[projet 52-2020] semaine 41 – barrière

Quand j’ai mis « barrière » sur la liste du projet 52, j’étais bien loin d’imaginer qu’on entendrait parler à longueur de journées de gestes barrière durant cette année 2020 !

Malgré tout, j’ai choisi de ne pas vous montrer de masque, gel hydroalcoolique ou autre lavage de mains, mais de rester dans le concret d’une barrière au bord d’un pré.

Nous voici donc dans la baie du Mont Saint Michel, au bord de l’herbu. Nous allons entrer sur le pré salé, et il faut pour cela enjamber la barrière spécialement conçue en échelle. Bien entendu, une fois celle-ci passée, nous ne manquerons pas de faire attention à ne pas troubler la tranquillité des moutons !

*******************

Pour voir les barrières des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

[projet 52-2020] semaine 41 – au musée

Quand j’ai inscrit ce thème sur la liste du projet 52, je n’avais vraiment pas prévu que justement j’aurais l’occasion d’aller dans un musée pile la semaine précédente.

Et pourtant, j’ai profité d’une matinée où je devais faire un saut en ville dimanche dernier pour aller découvrir la nouvelle exposition temporaire au Musée de Valence, consacrée à l’artiste contemporain Philippe Favier (je vous en reparlerai en détail, le temps de trier les photos et de rédiger un billet…).

Comme j’avais repéré le thème de cette semaine samedi dernier, l’occasion était trop belle et je savais du coup exactement ce que j’allais vous montrer. Il ne restait plus qu’à prendre une photo !

J’aime vraiment beaucoup le tableau des autorisations qui figure un peu partout dans le musée de Valence (et j’ai sans doute déjà eu l’occasion de vous le montrer dans un billet consacré à ce musée).

**********************

Si vous voulez savoir ce que les autres participants ont retenu de leur visite au musée, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

[projet 52-2020] semaine 40 – fruits d’automne

Même si la météo est plus hivernale qu’automnale, le thème de la semaine propose de s’intéresser aux fruits d’automne.

Quand je pense aux fruits d’automne, je pense d’abord aux pommes, aux poires, au raisin, aux noix, aux noisettes. J’aurais sans doute pu faire une photo avec l’un ou l’autre car il y en a eu dans la corbeille à fruits au cours des jours écoulés.

Mais il y a aussi les courges, qui sont botaniquement des fruits, même si en cuisine, nous les mangeons en tant que légumes. Or justement, j’aime cuisiner les courges en automne. Si je ne les prépare pas en soupe ou velouté, je les fais rôtir après avoir pris soin de les épépiner et de les garnir de quelques champignons et d’un peu de crème… Il suffit ensuite de ne pas être trop pressé car cela doit cuire longtemps et doucement pour être fondant.

Ces courges-là sont des patidoux, et ils sont farcis aux champignons, châtaignes et lardons.

************

Pour voir quels fruits d’automne ont les faveurs des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

[projet 52-2020] semaine 39 – en toute simplicité

Si vous avez fait attention, il y a déjà eu au printemps un thème proche de celui de cette semaine. Simplicité était en effet le thème de la semaine 18. J’avoue que je n’avais pas prêté attention à cette quasi-redondance lorsque j’ai établi la liste des thèmes…

Au printemps, j’avais proposé une illustration de la simplicité d’un moment. Il fallait donc que je trouve autre chose pour cette semaine.

En cherchant une idée, j’ai assez vite pensé à un plat qui ne demanderait ni beaucoup d’ingrédients, ni beaucoup de savoir faire. Il y a bien les pommes au four mais j’en ai déjà parlé. Puis, j’ai repensé à ce plaisir que nous avons chaque été à aller en famille déguster un plat de moules en bordure de la Baie du Mont Saint Michel. Voici un plat qui se savoure en toute simplicité : on mange avec les doigts et la liste des ingrédients est très simple (des moules de bouchot AOP de la Baie Du Mont Saint Michel bien fraîches achetées directement chez le producteur, un peu de vin blanc, un peu d’oignon, et un peu de persil… ). Nul besoin de complexité pour se régaler !

