[projet 52-2021]semaine 33 – c’est charmant !

Il me semble qu’en proposant ce thème c’est charmant ! pour le projet 52, j’avais en tête des images de détails mignons : des découpes dans des volets, un bibelot posé dans un coin, quelques fleurs dans un vase, un porte-clés ou encore une tasse fleurie… Mais, quand j’ai voulu faire ma photo, ce sont des images de villages pittoresques qui me sont venues : des calades escarpées, des ruelles ombragées, des pierres réchauffées par le soleil, des passages presque secrets, des fontaines rafraichissantes….

C’est donc avec cette seconde idée en tête que je suis partie faire un tour à Crest où j’ai trouvé une jolie ruelle toute fleurie de lauriers roses.

*******************

Pour découvrir les charmantes trouvailles des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

A noter : en cette période estivale, je préfère profiter de moments en famille (que ce soit dehors ou au frais dans la maison ) à toute autre activité, en particulier devant l’ordinateur. Aussi, je ne garantis pas de délai de validation des commentaires qui iraient en modération (mais je les validerai dès que possible). Profitez bien vous aussi de votre week-end !

[Drôme] au fil des rues de Crest

Lorsque nous sommes allés à la Fête Médiévale de Crest, début juillet, nous en avons profité pour une nouvelle balade dans les rues du centre ancien.

J’ai l’impression que chaque fois que j’ai l’occasion de nous promener dans les ruelles de Crest, je fais de nouvelles découvertes ! Il faut dire que le plan médiéval de la ville associé à sa situation à flanc de colline donne l’impression d’un véritable labyrinthe.

Cette fois, nous sommes partis du pied de la Tour. De là, le chemin des remparts a été réaménagé et conduit via des escaliers à travers les bois jusqu’à une petite porte percée dans les anciens remparts de la ville. De là, on a une jolie vue sur la ville moderne avec les Trois Becs en toile de fond.

Nous n’avons pas cherché à prendre le chemin le plus court ni à avoir une visite exhaustive de la ville. Nous avons donc suivi un trajet un peu aléatoire nous menant globalement dans la direction où nous souhaitions aller.

Nous avons croisé des maisons aux façades récemment refaites arborant des couleurs vives, évoquant la douceur de vivre du Sud. Nous avons fait la connaissance d’un chat venu à notre rencontre depuis l’avancée de toit sur laquelle il faisait la sieste. Nous avons admiré de jolies portes anciennes donnant dans des ruelles fleuries. Et j’ai aussi trouvé par hasard une borne de nivellement, indiquant que Crest se situe à un peu plus de 240 mètres au dessus du niveau de la mer.

Et ce qui me plait le plus, je crois que c’est l’idée que lorsque je reviendrai me perdre dans les ruelles de Crest, je ferai encore de nouvelles découvertes !

De la Tour au centre de Crest, par les bois
Vue sur les Trois Becs
Ruelles fleuries…
Chat perché… amorçant sa descente !
Maisons colorées
Au fil des ruelles, tomber sur des façades pittoresques
Borne de nivellement

Crest – Drôme – juillet 2021

[petits moments] à la fête médiévale de Crest

Le week-end dernier avait lieu la fête médiévale de Crest. Après une édition 2020 annulée, c’était donc le grand retour de cette manifestation annuelle. Toutefois, en raison des circonstances sanitaires, le festival avait pour cette édition une envergure un peu réduite : moins de spectacles proposés au fil des rues, pas de grand tournoi de chevaliers, un marché médiéval réduit et seulement deux compagnies (dont une stationnée dans l’enceinte de la Tour, dont l’accès était payant).

Malgré tout, nous y avons passé un très agréable moment à déambuler dans les rues (que ce soient celles avec ou sans animations), à discuter avec la compagnie de l’Ost du Temps Jadis ou à écouter quelque farce moyenâgeuse. Nous sommes repartis deux bonnes heures après être arrivés, avec pas mal de dénivelé et de marches à notre actif (même si nous sommes loin d’avoir parcouru tout le tracé du trail des 221 marches…) !

