[Drôme] Romans en lumières

Depuis le 15 août, chaque soir à la tombée de la nuit, les façades du Musée de la Chaussure de Romans s’animent dans le cadre de la Région des Lumières.

Cette opération met en valeur les monuments des villes de la région à travers des projections monumentales. J’avais ainsi déjà découvert celles sur la façade de la cathédrale de Valence l’hiver dernier et celles du Puy en Velay l’été dernier. De son côté, la ville de Romans avait déjà monté des spectacles de projections sur la tour Jacquemart pour Noël. Cette fois, ce sont les majestueuses façades du Musée de la Chaussure, ancien couvent des Visitandines qui sont mises en lumières.

Le spectacle se déroule sur les trois façades et nous propose de plonger dans le patrimoine architectural, gourmand et historique de Romans. Ainsi, l’évocation commence par celle du travail du cuir : tanneries, maroquineries, chausseurs ont longtemps été les industries principales de la ville. De façon assez logique, le travail du cuir débouche sur la chaussure et quelques paires emblématiques des collections du musée viennent prendre vie.

Puis, le spectacle évoque les fastueuses décorations de la collégiale Saint Barnard qui se retrouvent reconstituées en lumières. L’effet est saisissant. Viennent ensuite la Tour Jacquemart (qui est actuellement en train de se refaire un beauté et qui devrait être ensuite en mesure de sonner les heures à nouveau), et le joli kiosque à musique. Ensuite, pognes et ravioles viennent titiller nos souvenirs gourmands.

Le sport, la danse, les cultures contemporaines et le carnaval sont ensuite évoqués à travers des tableaux rythmés. Les façades dansent. C’est presque hypnotique.

Quand le MERCI final s’affiche, on n’a finalement qu’une seule envie : s’organiser pour revenir !

Les vendredis et samedis soir à partir de 19.00, il y a des food-trucks, un bar éphémère et un DJ Set pour patienter jusqu’à la tombée de la nuit.
le travail du cuir
Chaussures à foison
la collégiale Saint Barnard
Jacquemart…
le kiosque à musique
Pluie de pognes !
effet hypnotique sur les façades….

Romans – Drôme – août 2020

(*) Le spectacle Romans en lumières est gratuit. Les projections débutent à la tombée de la nuit jusqu’au 20 septembre 2020.

[Normandie] les chroniques du Mont

Arrivée au Mont Saint Michel en début de soirée

Chaque été depuis de nombreuses années (de mémoire, le premier parcours nocturne remonte à 1993 ou 1994 et il était alors animé par des musiciens en direct), l’abbaye du Mont Saint Michel s’anime en soirée pour des visites semi-nocturnes. Le spectacle change régulièrement et nous y retournons donc avec plaisir.

Pour la troisième année, ce sont les Chroniques du Mont qui se racontent à la tombée de la nuit. Pensées en trois volets, elles doivent décliner sur les trois années trois thématiques. Nous avions vu le premier volet il y a 2 ans (et pas pu voir celui de l’an dernier), et nous avons découvert le troisième volet cette année.

Si la magie a forcément opéré (comment pourrait-il en être autrement dans un tel lieu ?), nous avons été un peu déçu car le parcours reprenait vraiment beaucoup d’éléments vus il y a deux ans, et nous n’y avons pas trouvé la nouveauté annoncée. Nous ne savons pas si c’est parce qu’il a fallu « faire vite » pour monter un parcours répondant aux règles sanitaires actuelles ou si cela aurait été également le cas sans le coronavirus.

Malgré tout, nous avons passé un peu plus d’une heure dans l’abbaye… presque seuls ! Et rien que pour cela, cela valait la peine de revenir. Jamais encore je ne m’étais trouvée dans le cloître quasi désert (la foule s’y presse généralement, subjuguée par la beauté du cadre et la vue à couper le souffle), ni la salle des hôtes ou le réfectoire entièrement vides….

Nous avons donc longuement profité des lieux, arpentant doucement les passages bien fléchés. Nous nous sommes attardés devant les différentes projections. Nous avons pris notre temps, et sommes repartis avec de jolis souvenirs en tête.

Et puis, nous attendons l’an prochain pour savoir ce qui sera proposé et y retourner avec toujours autant de plaisir….

