[Normandie] un après-midi à Chantore

Je me suis régulièrement demandé si les panneaux touristiques au bord des routes incitaient les gens à s’arrêter ou faire un détour. Je n’ai pas de statistiques à ce sujet, mais c’est bien un de ces panneaux qui nous a conduites à Chantore. En effet, en allant à Granville, juste après Avranches, j’avais vu un immense panneau indiquant les jardins de Chantore. Ce jour-là, notre programme était déjà décidé mais j’ai noté mentalement de regarder sur internet de quoi il s’agissait et les conditions de visite. C’est comme cela que quelques jours plus, avec Melle 3e, nous sommes allées passer un après-midi à Chantore.

Bienvenue au château de Chantore

Un château plein de charme

Nous avons pu visiter l’intérieur du château, à l’occasion d’une visite guidée par l’un des propriétaires. Le château de Chantore a été construit à la veille de la Révolution Française dans un style classique par le seigneur de Chantore. Pour cela, il a réutilisé une partie des pierres de son ancien château-fort qui était situé à quelques kilomètres. S’il a déplacé l’emplacement du château, c’est pour pouvoir bénéficier d’une vue sur le Mont Saint Michel !

Le château de Chantore est remanié au XIXe siècle. Le projet d’alors prévoit l’ajout de deux ailes en retour de chaque côté du pavillon d’origine. Une seule sera finalement construite. La discrétion de l’architecture classique ne convenant pas aux nouveaux propriétaires, l’ensemble des extérieurs est retravaillé dans le style Louis XIII. C’est à la même époque que le parc est aménagé à l’anglaise.

Aujourd’hui, le château, restauré il y a une dizaine d’années, abrite des chambres d’hôtes.

La visite des intérieurs permet de découvrir l’ensemble des pièces du rez-de-chaussée côté jardins. Le propriétaire est vraiment passionné par le château et son histoire, mais aussi par les objets d’art qu’il contient. Nous découvrons ainsi nombre de sculptures, moulages ou reproductions en taille réduite de pièces se trouvant dans les plus grands musées et lieux historiques d’Europe. De nombreux tableaux nous rappellent également les grands personnages du XVIIIe siècle. La salle à manger présente quant à elle une impressionnante collection de faïences de Delft anciennes.

Dans le salon bleu
Dans la salle à manger
Depuis le grand salon, vue sur le parc

Un parc à l’anglaise

Les 19 hectares du parc de Chantore ont été aménagés lors de la rénovation du château au XIXe siècle. Le parc est donc, comme cela était alors la mode, un parc à l’anglaise. De vastes pelouses permettent d’ouvrir le point de vue depuis le perron arrière du château, et par une trouée entre les arbres, on peut apercevoir le Mont Saint Michel.

Nous avons commencé notre tour du parc par la découverte de la petite ferme du château ainsi que celle de la jolie serre. De là, nous avons gagné un vallon verdoyant, traversé par un ruisseau dont la source se trouve un peu plus haut sur les terres du château. Là, les hortensias sont encore bien vivaces, profitant de l’ombre d’un bois et de l’humidité du cours d’eau.

Le ruisseau alimente plusieurs bassins et cascades, en un parcours romantique. Un petit pont d’inspiration japonaise permet de gagner une île ombragée. Le cheminement de ce côté du parc se fait d’ailleurs largement en sous-bois, ce qui compte-tenu de la forte chaleur de ce jour d’août est un avantage non négligeable. Nous prenons ainsi le temps d’observer un couple de cygnes et leurs jeunes.

Un peu plus loin, un enclos sert de pâture à un petit groupe de chevaux frisons. Nous ne les verrons que de loin car ils sont restés à l’ombre des arbres à l’autre bout du pré.

Nous coupons à travers les pelouses jaunies par la sécheresse et faisons, avant de repartir, un petit crochet pour jeter un œil à la tour du parc, fabrique construite au XIXe siècle pour agrémenter la promenade.

Le château se mire dans les eaux de l’étang
Entre deux rives…
Vue sur la façade arrière du château depuis les pelouses
Fin de promenade et retour au château

Château de Chantore – Manche – août 2022

(*) Si vous souhaitez visiter Chantore (ou y séjourner), vous trouverez toutes les informations sur le site internet du château.