[petits moments] instants de partage

Le mois de novembre a été bien rempli avec de jolis projets, beaucoup de travail, de chouettes découvertes mais aussi des moments partagés avec des copains, autour de valeurs et d’intérêts communs.

48 heures en Seine et Marne

Le grand week-end du 11 novembre m’a permis de rejoindre les copains pour fêter des anniversaires. Comme nous venions d’un peu partout, nous avions fait le choix de nous rejoindre en région parisienne. Nous avions loué un gîte pour nous loger au fin fond de la Seine et Marne. Je suis pour ma part arrivée en train à Paris où j’ai récupéré une voiture de location, et 3 des copains. Après quelques bouchons pour sortir de la capitale (en même un soir de début de week-end prolongé à 17.00 pouvait-il en être autrement ?), et un peu de route, nous avons posé nos bagages.. et commencé une soirée papotage & rires.

Gâteau d’anniversaires // vue depuis la fenêtre de la chambre au petit matin

Le lendemain, après une matinée tranquille, nous avons décidé d’aller nous promener à Barbizon. Ce village est célèbre pour avoir été la source d’inspiration des peintres pré-impressionnistes. Ainsi Jean-François Millet a peint à partir des paysages des environs plusieurs de ses tableaux, dont l’Angélus ou les Glaneuses. L’école de Barbizon comptait également dans ses rangs Corot, Daubigny… Plus tard, d’autres peintres viendront dans les pas de ces « anciens » et Barbizon sera fréquentée par Monet, Sisley et Renoir.

A Barbizon, nous avons croisé la meute de chiens de Mauro Corda // on trouve des galeries et lieux d’exposition parfois dans des endroits insolites

Aujourd’hui, le village garde la trace de ses illustres visiteurs au fil des petites rues pavées et le long des allées bordées de villas. Le lieu était donc parfait pour une balade sans contrainte, permettant de profiter du beau temps sans pour autant nécessiter un effort physique qui n’aurait pas forcément convenu à tous. Si nous avions un temps évoqué la possibilité de visiter l’un des musées du village, le soleil et la clémence des températures nous en ont dissuadé !

Jolies villas et chapelle charmante à Barbizon

Nous sommes revenus au gîte à la nuit tombée, où nous avons commencé à préparer le repas pour la soirée d’anniversaire tout en discutant beaucoup et longtemps… Le lendemain, nous devions rendre les clés avant 10.00 mais n’avions pas envie de nous séparer si tôt. Alors, nous sommes allés voir d’un peu plus près le château de Vaux le Vicomte, devant lequel nous étions passés la veille en allant à Barbizon. Il était exceptionnellement fermé et nous n’avons pas pu le visiter, ni même en découvrir les jardins, mais le point de vue depuis l’allée qui y mène est déjà impressionnant. Avec le soleil, nous avons pris notre temps, discutant encore et encore (sans doute notre activité favorite au cours de ce week-end !), retardant le moment inéluctable où nos chemins devraient se séparer…

Le château de Vaux le Vicomte à travers la grille principale // le mur d’enceinte du domaine
C’est encore l’automne

une fin d’après-midi à Lyon

Mi-novembre, la région Auvergne Rhône-Alpes organisait les Sommets du Tourisme, des rencontres et temps d’échanges entre professionnels. J’y ai été invitée en tant qu’Éclaireuse pour Partir Ici, le guide en ligne d’Auvergne Rhône-Alpes Tourisme. Malheureusement, en raison d’un emploi du temps professionnel chargé (et parce que le blog et les activités qui y sont liées se font sur mes temps de loisirs), je n’ai pas pu me libérer pour assister aux conférences et ateliers qui semblaient pourtant très intéressants. J’ai quand même pu rejoindre les autres éclaireurs présents à la fin de la première journée pour un moment convivial à l’Hôtel de Région à Lyon.

Le hall de l’Hôtel de Région à Lyon // vin pétillant du Bugey

Nous avons commencé par découvrir des produits des terroirs de notre région : vin pétillant du Bugey, jus de fruits, charcuteries et fromages, pâté aux pommes de terre du Bourbonnais, fromage d’Abondance, pommes du Pilat, chocolats.. Il y en avait pour tous les goûts !

