[projet 52-2020] semaine 38 – carte postale

Cette semaine, le projet 52 est consacré à la carte postale….

J’ai toujours aimé recevoir et envoyer des cartes postales. Enfant et ado, j’accrochais mes préférées au mur. Petite, je rêvais devant les paysages « lointains » sur les cartes envoyées par mes grands-parents lorsqu’ils allaient en vacances en Espagne ou au Portugal.

A force de fouiller dans les anciens stocks du magasin de mes grands-parents, j’avais aussi constitué une petite collection de cartes postales de mon village d’enfance.

Je collais aussi des cartes postales des endroits que je visitais quand j’étais en vacances en mode carnet de voyage.

J’ai aussi découvert que je n’étais pas la seule de la famille qui conservais toutes les cartes postales : ma grand-mère avait gardé toutes celles qu’elle avait reçues au fil du temps, ainsi que d’autres reçues par ses parents. J’ai pu récupérer quelques-unes de ces cartes, forcément datées maintenant.

Et je n’ai pas su en choisir une seule pour aujourd’hui ! Alors voici un petit mélange au hasard d’un petit tas qui trainait dans un tiroir….

Granville, Saint Malo, Dinard, Rennes, Paris, Carolles, Saint Jean le Thomas…. il y a une centaine d’années.

***************

Pour découvrir quelle carte postale les autres participants nous ont envoyée, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

[projet 52-2020] semaine 37 – en famille

Le thème de cette semaine pour le projet 52 nous invite à passer un moment en famille.

Avec la rentrée, la fin des vacances, la reprise d’un rythme plus soutenu, nous avons chez moi moins d’occasions de nous retrouver tous ensemble… alors, je me suis tournée vers des moments que nous avons passés ensemble cet été.

Ce jour-là, nous partions marcher un peu en famille en direction d’une cascade pour une courte randonnée : un joli souvenir au cours de nos vacances en Chartreuse.

****************

Pour découvrir comment les autres participants se retrouvent en famille, il suffit de suivre les liens dans les commentaires….

[projet 52-2020] semaine 36 – touriste

Pour cette 36e semaine du projet 52, le thème est Touriste… un thème forcément un peu corrélé aux vacances.

On est tous « touristes » un jour ou l’autre (et je ne parle pas seulement de quelques dilletantes à l’école ou au travail..), même si on apprécie sortir des sentiers battus. En effet, nous sommes tous amenés à visiter des sites fréquentés qu’ils soient proches de chez nous ou plus lointains, à aller voir la même chose que les autres (et ce n’est pas une critique : si un site est si réputé, ce n’est pas le fruit du hasard), ….

Si on voulait caricaturer le touriste, on pourrait le présenter avec un guide de voyage « grand public » à la main… ou suivant un guide qui agite son petit drapeau…. On pourrait aussi l’évoquer à travers une boutique de souvenirs.

Comme vous pouvez le constater, je n’ai choisi ces options. En effet, en relisant le thème, c’est cette photo qui m’est venue à l’esprit : une photo des années 50 ou 60, trouvée dans les vieilles photos de famille. Les quatre personnages sont bien des touristes s’apprêtant à partir en excursion à cheval dans le cirque de Gavarnie dans les Pyrénées (et parmi elles ma grand mère).

PS : oui, je triche un peu cette semaine, car ce n’est pas une photo que j’ai prise moi-même (encore que j’ai pris la photo de la photo, ça compte ?) mais c’est une photo personnelle tout de même….

***************

Pour découvrir comment les autres participants font les touristes, je vous invite à suivre les liens dans les commentaires…

[projet 52-2020] semaine 35 – héros

Cette semaine, dans le projet 52, je vous invite à illustrer la notion de héros. Ce thème, simple en apparence, cache en fait sa complexité dans la définition de héros, et tout ce qu’elle pourrait sous-entendre. Ainsi, on peut s’interroger sur l’universalité du héros (un héros l’est-il pour tout le monde ?), l’atemporalité du héros (un héros l’est-il en tous temps ?), …. Bref, un thème qui sous couvert de simplicité pourrait s’avérer plutôt philosophique !

