[projet 52-2020] semaine 25 – marche(s)

En ajoutant ce thème sur la liste fin décembre, je le trouvais moins fermé qu’escaliers que j’avais pu proposer d’autres années. J’avais pensé ne mettre qu’une marche ou deux, un perron ou un « attention à la marche ».

Mais comme bien souvent, je n’ai pas eu beaucoup l’occasion d’anticiper le thème, et je n’avais rien dans mes archives. Toutefois, en retournant au bureau, j’ai repris l’habitude de passer par les escaliers plutôt que l’ascenseur. Je n’avais jamais vraiment prêté attention à ces escaliers qui sont certainement plus fonctionnels que décoratifs.

Avec le déconfinement, ils se sont parés de marquages au scotch orange qui leur donnent une drôle d’allure et contrastent vraiment avec les lignes grises des marches et des rambardes. Cela m’a vraiment sauté aux yeux alors que je quittais le bureau en milieu de semaine, sans doute parce que, contrairement aux autres fois, j’ai regardé l’ensemble au lieu de m’attarder sur les détails.

******************

Pour voir les marches des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires….

******************

PS : ce samedi, je n’aurai pas l’occasion de me connecter. Donc, si par hasard votre commentaire ne s’affichait pas, ne paniquez pas : il est très certainement parti en modération et je le validerai dès que possible….

[fourre-tout de la semaine] 2 février 2020

J’ai choisi ce restaurant parce qu’il était proche de mon hôtel à Paris… un petit restaurant italien sans prétention. J’ai été chaleureusement accueillie… J’ai mangé un délicieux plat de penne alla diavola, pimentés à la perfection, un plat simple et réconfortant pour un soir d’hiver. Et puis, j’ai bavardé joyeusement avec la restauratrice et les personnes de la table d’à côté, des habitants du quartier qui avaient téléphoné pour que leur commande soit prête quand ils arriveraient à table… Tous les ingrédients d’une bonne soirée étaient réunis !

200129_penne_diavola

 

(*) La scarpetta, 17 rue de Berne, 75008 Paris

***************

Quand je croise de jolis escaliers, je ne peux pas m’empêcher de les prendre en photo !

200129_Paris_2

 

(*) Apple Store, avenue des Champs Elysées, 75008 Paris

[fourre-tout de la semaine] 22 décembre 2019

Le week-end dernier hésitait entre pluie et soleil…

191214_arc_en_ciel

**************************

De passage au théâtre de la Ville, j’ai croisé Nounours !

191217_nounours_au_theatre

**************************

Cela faisait 1 an que mon train ne repartait plus de la gare de Lyon-Part Dieu et que donc je n’avais pas emprunté ces escaliers pour sortir du métro. Des messages invitant à prendre les escaliers ont fait leur apparition !

191216_Escaliers_TCL_Part_Dieu

[fourre-tout de la semaine] 8 décembre 2019

J’ai participé à un atelier culinaire dans le cadre d’un séminaire professionnel. Avec ma collègue, on a fait des verrines de mousse au Carambar. A la fin, le formateur mettait les réalisations en scène dans une light box… et c’est fou comment bien guidé, c’est pas compliqué de faire une jolie photo !

191130_atelier_cuisine_1

191130_atelier_cuisine_2

***********************

Un dernier tour dans les escaliers du bâtiment où nous avions nos bureaux à Paris avant le déménagement…

191129_Lulli_1

191129_Lulli_2

***********************

On m’a offert du blé à planter à la Sainte Barbe… alors, j’ai sorti des coupelles, je les ai remplies de coton humide et j’ai déposé les grains dessus. Depuis, je veille à ce que le coton reste humide…

191204_ble_ste_barbe

 

[projet 52-2019] semaine 45 – noir & blanc

Ces dernières semaines, j’ai pas mal travaillé en noir et blanc mes photos après mes visites au Louvre et à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine. En effet, les éclairages nocturnes combinés aux sujets même des photos s’y prêtaient particulièrement.

J’aurais donc pu en piocher une parmi toutes celles-ci pour le thème de la semaine du projet 52… Mais j’ai choisi de plutôt vous montrer un escalier en béton ciré blanc dont les barreaux de la balustrade sont noirs (tout comme les vêtements de la personne au pied de l’escalier).

Pour les curieux, cet escalier contemporain est situé au Louvre dans le département des objets d’art, et ce sont ses lignes minimalistes qui m’ont attiré l’oeil.

52-2019_S45_noir_et_blanc

**************

Pour voir comment les autres participants ont traité le noir et blanc, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

[Paris] retourner au Musée du Louvre

191023_Louvre_1

Cela faisait vraiment longtemps que je n’avais pas mis les pieds au Musée du Louvre : certainement depuis le déménagement dans la Drôme, mais sans doute depuis plusieurs années avant !

