[Berry] le palais Jacques Coeur, joyau gothique

190721_Palais_Jacques_Coeur_1

Jacques Cœur… voilà un nom qui m’avait marqué lors des leçons d’histoire de l’école primaire. A aucun de mes précédents passages à Bourges, je n’avais toutefois pu visiter le palais qu’il avait fait construire.  Cette fois, arrivant en début d’après-midi pour y passer la nuit, nous avions largement le temps.

De la rue, le bâtiment est superbe déjà… mais une fois dans la cour, c’est toute la délicatesse du travail des architectes qui se dévoile. L’ensemble a été construit au XVe siècle pour Jacques Cœur, riche marchand ayant développé des comptoirs partout en Europe et au Moyen-Orient et alors argentier du roi Charles VII. Il est donc l’un des plus riches et plus puissants personnages du royaume. Il décide donc de la construction d’une maison à la hauteur de sa position… Toutefois, tombé en disgrâce, il n’y habitera jamais !

Avec ses multiples tours d’escalier (à l’époque, on ne sait pas encore intégrer un escalier au bâti autrement), ses couloirs de desserte des appartements privés permettant d’éviter de traverser une pièce pour accéder à une autre, et ses galeries courant sur 2 étages et 3 côtés pour la desserte publique des lieux, le bâtiment gothique emprunte de nombreux codes à l’architecture florentine qui préfigure ce que sera l’architecture de la Renaissance française.

A l’intérieur, la richesse des décors est à l’avenant de celle du marchand… Chaque manteau de cheminée est richement sculpté, chaque détail est soigné. La charpente en coque de bateau renversée est splendide.

Au fil du temps, le palais a eu diverses attributions : hôtel de ville au XVIIe siècle puis tribunal au XIXe siècle… Ces différents usages marqueront aussi les aménagements intérieurs de l’ensemble.

Aujourd’hui, nous admirons l’un des plus majestueux et élégants bâtiments civils datant de la fin de la période gothique…

190721_Palais_Jacques_Coeur_2

190721_Palais_Jacques_Coeur_3

190721_Palais_Jacques_Coeur_4

190721_Palais_Jacques_Coeur_5

190721_Palais_Jacques_Coeur_6

190721_Palais_Jacques_Coeur_7

190721_Palais_Jacques_Coeur_8

190721_Palais_Jacques_Coeur_9

Palais Jacques Cœur – Bourges – Cher – juillet 2019

(*) Pour connaître les conditions de visite du Palais Jacques Cœur, je vous invite à consulter le site internet dédié.

[Drôme] une matinée au jumping de Valence

Voilà plusieurs années que nous ne pouvions pas aller au jumping de Valence pour des raisons de contraintes personnelles et autres impératifs de dates. Cette année, nous n’avions pas un gros créneau disponible mais avec Melle 3e, il n’était pas question de le laisser passer !

Ce matin, nous avons donc pris la route du Haras des Grillons en Drôme des Collines pour assister à une épreuve de CSI 3*. Pendant plus d’1h30, nous avons donc admiré les couples cavalier/cheval sauter les barres à 1,50 m….

Comme je ne suis pas assez bien organisée, je n’ai pas repéré quel cavalier figure sur quelle photo…

190901_jumping_Valence_0

190901_jumping_Valence_1

190901_jumping_Valence_2

190901_jumping_Valence_3

190901_jumping_Valence_4

190901_jumping_Valence_5

190901_jumping_Valence_6

190901_jumping_Valence_7

190901_jumping_Valence_8

Prix Hubside / CSI 3* – Jumping de Valence – 1er septembre 2019

 

[fourre-tout de la semaine] 1er septembre 2019

Je suis passée à Crest…. La vue sur les Trois Becs est toujours aussi plaisante !

190822_Crest

****************

Ce chat dormait tranquillement dans un massif de fleurs.. et a apprécié les caresses !

190822_chat_Crest

****************

Je suis allée au décrochage de l’expo photo du Caillou aux Hiboux. Cela se passait à La Belle Etoile, un fort joli lieu abritant des chambres d’hôtes à Rochebaudin.

