[en cuisine] le Suisse de Valence

Le Suisse de Valence est un gâteau sablé (appelé Pantin quand on s’éloigne un peu de la plaine de Valence), parfumé aux agrumes. Il est traditionnellement dégusté le dimanche des Rameaux.

Habituellement, j’achète un Suisse dans une bonne boulangerie à l’occasion des Rameaux. Mais cette année, avec le confinement, je sors le moins possible et je ne vais pas en ville. C’était donc l’année adéquate pour me lancer dans la réalisation de mon tout premier Suisse maison !

Hier, j’ai donc suivi la recette postée sur les réseaux sociaux par Valence Romans Tourisme, en l’adaptant très légèrement car je n’avais pas d’oranges confites et la fleur d’oranger n’est pas très appréciée de tous à la maison. J’ai donc remplacé une partie de l’eau de fleur d’oranger par de l’extrait de citron et du rhum.

Avec les quantités de la recette, on obtient un grand Suisse (comme vous pouvez voir ci-dessous, il fait la taille de ma plaque à pâtisserie… et il me reste un peu de pâte à cuire).

En fait, la pâte à Suisse est facile à réaliser. Pour le façonnage, j’ai fait cela « au feeling », taillant grossièrement la forme du bonhomme dans la pâte étalée, puis j’ai ajouté les bras et les motifs de décoration. Je suis plutôt satisfaite du résultat que j’ai obtenu, tant visuellement que gustativement !

Le Suisse prêt à être cuit !

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 150 g de beurre pommade
  • 200 g de sucre
  • 2 oeufs + 1 pour la dorure
  • 1/2 sachet de levure (ou 5 g de bicarbonate de soude alimentaire)
  • 50 g de morceaux d’oranges confites (je n’en ai pas mis)
  • 60 g d’eau de fleur d’oranger (j’ai adapté à nos goûts et en ai mis moins)

Et après ?

Mélanger le beurre pommade avec le sucre, la levure et l’orange confite.
Ajouter les 2 oeufs.
Quand le mélange est crémeux, ajouter l’eau de fleur d’oranger, puis incorporer la farine.
Pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Laisser reposer 1h sous un torchon (à température ambiante).
Façonner le Suisse (ne pas oublier le chapeau, les moustaches, les boutons… ).
Dorer avec l’oeuf battu (éventuellement additionné d’un sucrant type miel ou sirop d’agave).
Cuire environ 30 minutes dans le four à 180°C. Le sortir dès qu’il est bien coloré.

[en cuisine] le banana bread réconfortant

Si vous avez quelques bananes en train de noircir, et que vous n’avez plus guère envie de les manger telles quelles, mais que vous ne souhaitez pas les jeter (c’est toujours préférable d’utiliser que de gaspiller !)… voici une recette idéale pour les utiliser : un banana bread ultra-moelleux qui en plus vous apportera une bonne dose de réconfort en cette période de confinement !

Je le trouve parfait avec une tasse de bon thé pour le goûter ou pour accompagner le café du matin… Mais je pense qu’il devrait aussi très bien s’accommoder d’un chocolat chaud !

Ingrédients :

  • 3 bananes trop mûres (toutes noires, elles seront vraiment parfaites ! )
  • 3 œufs
  • 125 g de beurre
  • 120 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 150 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé

Et après ? 
Débiter les bananes en petits morceaux dans un saladier. Ne pas hésiter à les écraser si elles sont encore un peu « dures », cela évitera qu’il n’y ait des morceaux dans la pâte.
Ajouter la farine, les sucres, la levure, les œufs et le beurre fondu. Bien mélanger.
Mettre dans un moule à cake et enfourner pour 45 minutes dans un four préchauffé à 180°C. (Vérifier la cuisson, comme pour n’importe quel autre gâteau ! )

[en cuisine] le shortbread millionnaire

200307_shortbread_millionnaire

Ce shortbread millionnaire est tout d’abord un travail scolaire (d’avant le confinement….) !

En effet, Melle 3e, dans le cadre de son cours d’anglais « européen », devait cuisiner un plat britannique, irlandais voire américain, canadien ou australien. Avec une camarade, elles ont choisi le shortbread millionnaire. Elles ont donc passé un samedi après-midi en cuisine pour préparer ce gâteau tout en prenant moult photos afin d’illustrer la recette pour la raconter en anglais.

J’ai été surprise de la simplicité de réalisation. Je ne sais pas pourquoi mais j’avais l’impression que c’était complexe et en fait, pas vraiment si on fait bien les étapes les unes après les autres avec un minimum d’organisation.

Voici la recette qu’elles ont suivi….

Ingrédients :

1 boîte de lait concentré sucré
100 g de chocolat noir
180 g de farine
125 g de beurre mou + 125 g pour le caramel
100 g de sucre
1 cuillerée à soupe de miel
un peu de crème liquide

Et après ?

– Préchauffer le four Th. 6/7 (200° C).
– Mélanger le beurre mou et le sucre jusqu’à obtenir une texture crémeuse.
– Ajouter petit à petit la farine.
– Déposer le fond du moule (préalablement tapissé de papier cuisson) cette pâte étalée en couche régulière.
– Faire cuire dans le four environ 20 minutes. Le biscuit doit être à peine doré.- – Préparation du caramel : Dans une casserole porter à ébullition environ 5 minutes le lait concentré sucré, le beurre, et le miel tout en mélangeant.
– Verser le caramel sur le biscuit dans le moule et laisser refroidir.
– Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie ou au micro-ondes avec la crème liquide.
– Verser le chocolat fondu sur le caramel et laisser durcir le tout au réfrigérateur environ 2 heures.

[en cuisine] un gâteau au chocolat ultra-fondant

200304_gateau_chocolat

Pendant les vacances scolaires, Melle 3e était en stage d’équitation et un soir, elle est rentrée en me disant qu’il lui fallait un gâteau au chocolat pour le lendemain.

Un peu prise au dépourvu et ne souhaitant pas y passer trop longtemps, j’ai repensé à ce gâteau au chocolat que je n’avais pas réalisé depuis longtemps… et qui est toujours apprécié lorsque je le fais. En effet, il est très chocolaté, développe une légère croûte et sa texture est ultra-fondante.

En plus, il a l’avantage de ne pas utiliser d’ingrédients compliqué. Il est donc facile de toujours avoir sous la main de quoi le préparer ! Quant à sa préparation, elle est simplissime.

Et si on veut, on peut ajouter une poignée de noisettes ou d’amandes concassées pour le transformer en brownie, ou un peu de crème pour l’adoucir un peu.

Ingrédients :

100 g de chocolat noir
125 g  de beurre
200 g de sucre
2 (gros) œufs
50 g de farine
2 cuillères à soupe de cacao
1 sachet de sucre vanillé

Et après ? 

Préchauffer le four à 150 °C  (thermostat 5).
Faire fondre le beurre d’une part et le chocolat.
Ajouter le sucre, les œufs, la farine, le cacao et le sucré vanillé. Bien mélanger.
Verser dans un moule et enfourner pour environ 30 minutes.

[en cuisine] un cake facile pour utiliser les restes de chocolat des fêtes

191208_cake

Un dimanche après-midi d’hiver… où vous avez envie d’un cake simple à réaliser pour le goûter ? avec la possibilité de recycler les chocolats qui restent des fêtes de fin d’année ?

Voici la recette qu’il vous faut !

Ingrédients :

  • 100 g de sucre
  • 150 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 oeufs
  • 100 g de beurre
  • 5 cl de rhum (facultatif mais cela apporte vraiment du goût)
  • quelques chocolats de Noël coupés en petits morceaux (facultatif)

 

Et après ?

Mélanger les ingrédients et cuire 30 minutes au four moyen (à adapter selon votre four.. le cake est cuit quand un pointe de brochette en ressort juste sèche).

[en cuisine] gâteaux simples pour goûters gourmands

191102_gateau_yaourt

Le gâteau au yaourt est un basique dont on ne se lasse pas à la maison tant il est adaptable : pépites de chocolat, jus de citron, fruits en dés, .. Il se prête à toutes les fantaisies.

Ingrédients :

  • 1 yaourt nature
  • 3 oeufs
  • 2 pots de sucre
  • 3 pots de farine
  • 1/2 pot d’huile
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 sachet de levure

Et après ?
Tout bien mélanger.
Mettre dans un moule huilé (ou garni d’une feuille de papier cuisson) et enfourner à four moyen pour 30 à 40 minutes. Vérifier la cuisson en plongeant la lame d’un couteau (ou un pic à brochette à métal).

******************

Le banana bread est une excellente façon de consommer des bananes qui auraient noirci faute d’être mangées. Là encore, les variations sont multiples : au cacao, aux pépites de chocolat, aux épices….

Ingrédients :

  •  au moins 2 bananes trop mûres (s’il y en a plus, il faut envisager de diminuer la quantité de farine)
  • 3 œufs
  • 125 g de beurre
  • 180 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 150 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé

Et après ? 
Écraser les bananes dans un saladier.
Ajouter la farine, les sucres, la levure, les œufs et le beurre fondu à la purée de banane. Bien mélanger.
Mettre dans un moule à cake et enfourner pour 45 minutes à 180°C. Vérifier la cuisson à l’aide d’un pic à brochette ou d’une lame de couteau : si ça ressort sec, c’est bon !

 

[en cuisine] tartes automnales

190908_tarte_prune_raisin
Tarte prunes et raisin

Tarte aux prunes & au raisin

Avec la fin de l’été et l’arrivée de l’automne, les approvisionnements en fruits de saison évoluent : finis les abricots, pêches et autres fruits d’été, bonjour les prunes, le raisin, les pommes et les poires. Et comme les températures sont plus fraîches, je n’hésite plus à allumer le four pour faire une tarte aux fruits.

La première de la saison devait être aux prunes… Mais au moment de la réaliser, je me suis aperçu qu’avec ce que nous avions déjà picoré, il ne restait pas assez de prunes pour garnir la tarte. J’ai donc ajouté un peu de raisin en plus.

Afin que la pâte ne soit pas détrempée par le jus des fruits, j’avais ajouté en guise de fond de tarte un mélange de fécule de maïs et de noix de coco râpée (2/3 noix de coco, 1/3 fécule). Je voulais initialement mettre de la poudre d’amandes à la place la noix de coco mais je n’en avais plus. J’essaierai une prochaine fois.

Vous remarquerez que c’est une version tarte rustique, qui évite d’avoir à foncer un moule et donne un côté moins formel au résultat.

*********************

190929_tarte_nashis
Tarte aux nashis

Tarte aux nashis

Quelques nashis qui commencent à s’abîmer dans la coupe à fruits… une bonne occasion de les cuisiner en tarte.

Cette tarte n’est finalement qu’une déclinaison d’une classique tarte aux pommes. J’ai utilisé de la compote pomme/poire en guise de fond de tarte. En effet, le nashi est une variété de poire, originaire du Japon, dont la forme se rapproche de celle de la pomme mais le goût et la texture font vraiment penser à certaines variétés de poires européennes un peu granuleuses.

Très juteux, les nashis ont la réputation de mal passer à la cuisson. Je dois dire que pour ma part, je me ne suis jamais privée de les cuire (j’en ai déjà fait des compotes ou des confitures), tout comme je ne m’interdis pas de cuire n’importe quelle autre variété de poires. Et ce premier essai en tarte était clairement une réussite !