(*) L’abri des grèves, rue de la plage, 35 Cherrueix

*****************

Si vous voulez savoir comment les autres participants passent un moment en toute simplicité, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

[projet 52-2020] semaine 38 – carte postale

Cette semaine, le projet 52 est consacré à la carte postale….

J’ai toujours aimé recevoir et envoyer des cartes postales. Enfant et ado, j’accrochais mes préférées au mur. Petite, je rêvais devant les paysages « lointains » sur les cartes envoyées par mes grands-parents lorsqu’ils allaient en vacances en Espagne ou au Portugal.

A force de fouiller dans les anciens stocks du magasin de mes grands-parents, j’avais aussi constitué une petite collection de cartes postales de mon village d’enfance.

Je collais aussi des cartes postales des endroits que je visitais quand j’étais en vacances en mode carnet de voyage.

J’ai aussi découvert que je n’étais pas la seule de la famille qui conservais toutes les cartes postales : ma grand-mère avait gardé toutes celles qu’elle avait reçues au fil du temps, ainsi que d’autres reçues par ses parents. J’ai pu récupérer quelques-unes de ces cartes, forcément datées maintenant.

Et je n’ai pas su en choisir une seule pour aujourd’hui ! Alors voici un petit mélange au hasard d’un petit tas qui trainait dans un tiroir….

Granville, Saint Malo, Dinard, Rennes, Paris, Carolles, Saint Jean le Thomas…. il y a une centaine d’années.

***************

Pour découvrir quelle carte postale les autres participants nous ont envoyée, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

[projet 52-2020] semaine 37 – en famille

Le thème de cette semaine pour le projet 52 nous invite à passer un moment en famille.

Avec la rentrée, la fin des vacances, la reprise d’un rythme plus soutenu, nous avons chez moi moins d’occasions de nous retrouver tous ensemble… alors, je me suis tournée vers des moments que nous avons passés ensemble cet été.

Ce jour-là, nous partions marcher un peu en famille en direction d’une cascade pour une courte randonnée : un joli souvenir au cours de nos vacances en Chartreuse.

****************

Pour découvrir comment les autres participants se retrouvent en famille, il suffit de suivre les liens dans les commentaires….

[projet 52-2020] semaine 36 – touriste

Pour cette 36e semaine du projet 52, le thème est Touriste… un thème forcément un peu corrélé aux vacances.

On est tous « touristes » un jour ou l’autre (et je ne parle pas seulement de quelques dilletantes à l’école ou au travail..), même si on apprécie sortir des sentiers battus. En effet, nous sommes tous amenés à visiter des sites fréquentés qu’ils soient proches de chez nous ou plus lointains, à aller voir la même chose que les autres (et ce n’est pas une critique : si un site est si réputé, ce n’est pas le fruit du hasard), ….

Si on voulait caricaturer le touriste, on pourrait le présenter avec un guide de voyage « grand public » à la main… ou suivant un guide qui agite son petit drapeau…. On pourrait aussi l’évoquer à travers une boutique de souvenirs.

Comme vous pouvez le constater, je n’ai choisi ces options. En effet, en relisant le thème, c’est cette photo qui m’est venue à l’esprit : une photo des années 50 ou 60, trouvée dans les vieilles photos de famille. Les quatre personnages sont bien des touristes s’apprêtant à partir en excursion à cheval dans le cirque de Gavarnie dans les Pyrénées (et parmi elles ma grand mère).

PS : oui, je triche un peu cette semaine, car ce n’est pas une photo que j’ai prise moi-même (encore que j’ai pris la photo de la photo, ça compte ?) mais c’est une photo personnelle tout de même….

***************

Pour découvrir comment les autres participants font les touristes, je vous invite à suivre les liens dans les commentaires…

[projet 52-2020] semaine 35 – héros

Cette semaine, dans le projet 52, je vous invite à illustrer la notion de héros. Ce thème, simple en apparence, cache en fait sa complexité dans la définition de héros, et tout ce qu’elle pourrait sous-entendre. Ainsi, on peut s’interroger sur l’universalité du héros (un héros l’est-il pour tout le monde ?), l’atemporalité du héros (un héros l’est-il en tous temps ?), …. Bref, un thème qui sous couvert de simplicité pourrait s’avérer plutôt philosophique !