Salle des gros piliers
Vue sur le pont passerelle depuis l’abbaye
Passion escaliers
Le Scriptorium
Salle des hôtes
Réfectoire
Perspective des colonnettes du cloître
Dans l’abbatiale

Les Chroniques du Mont – Mont Saint Michel – août 2020

(*) Les Chroniques du Mont sont proposées jusqu’au 29 août 2020 à l’abbaye du Mont Saint Michel.
Il est recommandé de prendre ses billets en ligne, la jauge est en effet plus limitée que les autres années. Sur place, l’accès se fait par petits groupes afin de fluidifier les circulations dans l’abbaye. Le port du masque est obligatoire, et le parcours permet d’éviter aux visiteurs de se croiser.

[Drôme] féeries d’hiver valentinoises

191203_Valence

Comme chaque année en décembre, Valence s’est parée de ses habits féériques. Entre grande roue, marché de Noël, mapping sur la cathédrale et installations lumineuses, la magie semble flotter dans la ville, surtout après la tombée de la nuit.

Morceaux choisis en images :

191203_Valence2.JPG
Devant la mairie

191213_feeries_hiver_Valence_1
Devant la mairie

191213_feeries_hiver_Valence_5
L’entrée du village de Noël

191213_feeries_hiver_Valence_6
La grande roue

Et comme je suis retournée voir le spectacle projeté sur la cathédrale Saint Apollinaire, je ne peux pas m’empêcher de vous montrer quelques tableaux supplémentaires….

191213_feeries_hiver_Valence_2
Ça va bientôt commencer….

191213_feeries_hiver_Valence_3
Grandes orgues

191213_feeries_hiver_Valence_4
Mandrin, le bandit bien-aimé…

 

Valence – Drôme – décembre 2019

 

(*) La projection sur la façade de la cathédrale, place des Ormeaux, a lieu chaque soir de 18.00 à 20.30 jusqu’au 11 janvier 2020.
La grande roue est installée à l’angle des boulevards, à côté de la fontaine monumentale, jusqu’au 5 janvier 2020. Les billets sont en vente sur place ou à l’office de tourisme.
Les illuminations dans les rues sont en place jusqu’au 5 janvier également.

[Drôme] quand la façade de la cathédrale de Valence prend vie

191203_Valence_lumieres_1

Dans le cadre des Féeries d’hiver et de la Région des Lumières, chaque soir la façade de la cathédrale de Valence s’anime pour une fresque lumineuse. Durant 20 minutes, les tableaux se succèdent rendant hommage aux grands personnages, à l’histoire et à l’identité de la région.

Le voyage débute dans l’Antiquité avec les dolia et les mosaïques conservées au Musée de Valence. Au fil des images, nous croisons Napoléon Bonaparte, les Spahis, Anne-Sophie Pic, Tante Hilda, le chat rayé d’Une Vie de Chat, … Nous apercevons les lavandes, les vignes et les arbres fruitiers. Les voitures filent sur la Nationale 7. La douceur de vivre ne manque pas à l’appel.

Chaque tableau fait éclater ses couleurs lumineuses. La façade se fait écran géant et sert de support à un mapping hypnotique. On se laisse entraîner par les images et la musique. On cherche les références (et on se dit qu’on en a forcément loupé… qu’il faudra revenir pour tenter de les attraper).

Je me suis laissée emporter par les tableaux proposés. Je n’ai pas vu le temps passer alors que les températures étaient pourtant proches de 0°C…. et je sais déjà que je vais y retourner !

191203_Valence_lumieres_2
De l’Antiquité…

191203_Valence_lumieres_3
… au Moyen-Âge

191203_Valence_lumieres_4
Napoléon à Valence

191203_Valence_lumieres_5

191203_Valence_lumieres_6

191203_Valence_lumieres_7

191203_Valence_lumieres_8

191203_Valence_lumieres_9

Valence – Drôme – décembre 2019

 

(*) Les projections lumineuses sur la façade de la cathédrale de Valence (place des Ormeaux) ont lieu chaque soir de 18.00 à 20.30 jusqu’au 11 janvier 2020.
L’animation est proposée dans le cadre des Féeries d’hiver de la ville de Valence et de la Région des Lumières de la région Auvergne-Rhône-Alpes (les spectacles de Puy de Lumières vus au Puy-en-Velay l’été dernier font aussi partie de la démarchez de la Région des Lumières). Le spectacle est entièrement gratuit. Il est projeté en boucle.

 

[Auvergne] un soir au Puy en Velay

190820_puy_en_lumieres_1

Après notre journée à monter et descendre au Puy en Velay, un peu de repos à l’hôtel et un repas chaud, nous avons décidé d’assister aux spectacles de Puy de Lumières. Force est de constater que les projections de mapping vidéo sur les monuments ont actuellement le vent en poupe, et après Chartres l’année dernière et Bourges au début de l’été, nous étions curieux de voir ce que cela allait donner au Puy en Velay.