190823_Belle_Etoile_1

190823_Belle_Etoile_4

190823_Belle_Etoile_3

190823_Belle_Etoile_6

*******************

Et la semaine a été un peu gourmande également….

190827_point_guillet
Le point Guillet….
190826_gouter_la_fabrique_romans
Pause goûter à la Fabrique (Romans)

(*) Maison Guillet, place du Champ de Mars, 26000 Valence
(**) La Fabrique, chemin de Devienne, 26100 Romans

[projet 52-2019] semaine 35 – vacances

Alors qu’août tire sa révérence, je vous propose le thème Vacances pour cette semaine du projet 52.

Choisir une seule photo représentative des vacances n’est pas chose aisée. J’ai donc beaucoup hésité… surtout que je suis passée dans plusieurs régions cet été : Berry, Vendée, Auvergne, Bretagne..

Finalement, en parcourant mes dernières photos de vacances, le sujet m’a semblé évident : quoi de mieux pour représenter les vacances que les hortensias de la cour de la maison où j’ai grandi !

52-2019_S35_vacances.jpg

**********************

Pour voir les photos de vacances des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires….

[les états d’esprit du vendredi] 30 août 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 30 août 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 29 août tard… et programmé]

Fatigue : rien à signaler de particulier

Humeur : excellente

Estomac : salades, melon, tomates… on continue sur un rythme estival !

Condition physique : correcte

Esprit : vagabond

Boulot : reprise du travail par une demie-semaine, c’est bien suffisant !

Culture : une expo sur le Cubisme dans la Drôme au Centre d’Art de Crest suivie d’un tour dans une galerie d’art (où comment découvrir qu’il y a une galerie hyper pointue à quelques kilomètres de chez moi…).

Penser à : aller récupérer les fournitures pour la rentrée à la papeterie

Avis perso : c’est fou la vitesse à laquelle un agenda peut se remplir…

Message perso : Bonne rentrée !

Loulous : la rentrée se profile… retour sur Grenoble dès ce samedi pour Mr 1er et reprise en début de semaine au lycée et au collège pour les 2 autres

Amitiés : encore une soirée sympa au décrochage de l’expo du Caillou aux Hiboux dans un lieu vraiment charmant.

Sorties : une virée à Grenoble, une soirée « retour de camp » avec Mr 2e,  …. et un aller/retour sur Paris pour le boulot en milieu de semaine

Divers : …

Courses : des croquettes pour Vador

Envie de : profiter !

Pic : la tour de Crest vue par Vanber, qui a habité longtemps la ville.

190822_cubisme_drome_1

[fin xx.xx ]

[Berry] la cathédrale Saint Etienne de Bourges, patrimoine mondial de l’UNESCO

190721_Bourges_1

La cathédrale Saint Etienne de Bourges a été notre premier arrêt lors de notre balade dans la ville.

Arrivant par le jardin de l’archevêché, c’est par le chevet que nous la découvrons. L’absence de transept lui donne l’allure d’un grand vaisseau de pierre.

Une fois arrivés devant ce qui frappe, c’est sa largeur ! 5 portails en façade, 5 travées intérieures, 41 mètres de large… Et comme l’élévation n’est « que » de 37 mètres, elle ne semble pas bien haute en comparaison de sa largeur.

L’essentiel de la construction s’étale entre le XIIe et le XIIIe siècle mais certains éléments, les tours par exemple ne seront achevées qu’ultérieurement. La tour Nord, dite tour de Beurre, sera reconstruite au XVIe siècle par exemple. Toutefois, elle respecte globalement le style architectural gothique d’origine, même si quelques éléments la situent bien à la Renaissance.

Sur les portails, nous reconnaissons de nombreuses scènes bibliques: Zachée perché sur son arbre, la Samaritaine, le Paradis Perdu, … jusqu’au jugement dernier qui occupe le tympan du portail central.

A l’intérieur, la richesse des vitraux baignés de lumière nous entraîne à travers d’autres histoires : vies de saints, Apocalypse… que nous découvrons en parcourant le déambulatoire à la largeur impressionnante, dans l’alignement des travées externes : deux de chaque côté.

La cathédrale est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992, en raison de son impact sur l’architecture gothique, de son témoignage de la ferveur religieuse au Moyen-Âge mais aussi de son incroyable beauté due à ses proportions hors normes et harmonieuses.