Nous ne sommes pas entrés dans la Tour, essentiellement en raison de la foule qui se pressait dans la file d’attente. Nous retournerons à Crest pour y découvrir la nouvelle muséographie une autre fois.

Au pied de la Tour de Crest…
Conte par la compagnie les Alexandrains
Drôle de bête !
Les vikings de l’Ost du Temps Jadis
Les chiens-loups de Tchécoslovaquie de la compagnie L’Ost du Temps Jadis

Fête Médiévale de Crest – Drôme – 3 juillet 2021

[les états d’esprit du vendredi] 18 juin 2021

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 18 juin 2021] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 17 juin tard… et programmé]

Fatigue : Après un dimanche bien long et bien rempli, le début de semaine a été un peu au radar !

Humeur : toujours excellente

Estomac : Les melons sont de nouveau sur les étals, ainsi que les abricots !

Condition physique : avec la chaleur, la cheville où j’ai eu une entorse à la fin de l’hiver gonfle beaucoup et devient douloureuse en fin de journée. Alors, c’est poche de glace tous les soirs.

Esprit : vagabond

Boulot : C’est le retour des déplacements professionnels avec une journée de réunion à Paris prévue la semaine prochaine.. et ce sera aussi un retour un peu plus intensif au bureau, avec 3 jours par semaine.

Culture : Je suis en train de relire les Technopères de Jadorowski. J’aime un peu moins cette série que celle des Méta-barons, mais c’était celle qui était à la médiathèque !

Penser à : faire quelques courriers administratifs

Avis perso : Le réveil pour partir avant 5.00 du matin un dimanche, la journée à marcher, piétiner dans la poussière au soleil jusqu’à plus de 20.00, le temps passé à attendre, le retour à presque 22.00 à la maison, bien fatiguée (et sale !), ça pourrait sembler pas terrible sur le papier… mais en vrai c’était une belle journée de CSO !
En plus, la vue depuis le centre équestre (à Saint Péray, en Ardèche) où cela se passait était sympa !

6.30 du matin – depuis le parking du centre équestre de La Syrah – vue sur la montagne de Crussol
Fin d’après-midi – depuis le centre équestre de La Syrah – vue sur les vignes de Saint Péray et Cornas

Message perso : Vivement les vacances !

Loulous : Melle 3e a donc repris les concours d’équitation dimanche dernier.

Mademoiselle Troisième avec Pilou

Amitiés : je suis ravie à la perspective qu’on puisse se voir ce vendredi !

Sorties : pour profiter du beau temps…

Divers : En passant à Romans le week-end dernier, je suis retournée au Terrarium, la céramiste chez qui j’avais acheté un de mes cadeaux de Noël. Je suis allée acheter une tasse, qui était ma première idée pour Noël (j’avais finalement pris un ravissant photophore et une assiette). J’aime beaucoup son travail, et je dois chaque fois me freiner pour ne pas acheter plusieurs objets (bon, OK, pour ne pas acheter plus de 2 objets quand je venais pour 1… je suis donc – encore – repartie avec une assiette en plus).

Courses : des fruits, des fruits et un peu de légumes…

Envie de :  prendre l’air !

Pic : au bord de la route, les premières lavandes en fleurs

Divajeu – Drôme

[fin xx.xx ]

[Drôme] après le marché à Crest

Cela faisait très longtemps que je n’étais pas allée au marché à Crest. En effet, avec Mr 1er à régulièrement récupérer à Valence, je fais souvent d’une pierre deux coups en allant aussi au marché de Valence. Mais pendant les dernières vacances, j’en ai profité pour aller acheter fruits, légumes, fromages et autres denrées à Crest (avec en prime un petit arrêt dans la jolie petite brocante de la Grande Rue où je trouve régulièrement quelques « trésors »).

Après avoir fait mes achats, la météo vraiment printanière m’a incitée à faire une balade dans les petites ruelles de la ville. Alors je suis partie un peu au hasard, bien décidée tout de même à prendre de la hauteur.