Après, il y a des héros plus consensuels : ceux des livres, films et autres fictions, voire même les super-héros ! Il est donc possible de se contenter d’une photo d’une de leur représentation (et on évite ainsi la longue discussion philosophique !). Si c’est bien cette direction que je vais prendre, cela sera néanmoins par un chemin détourné !

Je vais d’abord revenir aux sources de l’héroïsme : l’Antiquité grecque ! Le héros est alors soit un demi-dieu comme Heracles ou Achille, soit un homme de grande valeur dont les actes lui valent un statut quasi-divin, tel Ulysse. Un culte héroïque se construit ensuite et ils sont invoqués dans des prières au même titre que les dieux. Leurs actes sont racontés (comme par exemple dans les épopées homériques que sont l’Illiade et l’Odysée) afin d’être transmis.

Lors de la transition greco-romaine, les cultes héroïques héllènes disparaissent tandis que la mythologie romaine fait apparaître de nouveaux héros, essentiellement liés à la fondation de Rome et à ses mythes : voici donc venir Romulus ou encore Enée, dont les actes sont transcrits en épopée dans l’Enéide de Virgile. S’ils ne sont plus des héros au sens divin donné par la Grèce Antique, ils deviennent les précurseurs de nos héros de fictions….

Tout cela pour expliquer mon choix d’une statuette romaine trouvée en Isère pour illustrer le thème du jour…

pour les curieux : cette statuette se trouve au Musée de l’Ancien Evêché de Grenoble

*********************

Pour découvrir les héros des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires….

[projet 52-2020] semaine 34 – dans le vent

Il faut que j’avoue que j’avais un peu compté sur mon séjour en Bretagne pour illustrer le thème dans le vent (qui ne tombait donc pas à cette période de l’année complètement par hasard..).

J’imaginais déjà des images de voiliers prenant la mer, de drapeaux flottants dans les airs, d’ULM survolant la baie du Mont Saint Michel, d’herbes ondoyant dans la brise. Mais je crois que j’ai un peu manqué d’à-propos en prenant mes photos durant les vacances….

Je me suis cependant amusée à prendre en photo les oiseaux sur les toits depuis la fenêtre du couloir, celle qui donne sur la cour. Les pigeons m’ont semblé plus nombreux cette année d’ailleurs que les autres années. Ils se réunissent sur le faitage ou sur les cheminées et semblent tenir de grands conciliabules, en attendant de s’élancer… dans le vent !

**************

Pour voir où le vent nous porte chez les autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

***************

PS : ce samedi, comme la plupart des samedis de l’été, je ne sais pas quand j’aurai l’occasion de me connecter dans la journée. Donc, si par hasard votre commentaire ne s’affichait pas, ne paniquez pas : il est très certainement parti en modération et je le validerai dès que possible….

[projet 52-2020] semaine 33 – terrasse

Je suis encore un peu en vacances et j’ai hésité à vous montrer une terrasse où j’aurais pris un rafraichissement, mais je dois avouer que j’avais un peu zappé le thème et que je n’ai pas prêté particulièrement attention à prendre de jolies photos de ces moments-là !

J’ai hésité aussi à vous ressortir une photo de ma tasse de café sur les lattes de la cour dont j’aime le graphisme qui permet de chouettes lignes de fuite, mais j’en ai un peu abusé durant le confinement déjà….

Alors, je fais simple avec la terrasse de l’Improviste où nous aimons passer un moment en famille, tranquillement, à l’ombre des grands arbres !

***************

Pour voir les terrasses des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

****************

PS : ce samedi, je serai encore en vacances avec ma famille et je vais profiter au maximum de ces instants. Aussi, je ne sais pas quand j’aurai l’occasion de me connecter dans la journée. Donc, si par hasard votre commentaire ne s’affichait pas, ne paniquez pas : il est très certainement parti en modération et je le validerai dès que possible….