Nous avons donc commencé par attendre patiemment la tombée de la nuit, en prenant place au pied du rocher Corneille, face au rocher Saint Michel où a lieu l’une des projections. Tout en assistant au coucher du soleil, nous avons admiré la mise en valeur du site de la chapelle Saint Michel d’Aighuile par les éclairages.

Puis, le noir s’est fait sur le rocher et les projections ont commencé. Chaque spectacle dure une bonne dizaine de minutes. Nous avons suivi les indications du plan pour nous placer aux bons endroits afin d’y assister.

Après la chapelle et le rocher Saint Michel, nous avons vu successivement les projections sur la chapelle Saint Alexis dans la cour de l’hôtel du département, la façade de la cathédrale, la place du Plot et la façade de la mairie.

Nous avions initialement envisagé de poursuivre avec les façades du théâtre et du musée Crozatier, mais après une journée de pluie et de balades, il faisait bien frais (un peu moins de 10°C quand nous sommes rentrés à l’hôtel) et nous étions plus fatigués que motivés !

Nous avons toutefois apprécié les différentes projections auxquelles nous avons assistées, et passé une bonne soirée à découvrir autrement le patrimoine de la ville.

190820_puy_en_lumieres_2

190820_puy_en_lumieres_3

190820_puy_en_lumieres_4

190820_puy_en_lumieres_5

Le Puy en Velay – Haute-Loire – août 2019

****************

(*) L’ensemble des informations pratiques concernant le parcours et les horaires est disponible sur un dépliant papier que l’on trouve aisément à l’office de tourisme et dans ce nombreux lieux au Puy en Velay (il nous a été remis à notre arrivée à l’hôtel pour notre part), ainsi que sur le site internet du Puy de Lumières. Il est conseillé de télécharger l’application mobile pour bénéficier du son avec ses écouteurs. En effet, pour préserver la quiétude des riverains, le son est minimal sur la plupart des projections et en particulier sur celle de la cathédrale.

Deux projections ont également lieu en dehors de la ville du Puy, à Brives-Charensac. Nous ne nous y sommes pas rendus non plus.

[Berry] les nuits lumière de Bourges

190721_Bourges_nuits_lumieres_1

Les Nuits Lumière, c’est le parcours nocturne lumineux de la ville de Bourges. Lancé pour le passage à l’an 2000 il y a 20 ans, il a pris une nouvelle dimension cette année avec du mapping vidéo sur plusieurs façades emblématiques de la ville : ancien palais épiscopal, palais Jacques Coeur, musée Lallemant et musée Estève.

Je n’avais pas entendu parler des Nuits Lumière avant d’arriver à Bourges en début d’après-midi. Une affiche a attiré mon regard et étant sur place le soir, nous avons décidé de revenir à la nuit tombée pour parcourir les rues de la cité berruyère au fil des lumières bleues.

Chaque façade nous raconte un pan de l’histoire de la ville, depuis la Renaissance jusqu’à l’époque actuelle, des Très Riches Heures du Duc de Berry au Printemps de Bourges, des voyages de Jacques Cœur aux victoires de l’équipe de basket…

Le parcours permet en outre de découvrir les rues de la ville ancienne dans une ambiance particulière, un peu mystérieuse…

Nous avons suivi le parcours à l’envers, commençant au pied de la cathédrale par la façade de l’ancien hôtel de ville, puis nous avons flâné dans les rues de cour en cour, admirant quelques belles portes cochères au passage.

Une petite heure plus tard, nous étions de retour devant la cathédrale dont nous avons encore longuement admiré la façade..

190721_Bourges_nuits_lumieres_2

190721_Bourges_nuits_lumieres_3

190721_Bourges_nuits_lumieres_4

190721_Bourges_nuits_lumieres_5

190721_Bourges_nuits_lumieres_6

190721_Bourges_nuits_lumieres_7

Les Nuits Lumière – Bourges – Cher – juillet 2019

 (*) Il existe un petit plan de la ville sur lequel le parcours est tracé et que vous trouverez facilement dans les commerces ou à l’office de tourisme. Toutefois, il est très facile de suivre le parcours en se référant aux lumières bleues : loupiotes au sol mais surtout lampadaires !
Le parcours fait un peu plus de 2 km.