A Paris un mercredi soir pour le travail, j’ai décidé de profiter de la nocturne…. C’est souvent une bonne idée car il y a nettement moins de monde le soir qu’en pleine journée. Je suis donc arrivée vers 19.00, et en effet, il n’y avait quasiment aucune attente pour passer la sécurité ou acheter un billet. Une dizaine de minutes après être sortie du métro, j’entrais dans le musée.

Je n’ai pas pris le plan car je n’avais pas prévu de voir telle ou telle oeuvre particulièrement. J’ai pris un escalier au hasard, et quand je me suis retrouvée dans la cour des chevaux de Marly, je me suis aperçue que ce n’était peut-être pas tout à fait le hasard qui m’avait guidée, mais plutôt un vieux réflexe… J’ai toujours beaucoup aimé cette cour : je lui trouve une dimension grandiose, différente de celle des salles « intérieures ».

Tout autour se trouvent les sculptures françaises. Dans la lumière du jour déclinant, elles prennent encore une autre dimension. Je me suis un peu attardée autour des gisants et des orants (avec forcément une petite pensée pour Pomdepin). Puis j’ai pris l’escalier du ministre pour gagner les appartements Napoléon III.

A cet endroit, le musée redevient Palais… et ces salles ont toujours fait partie de mes préférées, m’émerveillant à chaque fois. Elles ont été restaurées depuis mon dernier passage, et elles sont encore plus belles. Les salons, la salle à manger nous livrent leurs velours fastueux sous les lustres de cristal.

De là, j’ai continué à parcourir le département des objets d’art. Cette partie du musée relativement peu fréquentée est quasi déserte une fois la nuit tombée et permet une découverte plus intimiste, parfois à la seule lueur des candélabres…

Au bout de l’aile, j’ai emprunté un escalier majestueux pour traverser le département de peinture et en particulier les salles dédiées aux peintres du nord. Des Rembrandts, des Rubens, des Weermer m’ont discrètement fait de l’oeil. Mais les visiteurs étaient là plus nombreux, alors j’ai continué vers les Antiquités : les Egyptiens d’abord, puis les Grecs…

C’est par la grande salle des sculptures grecques que j’ai terminé ma visite. Au fond de celle-ci trône la Venus de Milo, imperturbable. L’heure se faisant plus tardive, il n’y avait pas grand monde autour d’elle, permettant de vraiment l’admirer sous tous les angles.

Un peu plus loin, Hermaphrodite est plongé dans un sommeil de marbre, tandis que Diane s’apprête à courir.

Je suis ressortie après plus d’une heure et demie de visite, où je n’ai pas compté mes pas.

Il est bien entendu impossible de tout voir au Louvre en une seule visite. Il faut soit déterminer quelles oeuvres on souhaite voir et se créer un itinéraire de visite sur mesure, soit (comme je préfère le faire) flâner de salle en salle en se laissant guider par son instinct.

191023_Louvre_3
Chapiteaux sculptés médiévaux

191023_Louvre_4
tombeau de Philippe Pot, grand Sénéchal de Bourgogne

191023_Louvre_6
Orants du XVIe et XVIIe siècles

191023_Louvre_2
Escalier du ministre

191023_Louvre_7
Appartements Napoléon III

191023_Louvre_9
le Louvre, version intimiste

191023_Louvre_10

191023_Louvre_8

191023_Louvre_11
Antiquité égyptiennes

191023_Louvre_12
Antiquités grecques

191023_Louvre_13
Vénus de Milo

191023_Louvre_14
Hermaphrodite endormi

191023_Louvre_15
Diane (Antiquités grecques)

Musée du Louvre – Paris – octobre 2019

 

(*) Le site internet du musée du Louvre détaille horaires et conditions de visite, ainsi que les jours et horaires de fermetures de certaines salles.
Si vous en avez la possibilité, je vous conseille vraiment de venir le visiter en soirée lors des nocturnes : il y a moins de monde et l’ambiance est vraiment particulière.

 

 

[fourre-tout des vacances] Bretagne & Auvergne – août 2019

En début de semaine, j’ai fait un saut en Bretagne avant de redescendre par la route vers la Drôme, en passant par l’Auvergne. J’ai encore pas mal de photos à trier, mais voici déjà quelques moments pris sur le vif….

************************

J’ai retrouvé les hortensias en fleurs alors qu’ils étaient tous secs en juillet…

190817_hortensias

************************

Nous avons improvisé un apéritif fruits de mer…

190817_fruits_mer

**********************

Nous avons profité de la vue sur le Mont Saint Michel.

190817_roz
Depuis le Palais – Roz-sur-Couesnon – Ille-et-Vilaine

************************

J’ai joué avec les escaliers…

190819_escalier_Brioude
Annexe de l’hôtel de la Poste et Champanne – Brioude – Haute-Loire

190820_Le_puy_en_velay_5
Dans l’ensemble cathédral – Le Puy en Velay – Haute-Loire