[les états d’esprit du vendredi] 7 février 2020

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 7 février 2020] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 6 février tard… et programmé]

Fatigue : le dimanche de CSO ne l’a pas arrangée !

Humeur : excellente

Estomac : j’ai dû faire ma soirée crêpes de Chandeleur avec un peu de retard sur la date officielle mais il n’était pas envisageable de ne pas la faire du tout ! Et comme chaque année, c’était bon !

Condition physique : j’ai eu de sacrés courbatures après la journée de dimanche passée dehors sans s’asseoir ou presque.

Esprit : vagabond

Boulot : j’ai eu pas mal de choses à faire cette semaine mais rien qui ne sorte vraiment de la routine… cela devrait changer dans les semaines à venir !

Culture : quelques discussions sur La Princesse de Clèves, Beaumarchais, Molière, Victor Hugo, Les liaisons dangereuses, Zola, etc avec les enfants….

Penser à : aller chercher mon gâteau d’anniversaire

Avis perso : La semaine dernière, en regardant les infos, je me faisais la réflexion que lorsque j’étais au lycée, j’avais été témoin d’un évènement historique : la chute du mur de Berlin et l’ouverture du bloc de l’Est…. et que maintenant que mes enfants sont au lycée, ils sont témoins d’un évènement historique : le Brexit…
Franchement, j’avais envie de dire « c’était mieux de mon temps » …. On vivait un truc qui s’appelait l’ouverture et l’espoir.. tandis qu’aujourd’hui, c’est le repli identitaire…

Message perso : —

Loulous : Melle 3e a assuré lors de son CSO de dimanche dernier. C’était son premier concours à l’extérieur et ça s’est très bien passé pour elle.

Amitiés : Lundi soir, à la gare, perdue dans mes pensées, je me suis trompée de quai. Je suis allée sur celui du train pour Marseille alors que je devais prendre celui qui va à Montpellier. Peu avant l’entrée du train en gare, j’ai entendu hurler mon prénom, par plusieurs voix en même temps… En me retournant, j’ai vu les copains du train qui étaient sur le quai de l’autre côté des voies et qui m’ont crié que j’étais sur le mauvais quai, qu’il fallait que je me dépêche de rejoindre la bonne voie ! Je suis arrivée sur le quai en même temps que le TGV…. Sans les copains, je partais à Avignon !

Sorties :  à voir selon la météo… mais il y aura forcément un aller/retour à Grenoble.

Divers : je vais peut-être partager une activité avec Vador durant le week-end…

Courses : ce serait bien que j’ai le courage d’aller au marché…

Envie de : repos, balade, grand air….

Pic : ce pochoir de La Dactylo m’a fait sourire quand je suis passée devant dans le quartier de la Butte Montmartre à Paris.

200128_street_art_Paris

 

 

[fin xx.xx ]

[coin lecture] visiter Paris

19xxxx_Guide_Vert_Paris

Paris – Le Guide Vert

Le Guide Vert Michelin est une référence dans le domaine des guides de voyage grand public. Je possédais une très ancienne édition de celui sur Paris (achetée lors de mon installation à Paris au tout début de ma vie professionnelle) et celui-ci est complètement différent, plus lisible et plus coloré !
En plus de l’organisation par arrondissements, on découvre un certain nombre de circuits de promenades (la couverture en annonce 75) à pied dans la capitale française. Chaque circuit est détaillé avec ses points d’intérêts et la durée moyenne de parcours est précisée.
On trouve également en début d’ouvrage une liste des incontournables ainsi que quelques coups de cœur sortant un peu plus des sentiers battus et organisés par « action » : flâner, musarder, méditer, contempler, etc. Plusieurs top 5 (vues imprenables, parcs et jardins, ..) complètent la panoplie pour ceux qui voudraient juste une idée ponctuelle de balade ou de sortie. Pour ceux qui se destinent à un séjour de quelques jours à Paris, des exemples d’itinéraires sur 3 et 5 jours sont proposés.
A l’intérieur de l’ouvrage, on retrouve la classification en étoiles qui reste la marque de fabrique du Guide Vert et permet en un coup d’œil de repérer les sites les plus remarquables. Des articles détaillés sur les lieux et monuments sont proposés, ainsi que des rappels historiques et architecturaux. Les nombreux plans et photos sont en couleur. Et pour chaque quartier, un encart de bonnes adresses donne des suggestions de lieux pour manger, boire un verre ou encore faire des achats.
Enfin, petit plus fort appréciable si on doit se promener à pied dans la ville, un petit plan détachable est intégré afin de ne pas avoir à porter toute la journée le guide dont le poids dans un sac n’est pas forcément négligeable.

