et l’église de Chabeuil

Quand la lumière dore les murs des maisons du vieux village, il est l’heure de se diriger vers la colline de la Gontarde pour admirer la fin de journée.

Avant la nuit, il est encore temps de traverser la petite forêt qui surplombe la colline, véritable havre de vie sauvage préservée, à deux pas du cœur du village.

Au loin, au delà de la plaine de Valence et du fleuve, la silhouette de la montagne de Crussol et des monts d’Ardèche se dessine légèrement tandis que le ciel s’obscurcit au dessus des toits de tuile.

Doucement, le soleil descend vers l’horizon. Le ciel prend des teintes orangées juste avant que l’astre ne se cache derrière les montagnes. Un dernier coup d’oeil à la Vierge du Voeu et il est temps de redescendre.

Sur le chemin du retour, je croise seulement un chat… qui me toise du haut de son muret !

Dans le bois de la Gontarde

Par dessus les toits du village…

Doucement, le soleil se couche…

Coucher de soleil au pied de la Vierge du Voeu

Chabeuil – Drôme – novembre 2020

[petits moments] en rentrant du bureau

Vendredi, j’évoquais la possibilité d’une deuxième saison du Journal de Confinement, ce journal de bord que j’avais tenu durant 10 semaines au printemps.

Puis au moment de l’écrire (ou plutôt pendant que je l’écrivais), je me suis rendue compte que je n’avais pas grand chose à y raconter. Ou du moins, que je n’avais pas grand chose d’original à y raconter.

En effet, globalement, je vais retourner dans la routine qui avait rythmé le premier confinement : télétravail (normalement..), courses (il va bien falloir, même si ce ne sera certainement pas ma partie préférée), enfants en classe ou en cours à distance selon les niveaux, gâteaux maison, soirées bouquins et vidéos…. et quelques courtes sorties à moins d’1 km de la maison pour s’aérer en cas de besoin. Bref, rien qui ne soit pas aussi le quotidien de beaucoup, rien qui n’amènera des billets bien intéressants…

Alors au moins par ici, je vais essayer d’aborder autrement ce nouveau confinement, même si je ne sais pas encore vraiment comment… peut-être des « petits moments de confinement », tout simplement ?

*********************

Jeudi dernier, pour le dernier jour avant le confinement, alors que je rentrais de Lyon, le ciel m’a réservé de jolies surprises à la descente du train et sur le trajet de retour…

Dernier retour de Lyon avant ????

Flamboyant coucher de soleil sur la plaine valentinoise

Fin de journée dans la plaine de Valence

[petits moments] en passant par Montluçon

Dimanche dernier, sur la route de retour de Bretagne vers la Drôme, j’ai fait un arrêt à Montluçon. Je reviendrai en détail sur ma balade dans la ville dans un billet plus complet, mais voici déjà des petits moments… en passant !

Il y a d’abord eu ce chat installé sur son rebord de fenêtre, pas vraiment dedans, pas vraiment dehors.

Faire tenir une église dans un verre… jeu de reflet clin d’oeil à Oth !

Alors que le soleil se couchait, il jouait joliment dans les jets d’eau de l’avenue Marx Dormoy.

Et en allant chercher un café avant de reprendre ma voiture, je suis passée au pied d’un immeuble Art Déco qui présentait une jolie mosaïque, sur l’avenue Marx Dormoy .

******************

Liste des articles sur ce passage à Montluçon :

[les états d’esprit du vendredi] 22 mai 2020

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 22 mai 2020] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 21 mai tard… et programmé]

Fatigue : l’absence de trajets quotidiens joue largement contre la fatigue.

Humeur : toujours excellente

Estomac : on a débuté la saison des glaces !

Condition physique : le confinement a laissé des traces : 3 sorties pas trop longues le week-end dernier et un bon mal de dos ensuite !

Esprit : vagabond

Boulot : Seulement 3 jours de travail cette semaine…. c’est pas mal comme rythme !

Culture : de la lecture, des films, des séries… on garde un certain rythme malgré le déconfinement !

Penser à : ne pas oublier faire la déclaration d’impôts…

Avis perso : pouvoir manger dehors à tous les repas, c’est super agréable !

Message perso : prenez soin de vous !

Loulous : en attente d’information sur la reprise de la scolarité in situ, ainsi que sur la tenue des oraux du bac de français…

Amitiés : j’ai croisé une copine pas vue depuis plusieurs mois et c’était sympa de pouvoir papoter un peu.

Sorties :  aller à Grenoble pour chercher les affaires de Mr 1er laissées mi-mars alors qu’il n’était pas encore exclu qu’il ait à y retourner avant la fin de l’année et pour rendre les clés de sa chambre d’étudiant.

Divers : le week-end dernier, entre les coquelicots, les iris et les orchidées, j’ai au moins partiellement rattrapé mon retard sur le printemps !

Courses : il faut absolument que j’aille racheter des croquettes pour Vador !

Envie de :  grand air…

Pic : passer dans la rue pile au bon moment…

Chabeuil – Drôme

[fin xx.xx ]