Après, il y a des héros plus consensuels : ceux des livres, films et autres fictions, voire même les super-héros ! Il est donc possible de se contenter d’une photo d’une de leur représentation (et on évite ainsi la longue discussion philosophique !). Si c’est bien cette direction que je vais prendre, cela sera néanmoins par un chemin détourné !

Je vais d’abord revenir aux sources de l’héroïsme : l’Antiquité grecque ! Le héros est alors soit un demi-dieu comme Heracles ou Achille, soit un homme de grande valeur dont les actes lui valent un statut quasi-divin, tel Ulysse. Un culte héroïque se construit ensuite et ils sont invoqués dans des prières au même titre que les dieux. Leurs actes sont racontés (comme par exemple dans les épopées homériques que sont l’Illiade et l’Odysée) afin d’être transmis.

Lors de la transition greco-romaine, les cultes héroïques héllènes disparaissent tandis que la mythologie romaine fait apparaître de nouveaux héros, essentiellement liés à la fondation de Rome et à ses mythes : voici donc venir Romulus ou encore Enée, dont les actes sont transcrits en épopée dans l’Enéide de Virgile. S’ils ne sont plus des héros au sens divin donné par la Grèce Antique, ils deviennent les précurseurs de nos héros de fictions….

Tout cela pour expliquer mon choix d’une statuette romaine trouvée en Isère pour illustrer le thème du jour…

pour les curieux : cette statuette se trouve au Musée de l’Ancien Evêché de Grenoble

*********************

Pour découvrir les héros des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires….

[projet 52-2020] semaine 34 – dans le vent

Il faut que j’avoue que j’avais un peu compté sur mon séjour en Bretagne pour illustrer le thème dans le vent (qui ne tombait donc pas à cette période de l’année complètement par hasard..).

J’imaginais déjà des images de voiliers prenant la mer, de drapeaux flottants dans les airs, d’ULM survolant la baie du Mont Saint Michel, d’herbes ondoyant dans la brise. Mais je crois que j’ai un peu manqué d’à-propos en prenant mes photos durant les vacances….

Je me suis cependant amusée à prendre en photo les oiseaux sur les toits depuis la fenêtre du couloir, celle qui donne sur la cour. Les pigeons m’ont semblé plus nombreux cette année d’ailleurs que les autres années. Ils se réunissent sur le faitage ou sur les cheminées et semblent tenir de grands conciliabules, en attendant de s’élancer… dans le vent !

**************

Pour voir où le vent nous porte chez les autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

***************

PS : ce samedi, comme la plupart des samedis de l’été, je ne sais pas quand j’aurai l’occasion de me connecter dans la journée. Donc, si par hasard votre commentaire ne s’affichait pas, ne paniquez pas : il est très certainement parti en modération et je le validerai dès que possible….

[projet 52-2020] semaine 33 – terrasse

Je suis encore un peu en vacances et j’ai hésité à vous montrer une terrasse où j’aurais pris un rafraichissement, mais je dois avouer que j’avais un peu zappé le thème et que je n’ai pas prêté particulièrement attention à prendre de jolies photos de ces moments-là !

J’ai hésité aussi à vous ressortir une photo de ma tasse de café sur les lattes de la cour dont j’aime le graphisme qui permet de chouettes lignes de fuite, mais j’en ai un peu abusé durant le confinement déjà….

Alors, je fais simple avec la terrasse de l’Improviste où nous aimons passer un moment en famille, tranquillement, à l’ombre des grands arbres !

***************

Pour voir les terrasses des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

****************

PS : ce samedi, je serai encore en vacances avec ma famille et je vais profiter au maximum de ces instants. Aussi, je ne sais pas quand j’aurai l’occasion de me connecter dans la journée. Donc, si par hasard votre commentaire ne s’affichait pas, ne paniquez pas : il est très certainement parti en modération et je le validerai dès que possible….

[projet 52-2020] semaine 32 – au bord de l’eau

Au bord de l’eau, voilà qui me semblait un thème parfaitement adapté à l’été…. En le proposant, j’avais en tête des ports et des plages, des rivières bien fraîches, des cascades, des piscines….

Il se trouve qu’il y a une quinzaine de jours, j’ai eu l’occasion d’aller sur l’eau et de faire du canoë sur l’Isère. Comme j’étais un peu en avance sur l’heure du rendez-vous avec mes comparses, j’ai flâné sur les bords de la rivière, au bord de l’eau donc, et j’ai pris quelques photos.