Au fil des rues, je suis tombée sur de charmantes placettes mais aussi sur un lavoir alimenté par l’une des nombreuses sources jaillissant dans le coteau. J’ai emprunté de petits escaliers et des calades. J’ai fini par arriver au pied de la Tour.

Par endroits, la vue s’offrait par dessus les toits de tuile, découvrant le panorama sur les Trois Becs et Roche Colombe. J’ai pris la direction de la chapelle des Cordeliers pour redescendre, en admirant la vue au dessus de l’église au passage.

Il était temps de rentrer… après avoir jeté un oeil à la si jolie couleur qu’avait la rivière Drôme ce jour-là !

C’est parti pour un tour dans les ruelles anciennes
Ruelles colorées
Lavoir de la rue de la Nativité
Placette aux airs de printemps
Par dessus les toits, vue sur Roche Colombe
Les habitants annexent placettes et ruelles pour les beaux jours
Vue sur les Trois Becs
La couleur turquoise de la Drôme à la fin de l’hiver…

Crest – Drôme – février 2021

(*) Le marché de Crest a lieu le samedi matin dans le centre ancien. Il est possible de se stationner au Champ de Mars, de l’autre côté de la rivière : ce n’est vraiment pas loin à pied.

[projet 52-2021] semaine 12 – il était une fois…

Avec ce thème « Il était une fois.. » pour le projet 52, j’ai eu envie de vous emmener au pays des contes, au royaume des histoires….

J’avais dans l’idée de vous montrer un paysage de contes de fées. Il faut dire que tout autour de chez moi, cela s’y prête bien. Je vous ai déjà emmenés en Terre du Milieu par exemple. Mais il y a aussi des chapelles isolées au sommet de la montagne, des tours qui gardent des passages escarpés, des cascades magiques, des forêts enchantées….

Alors, j’ai longuement hésité entre des petits chemins mystérieux, des rivières cristallines, des plateaux montagneux…

Et finalement, j’ai choisi un grand château fort… ou plutôt un (très) haut donjon, que je verrais bien comme décor d’un récit d’heroic fantasy….

(*) La Tour de Crest est le plus haut donjon de France.

***************************

Pour savoir dans quelle histoire les autres participants nous emmènent, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

PS : Encore un week-end bien rempli qui s’annonce, où je ne sais pas du tout quand je pourrai grappiller un moment pour venir valider les commentaires qui iraient en modération. Si vous ne voyez pas votre commentaire immédiatement, ne paniquez pas : je le validerai dès que possible !

[fourre-tout de la semaine] 16 février 2020

Cela faisait un moment que nos samedis matins ne nous avaient pas conduits à Crest (à cause d’obligations variées en ville j’avais du coup fait mon marché à Valence ces samedis-là). Samedi dernier, tout était réuni pour se diriger vers Crest : du temps, pas de contrainte (en dehors de déposer Melle 3e en début d’après-midi au centre équestre… mais sans avoir un timing trop serré : elle montait à 17.00 !), et du soleil ! Nous en avons donc profité pour également retourner déjeuner chez Soie… qui nous plait toujours autant : accueil sympathique, lieu agréable, assiettes délicieuses et généreuses….

200208_Soie_2
Velouté de chou-fleur et croûtons à l’ail – réconfortant et délicieux !

200208_Soie_1
Brioche végé à la crème de lentilles corail, carottes et betteraves rapées, pousses d’épinard et graines de tournesol, accompagnée de sa salade de saison (et d’un bol de potatoes)

200208_Soie_3
Le meilleur bannofee que j’ai goûté (et en arrière plan le bol de yaourt/granola de Mr 1er)

(*) Soie, 17 rue Archinard, 26400 Crest

******************

Au détour d’une rue de village, faire une jolie rencontre !

200208_montvendre_chat_1

200208_montvendre_chat_2

******************

On a partagé (avec une semaine de décalage sur la vraie date) un magnifique millefeuilles de la Maison Guillet pour mon anniversaire.