 

[fourre-tout de la semaine] 2 février 2020

J’ai choisi ce restaurant parce qu’il était proche de mon hôtel à Paris… un petit restaurant italien sans prétention. J’ai été chaleureusement accueillie… J’ai mangé un délicieux plat de penne alla diavola, pimentés à la perfection, un plat simple et réconfortant pour un soir d’hiver. Et puis, j’ai bavardé joyeusement avec la restauratrice et les personnes de la table d’à côté, des habitants du quartier qui avaient téléphoné pour que leur commande soit prête quand ils arriveraient à table… Tous les ingrédients d’une bonne soirée étaient réunis !

200129_penne_diavola

 

(*) La scarpetta, 17 rue de Berne, 75008 Paris

***************

Quand je croise de jolis escaliers, je ne peux pas m’empêcher de les prendre en photo !

200129_Paris_2

 

(*) Apple Store, avenue des Champs Elysées, 75008 Paris

[Seine-et-Marne] la vie de château à Guermantes

191130_Guermantes_3

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de passer un week-end au château de Guermantes avec mes collègues pour un séminaire.

Accueillis sur place le vendredi soir, la première impression est magique : les fenêtres éclairées du château se détachent dans la nuit et déjà mettent des étoiles dans les yeux. L’impression ne se dément pas lorsque nous parcourons les couloirs pour rejoindre nos chambres. Nous sommes dans un lieu exceptionnel ! D’ailleurs parmi les architectes qui sont intervenus sur le château, on compte Jules Hardouin-Mansart…

Après l’installation, nous découvrons la grande galerie au moment de l’apéritif. Construite à la fin du XVIIe siècle, cette galerie de 31 mètres a conservé ses boiseries, ses peintures et ses lustres. Celle qui avait été surnommée La Belle Inutile a retrouvé une seconde jeunesse et est devenue le coeur de la vie du château.

Chaque salon traversé est un petit bijou et rappelle les grandes heures des lieux. Le salon du Roi était ainsi la chambre de Louis XIV fuyant la fronde. Louis XV a d’ailleurs offert deux toiles de Van Loo le représentant ainsi que son épouse en remerciement de cet épisode, toiles qui ont été installées dans ce salon du Roi.

La chapelle, depuis transformée en salon, dévoile ses vitraux et ses toiles au dessus de l’autel. La bibliothèque et ses vastes étagères donnent envie de s’installer avec un livre ou un jeu de société. Chaque pièce invite à prendre son temps, à échanger, à discuter.

Le château est entouré d’un vaste domaine comprenant entre autres un miroir d’eau conçu par André Le Nôtre. J’ai pris le temps d’en faire le tour tôt le matin alors que le givre recouvrait encore les pelouses.

Et quand l’heure de partir en réunion est venue, il a fallu traverser le parc, suivre le ruisseau et ses petites cascades artificielles, longer le pré des chevaux… Avec la lumière du matin, le soleil qui commençait doucement à réchauffer l’atmosphère, c’était agréable de profiter de ces quelques centaines de mètres.

Après deux jours dans ce cadre enchanteur, à la fois hors du temps et hors du monde, après tous les bons moments passés ensemble, il fallu refermer la parenthèse, en emportant plein de jolis souvenirs…

191129_Guermantes_1
Grand escalier
191129_Guermantes_2
La grande galerie à l’heure de l’apéritif
191129_Guermantes_3
Plafond de la grande galerie
191130_Guermantes_4
La grande galerie
191129_Guermantes_4
Profiter d’un instant de calme dans la bibliothèque
191130_Guermantes_1
Petit matin sur le parc
191130_Guermantes_2
Beauté classique de la façade arrière du château
191130_Guermantes_5
Jeter un oeil par la fenêtre
191130_Guermantes_6
Départ en réunion…

Château de Guermantes – Seine-et-Marne – novembre 2019

 

 

(*) Le château de Guermantes est privé. Il est exploité par une société spécialisée dans les séminaires professionnels.

 

 

[fourre-tout de la semaine] 5 janvier 2020

Petit tour dans les rues de Valence sous le soleil….

191122_Valence_1

191122_Valence_2
Le pendentif, monument funéraire Renaissance, tire son nom de la forme de sa voûte

*****************

Souvenir d’un passage express à Grenoble au début des vacances scolaires pour récupérer Mr 1er…

191221_Grenoble

*****************

Dans le fourre-tout des vacances, j’ai oublié le très sympathique goûter chez Picorette à Granville…. Le choix de thés est impressionnant et les pâtisseries maison !

