[Bourgogne] la magie d’une fin de journée à Auxerre

Nous avons fait étape à Auxerre alors que nous étions sur la route entre la Drôme et la région parisienne où nous nous rendions. Après avoir visité Guédelon et posé nos valises à l’hôtel, nous sommes parties faire un tour en ville en toute fin de journée.

Nous avons laissé la voiture à proximité de l’ancienne abbaye Saint Germain, et quand nous sommes arrivées sur le parvis, le jour commençait déjà à décliner. Nous avons alors décidé de filer vers les rives de l’Yonne pour y capter les lumières de la fin de la journée.

Nous avons forcément pris un peu de temps dans les rues qui étaient vraiment mignonnes. Et après avoir croisé une surprenante cabine téléphonique rouge anglaise, nous avons pris un moment pour admirer les maisons à pans de bois. L’espace d’un instant, nous avons été projetées dans le monde magique d’Harry Potter. Du moins, c’est la seule explication que nous avons envisagée pour expliquer la présence de cette cabine téléphonique à deux pas de ce qui semblait être Diagon Alley !

Une fois au bord de la rivière, la magie a d’ailleurs continué à opérer. Les lumières du couchant étaient très douces, et se mélangeaient en un élégant tableau avec les couleurs de l’automne et les reflets parfaits sur l’eau…

Nous avons un temps longé la rivière avant de remonter en ville pour découvrir l’imposante cathédrale Saint Etienne qui se détachait sur le ciel à l’heure bleue. Une porte était ouverte, et une lueur s’en échappait. Alors, nous nous sommes glissées à l’intérieur pour une discrète incursion dans la nef. Une messe était en cours dans une des chapelles derrière le chœur ; nous ne sommes donc pas allées plus loin. Mais cette petite visite semi-nocturne a ajouté une petite touche d’extraordinaire et de magie complémentaire à notre balade.

Il était temps pour nous de nous mettre en quête d’un lieu pour le diner. La nuit s’était de toutes façons bien installée, et ne nous permettait plus de découvrir la ville. Nous avons donc noté de revenir lors d’une prochaine étape… en arrivant un peu plus tôt pour avoir plus de temps pour profiter des charmes d’Auxerre !

Descendre vers l’Yonne
English style !
A la tombée de la nuit
Le charme des maisons à pans de bois
Je pense que ce croisement de rues sur deux niveaux avec les maisons à pans de bois a beaucoup joué dans mon coup de cœur pour Auxerre !
Ceci dit les reflets sur l’Yonne ont eu un impact sur ma perception de la ville également…
Instant de calme au bord de l’Yonne
Le temps nous a manqué pour profiter pleinement de la douceur de la soirée sur les bords de l’Yonne
La façade de la cathédrale
Ambiance nocturne dans la nef de la cathédrale
une cathédrale à la tour inachevée…

Auxerre – Yonne – octobre 2021

[petits moments] jeudi soir, dans le ciel

Jeudi soir, mon train a eu un peu de retard (seulement une vingtaine de minutes, soit le plus petit retard de la semaine écoulée… ). Jeudi soir également, le spectacle dans le ciel était absolument fabuleux.

L’avantage du retard de mon train, c’est que j’ai pu profiter pleinement de la splendeur de ce coucher de soleil…

Montélier – Drôme – 7 octobre 2021

[Drôme] un soir d’été en Drôme Provençale

Depuis plusieurs années, j’avais envie d’aller à Grignan profiter d’une représentation théâtrale lors des Fêtes Nocturnes dans la cour du château. Mais jusqu’à présent, celles-ci se déroulaient soit pendant que j’étais en vacances en dehors de la région, soit alors que je travaillais. Cette année, la chronologie de mon été m’a permis d’y aller. C’était l’occasion d’une soirée en Drôme Provençale.

Arrivés assez tôt pour avoir le temps de nous promener un peu avant l’ouverture de la billetterie où nous devions récupérer nos billets et du Bar du Bosquet où nous avions réservé pour un diner léger, nous avons fait un crochet par Chamaret.

Le village est blotti au pied de sa tour en un dédale de calades médiévales, et se poursuit autour de la butte avec les constructions du XIXe siècle, dont un charmant lavoir communal. Le jour où nous y étions, le mistral soufflait très fort et s’engouffrait dans les ouvertures des ruines de l’ancien château. De l’esplanade au pied de la tour de Chamaret, la vue sur les alentours est grandiose. Nous repérons assez facilement Grignan d’un coté et le Mont Ventoux de l’autre. Avec le vent, nous n’avons toutefois pas très envie de nous attarder sur place, aussi, nous repartons en direction de Grignan.

Après avoir laissé la voiture sur l’un des grands parkings (en herbe) aux abords du centre, nous remontons la rue (piétonnisée) vers le cœur du village. Nous repérons de charmantes façades, et arrivons rapidement à la place où une statue de Madame de Sévigné, décédée et inhumée à Grignan, a été installée au XIXe siècle.

Connaissant déjà le village de Grignan, nous profitons de la terrasse abritée du vent du café des Vignerons pour déguster un verre de vin de l’appellation Grignan-les-Adhémar (et faisons également quelques emplettes). Puis, nous prenons la direction du château pour notre soirée.

Après un diner léger sur la terrasse du Bar du Bosquet, installé dans les jardins du château, nous allons admirer le coucher du soleil depuis les terrasses. La lumière déclinante dore les murs du château. Nous profitons de la douceur de l’instant.

L’heure de rejoindre nos places dans les gradins sonne. Nous assistons à la représentation de Fracasse, d’après le roman de Théophile Gautier, mis en scène par Jean-Christophe Hembert (Karadoc dans Kaamelott) avec Thomas Cousseau (Lancelot dans Kaamelott) dans le rôle du baron de Sigognac/Fracasse. Deux heures de spectacle que nous ne voyons pas passer, embarqués par la mise en scène vive et moderne et le jeu magistral des acteurs.

Après avoir longuement applaudi, nous retournons sur les terrasses jeter un dernier coup d’œil à la majestueuse façade Renaissance du château… et découvrir d’étranges colorations sur le parvis de la collégiale tandis que les calages des futures projections monumentales sont en cours.

Minuit approche. Nous avons encore une heure de route pour rentrer. Il est temps de repartir !

La tour de Chamaret depuis la place du village
Dans le vieux village de Chamaret
Grignan depuis Chamaret
Au pied de la tour de Chamaret
Vue sur les Baronnies depuis la tour de Chamaret
Du village médiéval au village moderne

Chamaret

Hôtel particulier « Grand Siècle »
La statue de Madame de Sévigné installée au XIXe siècle
Coucher de soleil depuis les terrasses du château
Fin de journée sur les terrasses du château
Coucher de soleil depuis les terrasses du château
Coucher de soleil sur les terrasses du château
La façade Renaissance de nuit
Calage des futures projections monumentales sur le parvis de la collégiale
Calage des futures projections monumentales sur le parvis de la collégiale

Grignan
Drôme – août 2021

(*) Les Fêtes Nocturnes de Grignan sont des spectacles de théâtre joués dans la cour du château qui sert de décor. Elles y sont organisées chaque été (la pièce change chaque année) par le Conseil Départemental de la Drôme.

[petits moments] entre Bretagne et Normandie – juillet 2021

Je viens de passer deux semaines de vacances en Bretagne, à deux pas de la Normandie, dans la maison de mon enfance… Au programme : des randonnées, des moments en famille, de la culture, du soleil, et plein de jolis souvenirs…
Avant l’arrivée des articles détaillés (dont je vous mettrai la liste à la fin de ce billet), voici donc quelques instantanés.

*****************

METTRE LES PIEDS DANS L’EAU

Cancale – Ille-et-Vilaine

*******************

MANGER DES GLACES

Ananas & gingembre – sur le port de Cancale – Ille-et-Vilaine

********************

ADMIRER LES HORTENSIAS

**********************

PRENDRE UN GOUTER CHEZ PICORETTE

Coulant au chocolat et thé glacé

(*) Picorette, 24 rue Saint Sauveur, 50400 Granville

****************

DÉCOUVRIR DU STREET ART

Rodéomar – Granville – Manche

****************

DINER AU RESTAURANT

Tartare Huître & Bar / Saint Pierre cuit sur le dos

(*) Le Point G, route de Saint Malo, 35120 Saint Broladre

******************

CHERCHER LES PAPILLONS

Falaises de Carolles – Manche

*********************

OBSERVER LES DAIMS (et acheter des caramels à la ferme)

(*) Ferme des Cara-Meuh, 11 route de Saint Léonard, 50300 Vains

*********************

CUEILLIR UN BOUQUET DE LAVANDE DE MER (pour le faire sécher ensuite)

Pointe du Grouin du Sud – Manche

(*) ATTENTION : la lavande de mer est une espèce réglementée La cueillette n’est pas autorisée partout et nécessite de se renseigner au préalable.

********************

JOUER AVEC LES MOTS

Dinan – Côtes d’Armor

*******************

ALLER VOIR AILLEURS….

Magasin de souvenirs – Dinan – Côtes d’Armor

*******************

FAIRE LE Marché

*******************

REGARDER LE SOLEIL SE COUCHER

Mont Saint Michel – Manche

*******************

ÉCOUTER LA CONVERSATION DES GOÉLANDS

*******************

VISITER DES LIEUX DE Mémoire du débarquement

Sainte Mère Eglise – Manche
Simulateur de vol – D Day Experience
reconstitution d’une scène de rue photographiée en juin 1944 à Carentan – D Day Experience

(*) D Day Experience – Dead Man’s Corner Museum à Saint Côme du Mont (Manche) est un musée présentant une très grande collection d’objets allemands et américains autour de la bataille de Carentan et en particulier des évènements ayant eu lieu au Dead Man’s Corner, dans la ferme même où la musée a pris place. Il propose aussi une expérience de simulation de vol au dessus de la Manche dans un avion de transport de parachutistes le jour du débarquement. L’ancien musée du Dead Man’s Corner était déjà parmi les plus intéressants que j’avais visité. Cette nouvelle version est encore plus intéressante !

*******************

SE RESSOURCER FACE à LA MER

Carteret – Manche

*******************

DÉGUSTER UNE PÂTISSERIE CHEZ GRAIN DE VANILLE

Pavlova & Café à la poudre Kawa

(*) Grain de Vanille, 12 place de la Victoire, 35 Cancale

****************

Liste des articles relatifs à ce séjour entre Bretagne et Normandie :

[petits moments] aller faire une course au coucher du soleil

Parfois le hasard fait bien les choses ! Cela a par exemple été le cas cette semaine, un soir où après le travail, je suis rapidement sortie pour aller faire une course.
Je vais être honnête : ça a pris un peu plus de temps que prévu. En effet, le soleil déclinait et venait inonder le village d’une lumière dorée. Alors, forcément, j’ai fait un détour pour aller prendre quelques photos….

Chabeuil – Drôme – janvier 2021

[Drôme] fin de journée sur Chabeuil

Fin de journée sur le village et l’église de Chabeuil

Quand la lumière dore les murs des maisons du vieux village, il est l’heure de se diriger vers la colline de la Gontarde pour admirer la fin de journée.

Avant la nuit, il est encore temps de traverser la petite forêt qui surplombe la colline, véritable havre de vie sauvage préservée, à deux pas du cœur du village.

Au loin, au delà de la plaine de Valence et du fleuve, la silhouette de la montagne de Crussol et des monts d’Ardèche se dessine légèrement tandis que le ciel s’obscurcit au dessus des toits de tuile.

Doucement, le soleil descend vers l’horizon. Le ciel prend des teintes orangées juste avant que l’astre ne se cache derrière les montagnes. Un dernier coup d’oeil à la Vierge du Voeu et il est temps de redescendre.

Sur le chemin du retour, je croise seulement un chat… qui me toise du haut de son muret !

Dans le bois de la Gontarde

Par dessus les toits du village…

Doucement, le soleil se couche…

Coucher de soleil au pied de la Vierge du Voeu

Chabeuil – Drôme – novembre 2020

[petits moments] en rentrant du bureau

Vendredi, j’évoquais la possibilité d’une deuxième saison du Journal de Confinement, ce journal de bord que j’avais tenu durant 10 semaines au printemps.

Puis au moment de l’écrire (ou plutôt pendant que je l’écrivais), je me suis rendue compte que je n’avais pas grand chose à y raconter. Ou du moins, que je n’avais pas grand chose d’original à y raconter.

En effet, globalement, je vais retourner dans la routine qui avait rythmé le premier confinement : télétravail (normalement..), courses (il va bien falloir, même si ce ne sera certainement pas ma partie préférée), enfants en classe ou en cours à distance selon les niveaux, gâteaux maison, soirées bouquins et vidéos…. et quelques courtes sorties à moins d’1 km de la maison pour s’aérer en cas de besoin. Bref, rien qui ne soit pas aussi le quotidien de beaucoup, rien qui n’amènera des billets bien intéressants…

Alors au moins par ici, je vais essayer d’aborder autrement ce nouveau confinement, même si je ne sais pas encore vraiment comment… peut-être des « petits moments de confinement », tout simplement ?

*********************

Jeudi dernier, pour le dernier jour avant le confinement, alors que je rentrais de Lyon, le ciel m’a réservé de jolies surprises à la descente du train et sur le trajet de retour…

Dernier retour de Lyon avant ????

Flamboyant coucher de soleil sur la plaine valentinoise

Fin de journée dans la plaine de Valence

[petits moments] en passant par Montluçon

Dimanche dernier, sur la route de retour de Bretagne vers la Drôme, j’ai fait un arrêt à Montluçon. Je reviendrai en détail sur ma balade dans la ville dans un billet plus complet, mais voici déjà des petits moments… en passant !

Il y a d’abord eu ce chat installé sur son rebord de fenêtre, pas vraiment dedans, pas vraiment dehors.

Faire tenir une église dans un verre… jeu de reflet clin d’oeil à Oth !

Alors que le soleil se couchait, il jouait joliment dans les jets d’eau de l’avenue Marx Dormoy.

Et en allant chercher un café avant de reprendre ma voiture, je suis passée au pied d’un immeuble Art Déco qui présentait une jolie mosaïque, sur l’avenue Marx Dormoy .

******************

Liste des articles sur ce passage à Montluçon :

[fourre-tout de la semaine] 1er mars 2020

Finir la journée par un petit tour au centre commercial avec Melle 3e et se laisser subjuguer par le coucher du soleil….

200221_coucher_soleil_marques_av

Marques Avenue – Romans – Drôme

*******************

Flâner dans les rues de Paris avant l’ouverture des restaurants….

200225_Paris_

Montmartre – Paris

*****************

Attraper des bouts de printemps dans la cour…

200228_crocus
Crocus

200228_muscari
Muscari

 

[les états d’esprit du vendredi] 4 octobre 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 4 octobre 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 3 octobre tard… et programmé]

Fatigue : bon, en vrai, je crois que je fatigue un peu quand même…

Humeur : toujours très bonne

Estomac : je crois que je vais préparer un potimarron ce vendredi midi…

Condition physique : convenable… aurait sans doute besoin d’un peu plus de sommeil.

Esprit : vagabond

Boulot : on prend les mêmes et on recommence, à savoir réunions, réunions, réunions… et Paris !

Culture : c’est un peu le désert en ce moment niveau culture… J’ai quand même re-re-…-re-gardé Le dîner de cons.

Penser à : descendre le sac de litière de la voiture… il y traine depuis quasiment une semaine !

Avis perso : la gare en version black-out, ça change… Mardi soir, l’orage a un peu fait sauter les plombs peu avant l’arrivée de mon train : plus d’affichages, plus d’escalators, plus d’ascenseurs, le minimum de sécurité pour la lumière, un fonctionnement erratique des bornes de sortie du parking….

Message perso : tout va s’arranger..

Loulous : font des trucs qui ressemblent à l’appendicite mais finalement c’était pas ça (il a quand même fallu une écho pour s’en assurer), perdent leur téléphone, mangent des pizzas quand je rentre tard de Paris, me font aller à la pâtisserie ….

Amitiés : je te souhaite un peu d’air plus pur pour les jours à venir

Sorties : cela dépendra beaucoup de la météo

Divers : j’aime la vue sur les toits de Paris que l’on a depuis mon bureau là-bas… on va bientôt déménager et je crois que cette vue me manquera !

Courses : au marché si j’en ai le courage… en magasins de proximité sinon.

Envie de : prendre l’air

Pic : coucher du soleil depuis le TGV en rentrant de Paris…

190826_coucher_soleil_TGV

[fin xx.xx ]