[Bretagne] beau temps à la Pointe du Grouin

190727_Grouin_1

Cela faisait bien longtemps que je n’étais pas retournée faire le tour de la Pointe du Grouin… surtout en été ! Un jour de beau temps, une soirée prévue dans la Baie du Mont Saint Michel… l’occasion était trop belle pour la laisser passer.

C’est donc en fin d’après-midi que j’ai laissé la voiture à quelques pas du sentier des douaniers avant de me lancer sur le chemin. Entre l’heure un peu « tardive » qui a chassé les randonneurs et la météo très ensoleillée qui a incité les vacanciers à profiter des plages, je suis assez tranquille pour me balader.

Le vent souffle bien fort, provoquant de jolies vagues sur la mer dans le chenal entre la pointe et l’île des Landes. Un petit voilier pique d’ailleurs dans les creux à bonne allure.

L’azur du ciel tranche avec le bleu profond de la mer. Je reste de longs moments à contempler, à respirer, à écouter le ressac. Je m’approche de la pointe. Je joue à grimper sur quelque rocher. Le temps s’écoule paisiblement.

De l’autre côté de la pointe, les criques se succèdent en direction de Saint Malo. Tout au fond du paysage, la silhouette du Cap Fréhel se dessine vaguement. Le soleil fait miroiter la mer.

Je me perds dans l’horizon lointain. Je suis ici et ailleurs en même temps. Le bruit de la mer joue avec celui du vent.

Je continue à faire le tour de la pointe et quitte la nature sauvage en longeant le bunker puis le sémaphore. Je jette un oeil amusé aux petits moutons noirs d’Ouessant installés en éco-paturage, débroussailleuses naturelles dans ce paysage de ronces et d’ajoncs.

Il est temps de repartir…

190727_Grouin_2

190727_Grouin_3

190727_Grouin_4

190727_Grouin_5

190727_Grouin_6

Pointe du Grouin – Cancale – Ille-et-Vilaine – juillet 2019

(*) L’accès à la pointe du Grouin se fait depuis la route de Cancale à Saint Malo par la côte. Des parkings sont aménagés à l’entrée du site et permettent d’en profiter pleinement. Il est également possible, sous réserve de place de stationnement disponible, d’aller en voiture jusqu’au pied du sémaphore.

[en cuisine] varier les salades au fil des saisons

19xxxx_ma_petite_saladerie_1

Cela fait plusieurs mois que Ma petite saladerie à la maison de Marie Chioca traine dans ma cuisine, et je ne vous en ai pas encore parlé !

Comme son titre l’indique, ce livre propose des recettes de salades, déclinées par saison, en versions salées mais aussi sucrées. Fort utile en été lors des fortes chaleurs pour trouver de nouvelles idées d’associations de saveurs (tomates et pastèque en version salée, poivrons grillés et tomme de brebis… ), il ne va pas quitter tout de suite mon étagère tant les propositions de salades tièdes pour l’automne et l’hiver sont appétissantes.  D’ailleurs, il y a même une salade de ravioles, et ceux qui me connaissent savent mon amour pour les ravioles !

Chaque salade est également accompagnée d’une suggestion de sauce, dont la recette figure également dans l’ouvrage. En plus des recettes à proprement parler, Marie Chioca nous livre comme à chaque fois quelques astuces : conservation des noix, force des piments, cuisson des céréales…

Enfin, il y a ses photos… Chaque page est un délice visuel qui invite à la gourmandise.

19xxxx_ma_petite_saladerie_2

19xxxx_ma_petite_saladerie_3

Ma petite saladerie à la maison – de Marie Chioca – Editions Terre Vivante

 

(*) Ce livre m’a été offert par les éditions Terre Vivante, que je remercie.

 

[fourre-tout de la semaine] 8 septembre 2019

En ramenant Mr 1er à Grenoble, nous en avons profité pour aller déjeuner en ville… Au menu, sushis et glace !

190831_sushi
makis végétariens
190831_fabrique_givree
glaces sarrasin et fleur d’oranger, sauce chocolat

(*) Côté Sushi, 1 place Grenette, 38000 Grenoble
(**) La Fabrique Givrée, 3 grande rue, 38000 Grenoble

*********************

[projet 52-2019] semaine 36 – géométrique

Pour la 36e semaine du projet 52, je vous ai invité à jouer avec les formes géométriques.

En passant sous cet immeuble à La Roche sur Yon cet été, j’ai tout de suite pensé qu’il serait parfait pour ce thème… une petite rotation à 90° et un passage en noir-et-blanc plus tard, je le trouve encore plus adapté !