190721_Bourges_3190721_Bourges_4

190721_Bourges_5

190721_Bourges_6

190721_Bourges_7

Cathédrale Saint Etienne – Bourges – Cher – juillet 2019

(*) Pour des raisons de genou encore un peu douloureux, je ne suis pas montée à la Tour de Beurre, mais si vous voulez avoir un aperçu de ce qu’on voit d’en haut, Sophie y est allée !

[Berry] les nuits lumière de Bourges

190721_Bourges_nuits_lumieres_1

Les Nuits Lumière, c’est le parcours nocturne lumineux de la ville de Bourges. Lancé pour le passage à l’an 2000 il y a 20 ans, il a pris une nouvelle dimension cette année avec du mapping vidéo sur plusieurs façades emblématiques de la ville : ancien palais épiscopal, palais Jacques Coeur, musée Lallemant et musée Estève.

Je n’avais pas entendu parler des Nuits Lumière avant d’arriver à Bourges en début d’après-midi. Une affiche a attiré mon regard et étant sur place le soir, nous avons décidé de revenir à la nuit tombée pour parcourir les rues de la cité berruyère au fil des lumières bleues.

Chaque façade nous raconte un pan de l’histoire de la ville, depuis la Renaissance jusqu’à l’époque actuelle, des Très Riches Heures du Duc de Berry au Printemps de Bourges, des voyages de Jacques Cœur aux victoires de l’équipe de basket…

Le parcours permet en outre de découvrir les rues de la ville ancienne dans une ambiance particulière, un peu mystérieuse…

Nous avons suivi le parcours à l’envers, commençant au pied de la cathédrale par la façade de l’ancien hôtel de ville, puis nous avons flâné dans les rues de cour en cour, admirant quelques belles portes cochères au passage.

Une petite heure plus tard, nous étions de retour devant la cathédrale dont nous avons encore longuement admiré la façade..

190721_Bourges_nuits_lumieres_2

190721_Bourges_nuits_lumieres_3

190721_Bourges_nuits_lumieres_4

190721_Bourges_nuits_lumieres_5

190721_Bourges_nuits_lumieres_6

190721_Bourges_nuits_lumieres_7

Les Nuits Lumière – Bourges – Cher – juillet 2019

 (*) Il existe un petit plan de la ville sur lequel le parcours est tracé et que vous trouverez facilement dans les commerces ou à l’office de tourisme. Toutefois, il est très facile de suivre le parcours en se référant aux lumières bleues : loupiotes au sol mais surtout lampadaires !
Le parcours fait un peu plus de 2 km.

[Berry] Bourges, promenade en ville

 

190721_Bourges_ville_4

J’étais déjà passée 2 ou 3 fois à Bourges… rapidement. Je n’avais donc jamais encore vraiment pris le temps de me promener dans les rues de la ville. Cette année, Bourges était ma pause sur la route de la Bretagne et j’avais donc une après-midi et une soirée à lui consacrer.

Outre la cathédrale majestueuse et le Palais Jacques Coeur somptueux (deux visites sur lesquelles je reviendrai dans des billets dédiés), nous avons fait deux belles balades dans les rues de la ville : en plein après-midi et à la tombée de la nuit.

Entre maisons à pans de bois, cours Renaissance, hôtel particuliers Grand Siècle et bâtiments Art Déco, la variété est de mise dans un secteur relativement peu étendu. C’est finalement presqu’une histoire de l’architecture qui défile devant nos yeux au rythme de nos pas.

De temps à autre, une fontaine vient ponctuer une place. Là encore, tous les styles sont permis des fontaines à angelots du XIXe siècle aux assemblages contemporains en passant par une fontaine Wallace. En eau, elles apportent une touche de fraîcheur au milieu de cette journée estivale.

Si je devais résumer, je dirais que c’est un véritable plaisir que se promener au fil des rues et ruelles… que ce soit dans l’après-midi ou dans la soirée !