Gourmandises salées et sucrées, issues de la région Auvergne Rhône Alpes

Après cela, nous nous sommes retrouvées (et oui, nous n’étions que des filles !) pour prendre un verre tout en discutant. C’est toujours un plaisir de rencontrer d’autres personnes avec qui je partage l’envie de faire découvrir ma région, et de les revoir ensuite au fil des occasions. Cette fois encore, c’était un très agréable moment, même si j’ai du filer assez rapidement afin de ne pas louper le dernier TGV pour rentrer à la maison !

[Seine-et-Marne] Halloween à Disneyland

Nous avions eu comme cadeau de Noël 2019 un séjour à Disneyland Paris. Nous avions initialement envisagé d’y aller au printemps ou durant l’été 2020, puis au printemps 2021. La situation sanitaire, et la fermeture du parc qui en a découlé, ne nous ont pas permis de le réaliser à ces moments-là. N’étant pas tous disponibles au cours de l’été dernier, c’est finalement pour le week-end de la Toussaint, en plein Festival Halloween, que nous y sommes allés.

Afin de profiter au maximum de l’expérience (et après plusieurs mini-séjours que nous n’avons pas faits au cours des deux dernières années), nous avions 3 jours et 2 nuits sur place. Je suis ainsi arrivée le vendredi matin avec Melle 3e (les garçons avaient cours et nous ont rejoint dans la soirée en venant en TGV). Après avoir récupéré nos Magic Pass et fait le check-in à l’hôtel, nous avons commencé notre exploration… par les abords immédiats de l’hôtel New-York / Art of Marvel où j’avais fait la surprise aux ados de réserver. En sortant, au bord du lac, nous n’avons pas pu manquer les statues aux effigies de Iron Man, Captain Marvel et Black Panther.

Nous avons commencé par le parc Walt Disney Studios que je ne connaissais pas du tout. En effet, notre précédente visite remontait à 14 ans. Les enfants étaient alors petits et le parc Disneyland était déjà bien assez vaste à explorer. Très vite, nous avons été frappées par la longueur des files d’attente ! Aussi, après avoir déjeuné au Disney Village, nous sommes allées dans le parc Disneyland.

Là, l’atmosphère d’Halloween était un peu plus présente, essentiellement sur Main Street et dans Frontierland. Nous avons eu la chance de croiser presque immédiatement le dragon Maléfique, avant d’apercevoir le char des princesses. Les parades étaient ainsi réduites à leurs portions congrues ! Lors de notre passage, le château de la Belle au Bois Dormant était partiellement en travaux, de même que plusieurs attractions.

Quelques attractions plus tard, nous sommes allées prendre possession de notre chambre, très confortable et très calme. Après plusieurs heures entourées de musique, le silence avait un effet très réconfortant.

Nous sommes retournées faire un tour dans le parc Disneyland une fois la nuit tombée. La foule avait commencé à quitter les lieux, et l’ambiance était vraiment sympa. Il était hélas trop tard quand Mr 1er et Mr 2e sont arrivés pour qu’ils puissent en profiter.

Le lendemain matin, nous avions rendez-vous avec Spiderman pour une séance photos dans différents décors issus du monde Marvel. Après un petit couac lié aux dysfonctionnements de l’application (spoiler alert : je n’ai pas réussi à la faire fonctionner correctement ni en amont du séjour ni durant le séjour… il semblerait qu’il faille à la fois une super connexion et un téléphone dernier cri… et encore, même ainsi ce n’était pas forcément gagné ! ) mais résolu grâce à la gentillesse du personnel, nous avons bien profité de ce moment !

Nous avons ensuite pris la direction du parc Disneyland, profitant d’un peu de temps supplémentaire le matin (1h est réservée le matin aux clients de hôtels avant l’ouverture officielle du parc) qui nous a permis de faire sans trop d’attente des attractions très courues : Buzz l’Eclair et Space Mountain. Nous nous sommes ensuite baladés dans les différents mondes, essayant d’esquiver au mieux les files d’attente trop longues (sans toutefois avoir recours aux billets coupe-file, payants et hors de prix…).