200209_millefeuilles

(*) Maison Guillet, place du Champ de Mars à Valence / place Jean Jaurès à Romans (26)

******************

 

 

[fourre-tout de la semaine] 17 novembre 2019

Précision à la demande de Oth : ce billet est très gourmand !

*******************

Au marché, j’ai trouvé des grenades bio et locales chez un petit producteur. Un vrai plaisir de saison !

191109_grenade

*****************

Cela faisait trop longtemps que nous n’étions pas allé déjeuner chez SOIE…. Ce midi, nous avons réparé cela et clairement, il va falloir que la prochaine fois, on n’attende pas aussi longtemps avant d’y retourner !

Nous nous sommes régalés. La cuisine est maison, végé et de saison. Côté boisson, c’est jus de fruits frais pressés ou jus bio de la Ferme Margerie, vins et bières locaux (celles de Les Gens Sérieux par exemple)… et cafés Kaffa Roastery ! Bref, tout bon d’un bout à l’autre.

191109_dejeuner_chez_Soie_1
Soupe lentilles corail, panais & butternut – noisettes torréfiées

191109_dejeuner_chez_Soie_2
Tortilla, légumes & salade de saison

191109_dejeuner_chez_Soie_3
Lasagnes végé, salade de saison

191109_dejeuner_chez_Soie_4
Tarte citron/coco

 

(*) Café Soie, 17 rue Archinard, 26400 Crest

 

******************

Avec le week-end prolongé, j’ai eu plus de temps pour pâtisser. J’ai donc fait une tarte aux poires.

191110_tarte_poires

****************

De passage à Romans, je me suis arrêtée à la Maison Guillet pour découvrir le léop’agrumes qui associe la douceur du marron à l’acidulé des agrumes : original et réussi !

191111_leopagrumes_guillet

(*) Maison Guillet, place Jean Jaurès, 26100 Romans

 

[Drôme] couleurs d’automne au bord de la rivière Drôme

191109_Crest_riviere_Drome

Après avoir fait un tour au marché de Crest samedi dernier, nous n’avons pas pu manquer de remarquer que le niveau de la rivière Drôme avait monté avec les nombreuses pluies de la semaine précédente.

Après des mois de sécheresse, ce débit automnal retrouvé nous a donné envie d’aller voir la rivière de plus près.

Pour cela, direction la gare des Ramières à Allex !

Dans la réserve naturelle, la Drôme s’épanouit en tresses dont les contours varient selon les pluies et les passages des courants. En effet, la Drôme est la dernière grande rivière sauvage des Alpes occidentales : aucun barrage n’est présent sur son bassin versant. Et à cet endroit, la rivière nous démontre sa nature impétueuse et directement liée aux intempéries. Cet environnement préservé permet à de nombreuses espèces animales et végétales d’y trouver refuge. Parmi elles, on notera la présence avérée de castors et de loutres ainsi que de très nombreux oiseaux mais aussi de papillons et de libellules.

Les arbres bordant la rivière se sont pour leur part, parés des couleurs automnales.

Sous le pont, le débit est relativement important (même si nous sommes très loin des valeurs de crête de crues). Regarder l’écoulement de la rivière de près a quelque chose de totalement hypnotique et c’est un peu à regret que nous la quittons.

191109_ramieres_drome_1

191109_ramieres_drome_2

191109_ramieres_drome_3

Crest / Allex – Drôme – novembre 2019

 

(*) L’accès à la réserve naturelle des Ramières de la Drôme se fait depuis la Gare des Ramières où un parking est disponible. Elle est librement accessible. Un sentier aisément praticable longe la rivière et plusieurs panneaux d’interprétation permettent de mieux comprendre le milieu naturel dans lequel on se promène. Des tables de pique-nique sont à disposition au niveau de la Gare.
La Gare des Ramières propose un espace muséographique ainsi qu’un jardin pédagogique. Elle est ouverte d’avril à début octobre. Elle propose également des animations et visites autour de la réserve naturelle. 

******************

Photo bonus : avant de quitter Crest, j’ai pris une photo de la Tour qui se détachait bien sur le ciel bleu.

191109_crest