190721_Bourges_ville_1

190721_Bourges_ville_2

190721_Bourges_ville_3

190721_Bourges_ville_5

190721_Bourges_ville_6

190721_Bourges_ville_7

Bourges – Cher – juillet 2019

[Drôme] un soir d’été à La Cachette

Pour ses 18 ans, Mr 1er avait demandé un repas dans un restaurant étoilé. Il y en a plusieurs dans la région, mais il a porté son choix sur La Cachette : le restaurant étoilé du chef Masashi Ijichi à Valence. Avec quelques mois de retard en raison de contraintes dans nos plannings respectifs, nous avons profité de l’été pour y aller.

Le lieu est atypique, à l’écart du centre-ville dans le quartier de la basse-ville : une petite maison avec une jolie cour transformée en terrasse ombragée par un vieil arbre et les vignes, clématites et passiflores qui courent sur les treilles, où nous avons passé la soirée.

Comme il s’agissait de fêter ses 18 ans, nous avons pris le grand menu…. Et si j’avais quelques doutes à la lecture du menu sur le poulpe d’une part et l’agneau d’autre part (qu’habituellement je n’aime pas rosé), je dois dire que les cuissons absolument parfaites, les sauces et jus délicieux, les saveurs justement équilibrées m’ont totalement convaincue.

Amuse-bouches, entrées, plats, desserts se succèdent harmonieusement dans une ambiance douce et feutrée. Le personnel est attentif sans être trop présent.

Mention spéciale pour le serveur qui a noté que c’était l’anniversaire de Mr 1er quand au moment du choix de l’apéritif, je lui ai dit « c’est ton anniversaire, tu prends ce que tu veux »… et a donné des instructions en cuisine… De sorte que l’assiette du pré-dessert pour Mr 1er est arrivée bordée d’un « Joyeux anniversaire » écrit à la poche de chocolat et coiffée d’une bougie !

Une belle et douce soirée…. de laquelle nous sommes repartis enchantés !

190809_la_Cachette_1
Amuse-bouche : bouchée coulante à la betterave, tarte champignon/marron/cacao, chips de riz à l’encre de seiche et brandade de poisson, crémeux radis basilic
190809_la_Cachette_2
Amuse-bouche : soupe de melon et glace au fenouil
190809_la_Cachette_3
Stracciatella, tomates multicolores et jambon de Parme
190809_la_Cachette_4
Poulpe de roc à la plancha, salade de semoule au chorizo ibérique, encre de seiche
190809_la_Cachette_5
Langoustine mi-cuite, oeufs de truite, gelée de crustacés et salade de haricots verts et pêches

 

190809_la_Cachette_6
Tarte sablée à la framboise et glace à la mélisse – accompagnée d’un granité framboise/mélisse
190809_la_Cachette_7
Mignardises : palet breton, macaron aux fruits exotiques, chou craquelin crème pistache et panna cotta à l’abricot

La Cachette – Valence – août 2019

(*) Parmi les photos, il manque celles des plats : entre la lumière déclinante et la gourmandise affichée des assiettes, je n’ai pas pris en photo la lotte cuisson basse température à l’émulsion de thym avec les légumes de saison et le jus façon bouillabaisse, ni l’agneau avec l’aubergine confite et la mousse d’oignon.
Il manque également le pré-dessert et sa délicieuse compotée de myrtilles et glace au saké.

 

(**) La Cachette, 16 rue des Cévennes, 26000 Valence

 

[fourre-tout des vacances] Bretagne & Auvergne – août 2019

En début de semaine, j’ai fait un saut en Bretagne avant de redescendre par la route vers la Drôme, en passant par l’Auvergne. J’ai encore pas mal de photos à trier, mais voici déjà quelques moments pris sur le vif….

************************

J’ai retrouvé les hortensias en fleurs alors qu’ils étaient tous secs en juillet…

190817_hortensias

************************

Nous avons improvisé un apéritif fruits de mer…

190817_fruits_mer

**********************

Nous avons profité de la vue sur le Mont Saint Michel.

190817_roz
Depuis le Palais – Roz-sur-Couesnon – Ille-et-Vilaine

************************

J’ai joué avec les escaliers…

190819_escalier_Brioude
Annexe de l’hôtel de la Poste et Champanne – Brioude – Haute-Loire
190820_Le_puy_en_velay_5
Dans l’ensemble cathédral – Le Puy en Velay – Haute-Loire