En milieu d’après-midi, nous sommes retournés nous reposer à l’hôtel et y profiter de la chouette piscine, quasi déserte ! Comme la veille, nous sommes retournés à la nuit tombée dans le parc, à contre courant de la foule. Cela nous a en particulier permis de refaire encore (et encore, 5 fois en tout) Pirates des Caraïbes (qui reste donc toujours mon attraction préférée !). Le soir venu, nous étions bien contents de retrouver le calme de notre chambre..

Le dimanche, nous avons commencé par un tour au Parc Walt Disney Studio. Je pense que c’est là que nous avons fait notre plus longue attente : quasiment 1h pour accéder à Ratatouille (qui du coup nous a semblé un peu décevant…). Après avoir vu Stitch Live, nous sommes sortis pour déjeuner dans le Village et retourner dans le Parc Disneyland pour quelques attractions supplémentaires.

Mais la foule, très dense, et les files d’attente, très longues, nous ont dissuadé de nous attarder. Nous avons donc quitté Disneyland en milieu d’après-midi, très fatigués par ces trois jours où nous avons beaucoup marché, et aussi attendu (même si globalement nous avons plutôt réussi notre challenge de ne jamais avoir à attendre trop longtemps pour une attraction).

Nous sommes repartis avec une impression très mitigée. A la fois, nous avons passé de fabuleux moments et nous avons eu l’impression que tout était fait pour nous faire dépenser le plus d’argent possible (sollicitations permanentes, prix excessifs, vente des billets coupe-file….), beaucoup plus en tous cas qu’il y a 15 ans. Finalement, nous ne sommes pas sûrs d’avoir envie d’y revenir !

Iron Man
Iron Man devant l’hôtel New York
Black Panther
Buzz l’Eclair
Les détails de l’univers parisien de Ratatouille
Hyponomopomatophilie…
L’entrée du Parc Disneyland
Ambiance Halloween sur Main Plazza
Le Dragon Maléfique
Avec les bâches de chantier, un cadrage haut sur le château était obligatoire
Chevaux de bois
Dans le labyrinthe d’Alice
Au cœur du monde des pirates
Dias de los Muertos – ambiance « Coco »
Hallween à Frontierland
Big Thunder Mountain
Couleurs d’automne au bord du lac à Frontierland
Hallween à Frontierland
Dans le fort des trappeurs
Dias de los Muertos – ambiance « Coco »
L’arbre des Robinson, encore plus sympa de nuit…
…Tout comme le bateau pirate !

Disneyland Paris – octobre 2021

[Seine-et-Marne] la vie de château à Guermantes

191130_Guermantes_3

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de passer un week-end au château de Guermantes avec mes collègues pour un séminaire.

Accueillis sur place le vendredi soir, la première impression est magique : les fenêtres éclairées du château se détachent dans la nuit et déjà mettent des étoiles dans les yeux. L’impression ne se dément pas lorsque nous parcourons les couloirs pour rejoindre nos chambres. Nous sommes dans un lieu exceptionnel ! D’ailleurs parmi les architectes qui sont intervenus sur le château, on compte Jules Hardouin-Mansart…

Après l’installation, nous découvrons la grande galerie au moment de l’apéritif. Construite à la fin du XVIIe siècle, cette galerie de 31 mètres a conservé ses boiseries, ses peintures et ses lustres. Celle qui avait été surnommée La Belle Inutile a retrouvé une seconde jeunesse et est devenue le coeur de la vie du château.

Chaque salon traversé est un petit bijou et rappelle les grandes heures des lieux. Le salon du Roi était ainsi la chambre de Louis XIV fuyant la fronde. Louis XV a d’ailleurs offert deux toiles de Van Loo le représentant ainsi que son épouse en remerciement de cet épisode, toiles qui ont été installées dans ce salon du Roi.

La chapelle, depuis transformée en salon, dévoile ses vitraux et ses toiles au dessus de l’autel. La bibliothèque et ses vastes étagères donnent envie de s’installer avec un livre ou un jeu de société. Chaque pièce invite à prendre son temps, à échanger, à discuter.