191228_gouter_picorette_Granville

(*) Picorette, rue Saint Sauveur, 50 Granville

*****************

Matin d’hiver sur la plaine de Valence…

191230_montoison
Montoison – Drôme

*****************

Après avoir traversé la moitié de Paris à pied pour attraper notre TGV, la récompense a été d’avoir le temps d’acheter une boîte de macarons au Café Pierre Hermé de la gare de Lyon….

191229_macarons_Pierre_Herme

*****************

Un joli bouquet de fleurs pour passer à la nouvelle année…

191231_bouquet_tulipes

(*) Fleurs d’Eucharis, rue des Alpes, 26000 Valence

[Paris] un avant-goût de Noël

191118_Paris_2

Fin novembre, j’ai passé une soirée à Paris à l’occasion d’un déplacement professionnel. Les illuminations de Noël n’étaient pas encore officiellement allumées mais les grands magasins du boulevard Haussmann avaient commencé à se parer de leurs habits de fête.

Les trottoirs étaient déjà éclairés par les lumières festives.Mais les vitrines de Noël des Galeries Lafayette étaient encore masquées…

Dans le magasin principal des Galeries Lafayette, le sapin n’était pas encore éclairé mais faisait déjà son effet ! Chaque année, c’est un vrai plaisir de le découvrir sous le dôme majestueux au milieu des balcons Art Nouveau.

Un peu plus haut, la passerelle de verre permet de s’approcher au plus près des décorations de Noël suspendues mais aussi des vitraux du dôme, tout en surplombant l’ensemble du magasin : une expérience amusante et assez déroutante !

J’ai terminé mon tour des Galeries Lafayette par un passage sur le toit-terrasse qui offre un joli panorama sur Paris. En dépit de la pluie de ce soir-là, j’ai redécouvert l’arrière de l’Opéra Garnier, la vue sur la Tour Eiffel éclairée, mais aussi sur la Tour Montparnasse, le dôme des Invalides ou encore les tours de la BNF…

En continuant à arpenter le boulevard Haussmann, je suis arrivée devant les vitrines du Printemps qui diffusaient leurs musiques de Noël et offraient déjà aux passants leurs animations. Clairement, je suis redevenue enfant l’espace de quelques instants, souriant béatement face aux vitrines colorées, m’émerveillant des saynètes, m’amusant des situations cocasses créées par les scénographes….

J’ai prolongé ce moment joyeux en revenant sur mes pas, m’arrêtant de nouveau devant chaque vitrine….

Aller voir les vitrines de Noël et les décorations somptueuses des grands magasins fait vraiment partie des plaisirs des fêtes de fin d’année !

191118_Paris_1
le long des Galeries Lafayette
191118_Paris_3
le sapin des Galeries Lafayette
191118_Paris_4
tout en haut du sapin, sous les vitraux du dôme des Galeries Lafayette
191118_Paris_5
tout en haut du sapin, sous les vitraux du dôme des Galeries Lafayette
191118_Paris_5b
sapin, dôme et balcons Art Nouveau des Galeries Lafayette
191118_Paris_6
la tour Eiffel et le boulevard Haussmann depuis le toit-terrasse des Galeries Lafayette
191118_Paris_7
l’Opéra Garnier depuis le toit-terrasse des Galeries Lafayette
191118_Paris_Noel_1
vitrine de Noël du Printemps
191118_Paris_Noel_2
vitrine de Noël du Printemps
191118_Paris_Noel_3
vitrine de Noël du Printemps
191118_Paris_Noel_4
vitrine de Noël du Printemps

Galeries Lafayette & Printemps – boulevard Haussmann – Paris – novembre 2019

 

(*) L’accès au « glasswalk » des Galeries Lafayette est gratuit. Il se situe au 3e étage du magasin principal. Il faut parfois faire un peu la queue pour y accéder car le nombre de visiteurs simultanés est limité pour des raisons de sécurité, tout comme le temps que l’on peut y passer afin que chacun puisse en profiter.

[fourre-tout de la semaine] 8 décembre 2019

J’ai participé à un atelier culinaire dans le cadre d’un séminaire professionnel. Avec ma collègue, on a fait des verrines de mousse au Carambar. A la fin, le formateur mettait les réalisations en scène dans une light box… et c’est fou comment bien guidé, c’est pas compliqué de faire une jolie photo !

191130_atelier_cuisine_1

191130_atelier_cuisine_2

***********************

Un dernier tour dans les escaliers du bâtiment où nous avions nos bureaux à Paris avant le déménagement…

191129_Lulli_1

191129_Lulli_2

***********************

On m’a offert du blé à planter à la Sainte Barbe… alors, j’ai sorti des coupelles, je les ai remplies de coton humide et j’ai déposé les grains dessus. Depuis, je veille à ce que le coton reste humide…

191204_ble_ste_barbe

 

[les états d’esprit du vendredi] 6 décembre 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 6 décembre 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 5 décembre tard… et programmé]

Fatigue : comme prévu, le week-end dernier m’a fait cumuler un certain déficit de sommeil (mais ça en valait la peine…)

Humeur : excellente

Estomac : commence à réfléchir aux repas pour les fêtes….

