[petits moments] quelque part sur la LGV

J’ai eu de nouveau l’occasion de me rendre à Paris dans le cadre d’un déplacement professionnel courant mai. Partie le matin, je suis rentrée par un train en toute fin de journée, à l’heure où le soleil décline et se couche. Le hasard m’a placée du bon côté de la rame pour profiter des dernières lumières du jour sur la campagne entre Bourgogne et Rhône-Alpes. Le spectacle était superbe et je n’ai pas pu m’empêcher de le photographier (avec mon téléphone… je n’emporte pas mon gros APN lorsque je pars pour une journée de réunions, et de façon générale quand je vais en déplacement professionnel où j’ai déjà pas mal de choses à transporter !)

Il y a d’abord eu la traversée de la Seine juste à la sortie de la gare de Lyon. Puis les premiers champs sont apparus au sud de l’Île de France.

Puis, nous avons traversé les grandes plaines céréalières de la Brie.

Doucement, le paysage s’est vallonné alors que notre train filait à 300 km/h au cœur de la Bourgogne.

Nous avons longé des champs d’éoliennes alors que le soleil commençait à se perdre derrière l’horizon.

Finalement, autour de Lyon, le soleil s’est couché, irradiant encore un peu les paysages d’une douce lueur…

Sur la LGV – entre Paris et Valence – mai 2022