Cette ombellifère en fin de floraison était sur le talus de la berge. En arrière-plan, c’est bien l’eau de la rivière que l’on voit.

***************

Pour voir ce qu’il se passe au bord de l’eau chez les autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

***************

PS : ce samedi, comme la plupart des samedis de l’été, je ne serai pas beaucoup disponible et je ne sais pas quand j’aurai l’occasion de me connecter dans la journée. Donc, si par hasard votre commentaire ne s’affichait pas, ne paniquez pas : il est très certainement parti en modération et je le validerai dès que possible….

[projet 52-2020] semaine 31 – couleur chaude

Vous l’aurez compris, ce thème « Couleur Chaude » est le pendant du thème « Couleur Froide » de la semaine 9.

En début d’année, je pensais que couleur chaude serait plus simple pour moi à traiter que couleur froide. Or en regardant mes photos récentes, il se dégage essentiellement du vert et du bleu, pas vraiment des couleurs chaudes donc.

Toutefois, lors de ma visite au musée de la Chaussure à Romans, j’ai pris en photo la chaussure monumentale qui se trouve devant, un escarpin rouge à étoiles dorées d’Andréa Pfister (1994)… et le rouge est bien une couleur chaude !

***************

Pour voir ce que les autres participants ont choisi comme couleur chaude, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

***************

PS : ce samedi, je serai en famille et ne serai pas beaucoup disponible. Aussi, je ne sais pas quand j’aurai l’occasion de me connecter dans la journée. Donc, si par hasard votre commentaire ne s’affichait pas, ne paniquez pas : il est très certainement parti en modération et je le validerai dès que possible….

[projet 52-2020] semaine 30 – sport

Quand j’ai choisi le thème Sport pour cette semaine, c’est parce que nous aurions dû être a tout début des Jeux Olympiques. Forcément, certains évènements sont venus mettre un peu de pagaille dans ce planning initialement si bien préparé !

Point de Jeux Olympiques cette année, il a donc fallu que je trouve une idée autrement… Le sport, ce n’est pas trop mon truc, il faut bien l’avouer…. à part la randonnée. Je suis donc partie non pas en randonnée mais dans mes photos de randonnée pour trouver une illustration.

J’ai mis de côté les paysages et les vues larges des chemins, déjà souvent montrés. Voici donc une photo dans le ruisseau, à un endroit où celui-ci prend toute la largeur du chemin, juste après le passage d’une petite cluse… et quelques pas d’escalade pour le randonneur !

*****************

Pour voir comment les autres participants font du sport, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

****************

PS : ce samedi, je ne serai que peu disponible et je ne sais pas quand j’aurai l’occasion de me connecter dans la journée. Donc, si par hasard votre commentaire ne s’affichait pas, ne paniquez pas : il est très certainement parti en modération et je le validerai dès que possible….

[projet 52-2020] semaine 29 – vers le haut

Il y a des hasards amusants : alors que j’ai choisi de mettre ce thème « vers le haut » cette semaine dans le projet 52 depuis décembre dernier, c’était également le thème choisi pour le flash challenge de IgersFrance sur Instagram dimanche dernier ! La photo que je vous propose est la même que celle que j’ai publiée dimanche sur mon compte Instagram donc.

En effet, samedi, en balade dans le Vercors, j’avais pris (entre autres photos de paysages) celle-ci depuis le porche de Coufin. C’est un angle sous lequel j’aime bien photographier les porches et autres entrées de grottes, en me positionnant au bord et en prenant la photo en direction du ciel, de façon à avoir un aperçu de la masse rocheuse au-dessus de nos têtes.

Pour les plus curieux, le porche de Coufin est facilement accessible car il se situe à l’entrée de la grotte de Choranche (dont je vous reparlerai) et le chemin d’accès est très bien aménagé.

***************

Pour jeter un oeil à ce que les autres participants voient vers le haut, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

****************

PS : ce samedi, je ne sais pas si j’aurai l’occasion de me connecter. Donc, si par hasard votre commentaire ne s’affichait pas, ne paniquez pas : il est très certainement parti en modération et je le validerai dès que possible….