52-2019_S36_geometrique.jpg

********************

Pour voir la diversité géométrique chez les autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

[les états d’esprit du vendredi] 6 septembre 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 6 septembre 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 5 septembre tard… et programmé]

Fatigue : les réveils du matin piquent un peu quand même… il faut que je fasse attention à ne pas me coucher trop tard !

Humeur : toujours bonne

Estomac : va regretter les melons (le monsieur qui vient de Carpentras avec des melons tout l’été a prévenu que c’était la dernière fois pour cette année qu’il était là…)

Condition physique : rien à signaler

Esprit : vagabond

Boulot : les journées sont bien remplies et s’enchaînent rapidement… On reprend le rythme !

Culture : Des années après tout le monde, j’ai découvert la série Borgen, et je suis en train d’avaler les épisodes (disponibles gratuitement sur arte.tv pour ceux que cela intéresse).
A Grenoble, je suis allée voir l’exposition rétrospective sur Obey Giant (j’en reparlerai).

Penser à : aller acheter les croquettes et le médicament pour Vador

Avis perso : c’était une bonne idée d’aller tôt le dimanche matin au jumping de Valence… on a pu profiter du spectacle avant la foule, et la pluie !

Message perso : j’espère que la rentrée a été bonne pour tous…

Loulous : Ils ont fait leur rentrée en début de semaine. Et ils semblent satisfaits.

Amitiés : je n’ai même pas eu l’occasion de revoir les copines à l’école !

Sorties : bénévolat ce vendredi soir, au centre équestre samedi, un aller/retour à Grenoble dimanche..  On reprend le rythme !

Divers : A la gare, une touriste que j’avais aidée à se repérer pour trouver son train m’a demandé si j’étais française… Visiblement, je parle trop bien anglais pour faire une française crédible !

Courses : quelques bricoles à la papeterie, des fruits, ….

Envie de : prendre un apéritif en terrasse

Pic : la légèreté du papillon190823_Soyans_3

[fin xx.xx ]

[Touraine] le château royal d’Amboise, petite pause sur la route

190722_Amboise_1

Après Bourges nous avons repris la route vers la Bretagne… Amboise s’est avéré parfait pour une pause déjeuner culturelle… Direction donc le château royal !

Situé sur le coteau de la rive sud de la Loire, le château bénéficie d’une position stratégique pour surveiller le fleuve. Initialement forteresse, le château change d’allure à la Renaissance sous l’impulsion de Charles VII. De cette époque nous sont parvenus le logis, la petite chapelle Saint Hubert (où se trouvent les restes présumés de Léonard de Vinci), les terrasses et deux immenses tours cavalières qui permettaient d’accéder à cheval à la cour haute du château.

Pour la visite, nous empruntons un histopad qui nous permet outre des explications de visualiser certaines salles telles qu’elles étaient au temps de la Renaissance par un système de réalité augmentée. A l’étage, les différents salons ont été réaménagés au temps de Louis-Philippe qui fut propriétaire du château avant de le céder à son fils le duc d’Aumale.

Dans les jardins, on profite des terrasses pour admirer la vue sur la Loire. Nous ne nous y attardons toutefois pas plus que de raison : le soleil de midi tape fort en cette belle journée estivale ! Il est temps pour nous de descendre par l’une des tours cavalières jusqu’au niveau de la ville….

190722_Amboise_2

190722_Amboise_3

190722_Amboise_4

190722_Amboise_5

190722_Amboise_6

190722_Amboise_7

190722_Amboise_8

190722_Amboise_9

Château royal d’Amboise – Indre-et-Loire – juillet 2019

(*) Le prêt de l’histopad est inclus dans le prix de la visite. Les conditions et horaires d’ouverture sont à retrouver sur le site internet du Château Royal d’Amboise.

(**) Comme nous étions sur la route et que nous ne souhaitions pas trop prolonger l’arrêt, nous ne sommes pas allés voir le Clos Lucé, la demeure de Léonard de Vinci située à quelques centaines de mètres seulement du château… mais si vous passez à Amboise, c’est également une visite très intéressante (je l’avais faite il y a quelques années maintenant lors d’un précédent passage à Amboise).

[street art in Bourges] les toutes petites portes de Florizale

Florizale dépose des portes magiques… et elle en a installé plein à Bourges. Nous avons trouvé la première un peu par hasard, non loin de la cathédrale. Et je me suis alors souvenue du billet de Sophie.

En arpentant la ville, nous nous sommes donc amusés à en trouver le plus possible… Notre butin s’élève à une vingtaine de portes !

