[petits moments] admirer les lavandes en fleurs

Chaque année, les vagues de floraisons se succèdent. Après les orchidées, le colza et les coquelicots, et en attendant les tournesols, c’est au tour des lavandes de venir apporter leur touche de couleur aux paysages.

Les rangées bien ordonnées se parent alors d’une jolie couleur entre le bleu et le violet. Quant on passe à proximité, c’est non seulement cet aspect visuel des champs que l’on remarque mais aussi la douce odeur qui s’en dégage.

Cette année, c’est en rentrant de Saint Paul Trois Châteaux début juin que j’ai remarqué les premières colorations, dans les champs de Drôme Provençale. La semaine suivante, je suis allée faire un tour à La Baume Cornillane, sur les petites routes où je sais qu’il y a des champs de lavande, et bingo, ils étaient en fleurs.

J’ai donc continué ma tournée, ponctuée de nombreux arrêts afin d’essayer de capturer l’éphémère beauté violette, au pied du Vercors. Je ne me lasse pas de ces points de vue et de ces lignes de fuite tracées par les rangées de fleurs.

Vert / jaune / bleu… les couleurs de la Drôme au début de l’été
Champ de lavandes avec vue
Dans les lavandes agitées par le vent.

*********************

Je suis retournée deux semaines plus tard aux mêmes endroits. La floraison était quasiment terminée dans certains champs et les épis n’allaient pas tarder à y être ramassés. La floraison des lavandes est véritablement un spectacle éphémère….

Fin de journée / fin de floraison

*********************

La Baume Cornillane – Drôme – juin 2022

*********************

(*) Il me semble important de rappeler que ces champs sont le résultat du travail d’agriculteurs, qu’ils font partie de leur activité professionnelle et qu’ils sont destinés à être récoltés afin d’en extraire des huiles essentielles en particulier. Il convient donc de respecter ce travail et de ne pas cueillir de brins de lavandes dans les champs, ni de « caresser » les brins, ni de pénétrer entre les rangées pour ne pas tasser la terre et venir perturber l’équilibre autour des pieds de lavandes. Il est tout à fait possible d’admirer les lavandes depuis le bord de la route !

27 réflexions sur « [petits moments] admirer les lavandes en fleurs »

  1. Magnifique. J’espère que l’on pourra toujours cultiver cette belle plante aux nombreuses vertus. Il n’y a pas si longtemps j’ai lu qu’une loi pourrait en interdire sa vente. Belle journée.

    1. Ce sont les huiles essentielles qui sont ciblées par la loi européenne en discussion, pas la plante en elle-même. Mais les HE constituent aujourd’hui une forte part de la transformation de la lavande.
      Mais finalement, ce qui risque de lui nuire le plus c’est son fort développement. Elle a actuellement le vent en poupe et il y a de plus en plus de champs de lavandes, dans des zones géographiques de plus en plus vastes et « au nord », conduisant à un risque d’effondrement des prix par saturation du marché…

      1. C’est toujours un spectacle magnifique, et dans les Cotswolds, si tu te souviens bien, ils cultivent aussi la lavande anglaise, donc bien plus au nord (je ne sais pas si c’est une vieille tradition ou si c’est assez récent…)

      2. Il semblerait que des lavandes soient cultivées en Angleterre depuis longtemps (« jardins de simples » et autres cultures plus ou moins domestiques) mais peut-être que la culture à grande échelle est plus récente. Par contre, je n’ai pas trouvé quelles sont les variétés cultivées en Angleterre, peut-être des variétés plus résistantes ?
        Par ici, on trouve du lavandin et de la lavande fine.

  2. Magnifiques photos, j’aime beaucoup ces pieds de lavande !
    J’en ai deux pieds dans ma petite plate-bande (un très très vieux, pas vraiment entretenu par les propriétaires précédents, et un qui a 2 ans).
    Belle journée !

  3. C’est très beau ces champs, de lavandes. Je n’ai pas encore réussi à descendre dans le Var à cette période, pour contempler des champs de lavande. Et oui il faut respecter le travail des agriculteurs. Bonne soirée. Bisous

  4. Merci de voyage entre bleu et jaune, soleil et lavande. C’était une belle halte pour moi qui m’a requinquée.

  5. Très belles photos, il manque juste l’odeur. Je suis sûre qu’elles n’ont pas la même odeur que celles de mon jardin.
    Merci du partage !

  6. C’est tellement beau et bien photographié ! c’est un de mes rêves, pas encore pour cette année, mais l’année prochaine peut être ?

    1. Je te le souhaite pour l’an prochain alors !
      Le plus difficile est de bien viser pour la date car le pic de floraison ne dure pas longtemps et peut varier d’une bonne quinzaine de jours d’une année à l’autre. Il faut suivre les prévisions et l’avancée de la floraison (c’est possible sur certains sites spécialisés ou via les offices de tourisme)

  7. A reblogué ceci sur Mon beau manoiret a ajouté:
    Il ne m’arrive pas souvent de rebloguer les articles qui me semblent intéressants, mais là, comment ne pas partager celui de Chez Ma, avec ces superbes champs de lavandes ! Mon rêve d’aller les photographier…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :