[les états d’esprit du vendredi] 30 avril 2021

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 30 avril 2021] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 29 avril tard… et programmé]

Fatigue : Les vacances ont été très bénéfiques.

Humeur : toujours très bonne !

Estomac : des fraises, des radis, des épinards.. l’étal des primeurs commence à redevenir amusant.

Condition physique : un peu mal au dos, à force de passer mes journées assise

Esprit : vagabond

Boulot : c’est reparti sur les chapeaux de roues !

Culture : Nous avons fini de regarder la 1ère saison de Falcon et le soldat de l’hiver…. et nous n’avons pas été déçus. Nous avons même hâte de voir ce que la saison 2 nous réserve !
Je me suis laissée happer par la série Un homme d’honneur avec Kad Merad et Zabou Breitman.
J’ai, bien après tout le monde, lu Ces jours qui disparaissent, une BD de Thimoté Le Boucher. Après en avoir vu tant de critiques hyper positives, j’ai été plutôt déçue pour ma part. L’idée est vraiment bonne, mais j’ai trouvé que ça manquait de consistance sur la fin…

Penser à : ramener les livres empruntés à la médiathèque

Avis perso : C’était bien les vacances la semaine dernière ! Il a fait beau et du coup, on a pu sortir tous les jours (dans la limite des 10 km bien entendu mais j’ai la grande chance d’avoir beaucoup de coins de balades très différents dans mes 10 km !)

Message perso : (avec un petit jour d’avance) Je vous souhaite beaucoup de bonheur !

Loulous : les deux plus jeunes ont repris le collège/lycée à la maison. L’aîné a quelques cours en présentiel.

Amitiés : Comme on continue encore au moins 2 semaines en télétravail, ce n’est pas tout de suite que je vais revoir les copains du TGV. (les retards par contre ne me manquent pas du tout…)

Sorties :  dans un rayon de 10 km !

Divers : Comme beaucoup, on a regardé le décollage de la Mission Alpha vendredi dernier. Les enfants n’avaient en fait jamais vu de décollage vers l’espace en direct.

Courses : du muguet (je n’en ai pas eu en 2020, et vous avez vu l’année qu’on a passée ! Il est donc plus qu’indispensable que j’ai mon bouquet cette année !)

Envie de :  prendre l’air….

Pic : Celui qui aura 8 ans demain….

[fin xx.xx ]

[petits moments] détails félins

Il m’arrive régulièrement de m’amuser à prendre Vador en photo… C’est un modèle plutôt facile, surtout s’il dort (sinon, il cherche à éviter l’appareil photo ! ). Ce jour-là, je me suis plus particulièrement intéressée à ses pattes et aux dessins formés par ses coussinets…

Vous aussi, vous voyez un nounours dans les coussinets ?

J’ai aussi essayé de capter son regard…. sans trop me faire repérer !

A la maison – février 2021

[Drôme] fin de journée sur Chabeuil

Fin de journée sur le village et l’église de Chabeuil

Quand la lumière dore les murs des maisons du vieux village, il est l’heure de se diriger vers la colline de la Gontarde pour admirer la fin de journée.

Avant la nuit, il est encore temps de traverser la petite forêt qui surplombe la colline, véritable havre de vie sauvage préservée, à deux pas du cœur du village.

Au loin, au delà de la plaine de Valence et du fleuve, la silhouette de la montagne de Crussol et des monts d’Ardèche se dessine légèrement tandis que le ciel s’obscurcit au dessus des toits de tuile.

Doucement, le soleil descend vers l’horizon. Le ciel prend des teintes orangées juste avant que l’astre ne se cache derrière les montagnes. Un dernier coup d’oeil à la Vierge du Voeu et il est temps de redescendre.

Sur le chemin du retour, je croise seulement un chat… qui me toise du haut de son muret !

Dans le bois de la Gontarde

Par dessus les toits du village…

Doucement, le soleil se couche…

Coucher de soleil au pied de la Vierge du Voeu

Chabeuil – Drôme – novembre 2020

[petits moments] profiter du calme de la maison

Alors que les journées sont encore chaudes, que le rythme de travail a repris de façon déjà soutenue, il est bon d’être un peu au calme dans la fraîcheur (relative) de la maison…

J’ai repris un bouquet de fleurs à la productrice locale en passant au marché.

Vador profite des rayons du soleil tout en restant à l’ombre des rideaux…

J’ai acheté quelques chouquettes pour accompagner le thé…

[petits moments] en passant par Montluçon

Dimanche dernier, sur la route de retour de Bretagne vers la Drôme, j’ai fait un arrêt à Montluçon. Je reviendrai en détail sur ma balade dans la ville dans un billet plus complet, mais voici déjà des petits moments… en passant !

Il y a d’abord eu ce chat installé sur son rebord de fenêtre, pas vraiment dedans, pas vraiment dehors.

Faire tenir une église dans un verre… jeu de reflet clin d’oeil à Oth !

Alors que le soleil se couchait, il jouait joliment dans les jets d’eau de l’avenue Marx Dormoy.

Et en allant chercher un café avant de reprendre ma voiture, je suis passée au pied d’un immeuble Art Déco qui présentait une jolie mosaïque, sur l’avenue Marx Dormoy .

[petits moments] entre le 11 et le 14 juillet 2020

SAMEDI 11 JUILLET. Passage à Valence dans une rue que je connais peu.. L’occasion de découvrir de bien jolies façades !

rue du Parc – Valence

La météo actuelle est idéale pour déguster un bon cold brew coffee

Cold brew coffee

(*) Travel Café, rue Madier de Montjau, 26000 Valence

DIMANCHE 12 JUILLET. Le bouquet de la semaine associe agapanthes et ornithogales. J’aime beaucoup ce style de bouquet simple et épuré.

(*) Fleurs d’Eucharis, rue des Alpes, 26000 Valence

Je suis allée retrouver des amis qui avaient fait une balade à cheval pour un goûter/papotage au centre équestre… et j’y ai trouvé plusieurs chatons que je ne connaissais pas encore….

LUNDI 13 JUILLET. Retour en selle pour Mr 1er… et pendant ce temps, j’en profite pour tirer le portrait des chats !

MARDI 14 JUILLET. En passant rapidement au marché le matin, j’ai trouvé des fraises de second choix délicieusement parfumées et à un prix dérisoire… J’en ai donc profité pour faire un peu de confiture.

[Drôme] dans les ruelles de Mirmande

Cela faisait plusieurs années que je n’étais pas allée à Mirmande. Classé parmi Les Plus Beaux Villages de France, sélectionné en 2018 pour le village préféré des français, on ne peut pas dire que les lieux manquent de charme !

Installé sur un promontoire rocheux depuis le XIIe siècle, Mirmande s’est développée autour de celui-ci au cours du Moyen-Âge, puis a connu une forte activité liée à la sériciculture (l’élevage des vers à soie). Lorsque cette activité a décliné, le village aussi.

Dans les années 1920, le peintre cubiste André Lhote découvre Mirmande, y installe son académie d’été, et fait renaître le village. De nombreux artistes viendront depuis lors séjourner à Mirmande. De façon plus récente, le volcanologue Haroun Tazieff, maire du village dans les années 1980, oeuvrera pour la préservation du patrimoine et le classement de celui-ci.

Mirmande est un village qui se mérite ! Déjà, il est très fréquenté et la situation géographique ne permet pas d’avoir de grands parkings. Il ne faut donc pas avoir peur de devoir chercher un peu un stationnement, et de devoir marcher pour rejoindre le village. Ensuite, puisqu’il est perché, Mirmande est un village escarpé, aux ruelles pavées de galets ou aux sentiers de terre battue.

Mais cela vaut la peine de rejoindre le haut du village et le parvis de l’ancienne église Sainte Foy (devenue centre d’art). De là-haut, le panorama sur l’Ardèche et la vallée du Rhône est splendide. Plusieurs chemins sont possibles pour monter jusques là.

Comme à mon habitude, je n’ai pas suivi de plan, mais j’ai déambulé au fil des ruelles et des escaliers, j’ai fait des tours et des détours… et surtout, je n’ai pas pris le même chemin pour monter et pour redescendre ! Cela permet de découvrir divers points de vue sur le village et ses alentours, de prêter attention aux détails des vieilles maisons, de croiser quelques chats..

Le village comporte plusieurs boutiques de créateurs et ateliers d’artistes auxquels il peut être intéressant de jeter un oeil. Enfin, j’ai terminé par un café en terrasse, pour le plaisir de profiter de l’instant….. et quelques achats au petit marché présent sur la place de l’église en bas du village le samedi matin !

L’ancienne crémerie du village a conservé son enseigne (et abrite maintenant un magasin de souvenirs/salon de thé)

Passer la porte de la deuxième enceinte et commencer à monter dans le village

Vieille porte et ruelle escarpée

Faire attention aux détails

Ambiance provençale

Vue sur la vallée du Rhône et l’Ardèche

rencontre timide du jour…

Mirmande – Drôme – juillet 2020

(*) Mirmande étant très fréquentée, je vous conseille d’y aller assez tôt le matin : il sera plus facile de se stationner, il y aura moins de monde dans les ruelles… et en été, il y fera beaucoup moins chaud que plus tard dans la journée. Par exemple, cette fois, j’y suis allée vers 9.00 du matin un samedi, et j’ai croisé peu de monde jusques vers 10.30/11.00.
La plupart des bars et restaurants sont situés dans le bas du village. Il est sans doute recommandé de réserver si vous souhaitez déjeuner (lors d’une précédente visite, je n’avais pas trouvé de place à l’heure du déjeuner..)

(**) Pour les cinéphiles, vous retrouverez à Mirmande les lieux de tournage du film L’Incroyable Histoire du Facteur Cheval de Nils Tavernier avec Jacques Gamblin et Laetitia Casta. D’ailleurs, souvenez-vous, cela m’avait perturbé de ne pas retrouver l’architecture de la Drôme des Collines et ses maisons de galets en arêtes de poisson lorsque j’avais regardé le film !

[photos] portraits de chats

Quand j’étais adolescente, les cartes postales avec des photos de chats étaient à la mode, et j’en avais fait toute une collection. J’avais également des livres de photos sur les chats des îles grecques. J’en ai gardé une certaine attirance pour les portraits de chats !

Quand l’occasion se présente comme c’était le cas ce week-end, je ne manque pas d’en profiter !

juillet 2020

[les états d’esprit du vendredi] 10 juillet 2020

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 10 juillet 2020] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 9 juillet tard… et programmé]

Fatigue : il est temps qu’un peu de repos se profile…

Humeur : toujours excellente

Estomac : a plus envie de salades et de choses fraiches que de plats cuisinés….

Condition physique : reste correcte

Esprit : vagabond

Boulot : Vacances à partir de ce soir !!! (pour une semaine…)

Culture : J’ai lu quelques BD, regardé quelques épisodes de BlowUP d’ARTE. Je suis allée visiter la collégiale Saint Barnard de Romans où des pièces sont exceptionnellement visibles actuellement (et je vous en reparlerai).

Penser à : rédiger les billets en attente pour ce blog !

Avis perso : je déteste les gens qui mettent des jours à répondre à une question simple dans un contexte professionnel… alors que tu attends leur réponse pour avancer dans la résolution de leur souci et qu’ils te reprochent ensuite de ne pas avoir assez vite la solution !

Message perso : n’oublie pas de penser à toi aussi !

Loulous : profitent de leurs vacances, vont à des anniversaires…

Amitiés : J’espère qu’on va pouvoir se croiser dimanche.

Sorties :  pas de programme prédéfini mais il y a aura forcément un peu de montagne dans tout ça !

Divers : Vador a eu son contrôle annuel. Il a pris 200g par rapport à l’an dernier à la même date et il n’était déjà pas maigrichon. Toutefois, j’ai l’impression que le début du confinement puis le début du déconfinement l’ont perturbé et qu’il a alors mangé plus… et que depuis, il est plutôt en phase de perte de poids !

Courses : locales & minimales

Envie de :  balade en montagne

Pic : le rebord de la fenêtre de la chambre des garçons sert régulièrement d’abri aux chats des toits, que ce soit pour le soleil ou comme ici pendant l’orage !

[fin xx.xx ]