Condition physique : j’ai réussi à me faire une brûlure par abrasion au coude droit samedi soir…. prise par autre chose, j’ai un peu négligé d’y prêter attention et lundi matin, ça n’avait pas une jolie tête… J’ai donc super galéré à me faire un pansement en ne pouvant utiliser qu’une seule de mes mains. Depuis, la blessure s’arrange et ma technique pour faire le pansement s’est améliorée !

Esprit : vagabond, tendance Noël

Boulot : Vendredi dernier, c’était le dernier jour dans les locaux du 2e arrondissement à Paris. Un hasard de calendrier a fait que j’étais à Paris ce jour-là et une contrainte de transport que j’étais dans les 5 dernières personnes à quitter les lieux… Quand on a fait le tour pour éteindre toutes les lumières à la fin de journée, ça m’a quand même fait un peu bizarre !

Culture : le spectacle de projection lumineuse sur la cathédrale de Valence (je vais vous en reparler vite)… et les explications sur l’histoire du château de Guermantes (en plus de l’avoir parcouru dans tous les sens. Là aussi, je vous raconterai.)

Penser à : trouver des idées de cadeaux pour Noël….

Avis perso : le séminaire avec les collègues, c’était vraiment chouette ! On a travaillé (un peu), on a discuté (beaucoup), on a ri (vraiment beaucoup), on a chanté (faux), on a bu (avec modération)….. et on n’a sans doute pas assez dormi !

Message perso : il n’y a pas de problème sans solution.

Loulous : sont contents de ce qu’ils font, ont eu des chocolats pour patienter jusqu’à Noël….

Amitiés : passent en mode « Noël » également !

Sorties :  en bénévolat à l’école ce vendredi, un aller-retour à Grenoble dimanche et peut-être un samedi si Mr 1er ne peut pas rentrer autrement, …. selon la fatigue et la météo sinon.

Divers : heureusement que je peux faire du télétravail… parce qu’entre les très gros retards sur le train du matin et les suppressions de trains à cause de la grève, je n’aurais pas pu beaucoup travailler cette semaine !

Courses : un sapin de Noël (puisque je n’étais pas chez moi le week-end dernier, je n’ai pas pu en acheter un…)

Envie de : voir les illuminations de Noël autour de chez moi !

Pic : le sapin du château de Guermantes était installé samedi soir…

191130_Guermantes_Noel

 

 

[fin xx.xx ]

[fourre-tout de la semaine] 24 novembre 2019

Samedi dernier, j’ai eu besoin d’aller en ville après l’épisode de neige. J’en ai profité pour aller voir le kiosque Peynet sous la neige…

191116_Valence_1

191116_Valence_2

************************

Depuis le temps qu’ils me faisaient de l’oeil, j’ai enfin testé les cakes de la Maison Guillet. J’en avais pris un à la vanille et un au chocolat. J’ai une nette préférence pour celui au chocolat  (en plus il est entouré d’une belle coque croquante !) : je trouve l’amande trop présente dans celui à la vanille.

191117_cakes_Guillet

(*) Maison Guillet, place du Champ de Mars, 26000 Valence / place Jean Jaurès, 26100 Romans

************************

De passage à Paris, j’ai fait une petite pause chez Thierry Marx Bakery …

191118_Thierry_Marx_Bakery

 

(*) Thierry Marx Bakery, 17 boulevard Haussman, 75009 Paris

************************

J’ai aussi pris un goûter au Café Pierre Hermé…

191119_cafe_Pierre_Herme

(*) Café Pierre Hermé, hall 2 de la Gare de Lyon, 75012 Paris

************************

C’était une belle idée d’acheter ces fleurs d’amaryllis en boutons au marché…

191120_amaryllis_1

191120_amaryllis_3

[projet 52-2019] semaine 47 – paysage

Cette semaine, c’est paysage dans le projet 52…

Forcément des paysages, vous avez remarqué que ça ne manque pas dans mes billets ! Donc, je cherchais quelque chose d’un peu différent…

La solution est venue de mon passage à Paris en début de semaine où j’ai profité d’un début de soirée pour aller voir le panorama depuis le toit-terrasse des Galeries Lafayette. Voici donc un paysage urbain !

52-2019_S47_paysage

****************

Pour voir les paysages des autres concurrents, il faut suivre les liens dans les commentaires.