Le château est entouré d’un vaste domaine comprenant entre autres un miroir d’eau conçu par André Le Nôtre. J’ai pris le temps d’en faire le tour tôt le matin alors que le givre recouvrait encore les pelouses.

Et quand l’heure de partir en réunion est venue, il a fallu traverser le parc, suivre le ruisseau et ses petites cascades artificielles, longer le pré des chevaux… Avec la lumière du matin, le soleil qui commençait doucement à réchauffer l’atmosphère, c’était agréable de profiter de ces quelques centaines de mètres.

Après deux jours dans ce cadre enchanteur, à la fois hors du temps et hors du monde, après tous les bons moments passés ensemble, il fallu refermer la parenthèse, en emportant plein de jolis souvenirs…

191129_Guermantes_1
Grand escalier

191129_Guermantes_2
La grande galerie à l’heure de l’apéritif

191129_Guermantes_3
Plafond de la grande galerie

191130_Guermantes_4
La grande galerie

191129_Guermantes_4
Profiter d’un instant de calme dans la bibliothèque

191130_Guermantes_1
Petit matin sur le parc

191130_Guermantes_2
Beauté classique de la façade arrière du château

191130_Guermantes_5
Jeter un oeil par la fenêtre

191130_Guermantes_6
Départ en réunion…

Château de Guermantes – Seine-et-Marne – novembre 2019

 

 

(*) Le château de Guermantes est privé. Il est exploité par une société spécialisée dans les séminaires professionnels.

 

 

[les états d’esprit du vendredi] 6 décembre 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 6 décembre 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 5 décembre tard… et programmé]

Fatigue : comme prévu, le week-end dernier m’a fait cumuler un certain déficit de sommeil (mais ça en valait la peine…)

Humeur : excellente

Estomac : commence à réfléchir aux repas pour les fêtes….

Condition physique : j’ai réussi à me faire une brûlure par abrasion au coude droit samedi soir…. prise par autre chose, j’ai un peu négligé d’y prêter attention et lundi matin, ça n’avait pas une jolie tête… J’ai donc super galéré à me faire un pansement en ne pouvant utiliser qu’une seule de mes mains. Depuis, la blessure s’arrange et ma technique pour faire le pansement s’est améliorée !

Esprit : vagabond, tendance Noël

Boulot : Vendredi dernier, c’était le dernier jour dans les locaux du 2e arrondissement à Paris. Un hasard de calendrier a fait que j’étais à Paris ce jour-là et une contrainte de transport que j’étais dans les 5 dernières personnes à quitter les lieux… Quand on a fait le tour pour éteindre toutes les lumières à la fin de journée, ça m’a quand même fait un peu bizarre !

Culture : le spectacle de projection lumineuse sur la cathédrale de Valence (je vais vous en reparler vite)… et les explications sur l’histoire du château de Guermantes (en plus de l’avoir parcouru dans tous les sens. Là aussi, je vous raconterai.)

Penser à : trouver des idées de cadeaux pour Noël….

Avis perso : le séminaire avec les collègues, c’était vraiment chouette ! On a travaillé (un peu), on a discuté (beaucoup), on a ri (vraiment beaucoup), on a chanté (faux), on a bu (avec modération)….. et on n’a sans doute pas assez dormi !

Message perso : il n’y a pas de problème sans solution.

Loulous : sont contents de ce qu’ils font, ont eu des chocolats pour patienter jusqu’à Noël….

Amitiés : passent en mode « Noël » également !

Sorties :  en bénévolat à l’école ce vendredi, un aller-retour à Grenoble dimanche et peut-être un samedi si Mr 1er ne peut pas rentrer autrement, …. selon la fatigue et la météo sinon.

Divers : heureusement que je peux faire du télétravail… parce qu’entre les très gros retards sur le train du matin et les suppressions de trains à cause de la grève, je n’aurais pas pu beaucoup travailler cette semaine !

Courses : un sapin de Noël (puisque je n’étais pas chez moi le week-end dernier, je n’ai pas pu en acheter un…)

Envie de : voir les illuminations de Noël autour de chez moi !

Pic : le sapin du château de Guermantes était installé samedi soir…

191130_Guermantes_Noel

 

 

[fin xx.xx ]