Morceaux choisis…

190721_Bourges_mini_porte_1190721_Bourges_mini_porte_2190721_Bourges_mini_porte_3190721_Bourges_mini_porte_5190721_Bourges_mini_porte_6190721_Bourges_mini_porte_7

Bourges – Cher – juillet 2019

[Berry] le palais Jacques Coeur, joyau gothique

190721_Palais_Jacques_Coeur_1

Jacques Cœur… voilà un nom qui m’avait marqué lors des leçons d’histoire de l’école primaire. A aucun de mes précédents passages à Bourges, je n’avais toutefois pu visiter le palais qu’il avait fait construire.  Cette fois, arrivant en début d’après-midi pour y passer la nuit, nous avions largement le temps.

De la rue, le bâtiment est superbe déjà… mais une fois dans la cour, c’est toute la délicatesse du travail des architectes qui se dévoile. L’ensemble a été construit au XVe siècle pour Jacques Cœur, riche marchand ayant développé des comptoirs partout en Europe et au Moyen-Orient et alors argentier du roi Charles VII. Il est donc l’un des plus riches et plus puissants personnages du royaume. Il décide donc de la construction d’une maison à la hauteur de sa position… Toutefois, tombé en disgrâce, il n’y habitera jamais !

Avec ses multiples tours d’escalier (à l’époque, on ne sait pas encore intégrer un escalier au bâti autrement), ses couloirs de desserte des appartements privés permettant d’éviter de traverser une pièce pour accéder à une autre, et ses galeries courant sur 2 étages et 3 côtés pour la desserte publique des lieux, le bâtiment gothique emprunte de nombreux codes à l’architecture florentine qui préfigure ce que sera l’architecture de la Renaissance française.

A l’intérieur, la richesse des décors est à l’avenant de celle du marchand… Chaque manteau de cheminée est richement sculpté, chaque détail est soigné. La charpente en coque de bateau renversée est splendide.

Au fil du temps, le palais a eu diverses attributions : hôtel de ville au XVIIe siècle puis tribunal au XIXe siècle… Ces différents usages marqueront aussi les aménagements intérieurs de l’ensemble.

Aujourd’hui, nous admirons l’un des plus majestueux et élégants bâtiments civils datant de la fin de la période gothique…

190721_Palais_Jacques_Coeur_2

190721_Palais_Jacques_Coeur_3

190721_Palais_Jacques_Coeur_4

190721_Palais_Jacques_Coeur_5

190721_Palais_Jacques_Coeur_6

190721_Palais_Jacques_Coeur_7

190721_Palais_Jacques_Coeur_8

190721_Palais_Jacques_Coeur_9

Palais Jacques Cœur – Bourges – Cher – juillet 2019

(*) Pour connaître les conditions de visite du Palais Jacques Cœur, je vous invite à consulter le site internet dédié.

[Drôme] une matinée au jumping de Valence

Voilà plusieurs années que nous ne pouvions pas aller au jumping de Valence pour des raisons de contraintes personnelles et autres impératifs de dates. Cette année, nous n’avions pas un gros créneau disponible mais avec Melle 3e, il n’était pas question de le laisser passer !

Ce matin, nous avons donc pris la route du Haras des Grillons en Drôme des Collines pour assister à une épreuve de CSI 3*. Pendant plus d’1h30, nous avons donc admiré les couples cavalier/cheval sauter les barres à 1,50 m….

Comme je ne suis pas assez bien organisée, je n’ai pas repéré quel cavalier figure sur quelle photo…

190901_jumping_Valence_0

190901_jumping_Valence_1

190901_jumping_Valence_2

190901_jumping_Valence_3

190901_jumping_Valence_4

190901_jumping_Valence_5

190901_jumping_Valence_6

190901_jumping_Valence_7

190901_jumping_Valence_8

Prix Hubside / CSI 3* – Jumping de Valence – 1er septembre 2019

 

[fourre-tout de la semaine] 1er septembre 2019

Je suis passée à Crest…. La vue sur les Trois Becs est toujours aussi plaisante !

190822_Crest

****************

Ce chat dormait tranquillement dans un massif de fleurs.. et a apprécié les caresses !

190822_chat_Crest

****************

Je suis allée au décrochage de l’expo photo du Caillou aux Hiboux. Cela se passait à La Belle Etoile, un fort joli lieu abritant des chambres d’hôtes à Rochebaudin.

190823_Belle_Etoile_1

190823_Belle_Etoile_4

190823_Belle_Etoile_3

190823_Belle_Etoile_6

*******************

Et la semaine a été un peu gourmande également….

190827_point_guillet
Le point Guillet….
190826_gouter_la_fabrique_romans
Pause goûter à la Fabrique (Romans)

(*) Maison Guillet, place du Champ de Mars, 26000 Valence
(**) La Fabrique, chemin de Devienne, 26100 Romans