[Haute-Savoie] dépaysement garanti aux Jardins Secrets

Après avoir découvert les gorges du Fier et visité le château de Montrottier, le beau temps ne nous donnait pas envie de prendre la route du retour. Aussi, nous avons rapidement regardé ce que nous pourrions faire pour profiter de la fin d’après-midi sans trop nous éloigner de notre trajet pour rentrer à la maison. Au château de Montrottier, nous avions reçu un flyer (et une réduction) pour les Jardins Secrets. Un coup d’œil à la localisation avait fini de nous convaincre !

Comme la journée était déjà bien avancée, nous sommes arrivées peu de temps avant la fermeture de l’accueil des jardins, mais ceux-ci restent ensuite ouverts assez longtemps pour pouvoir les visiter tranquillement.

Dès l’arrivée, le lieu est surprenant et on est immédiatement plongés dans un ailleurs, à la fois proche et lointain. Au fil de la promenade, les espaces se succèdent et la magie opère. L’intérêt des Jardins Secrets ne réside pas dans la botanique : les plantes sont finalement assez courantes et l’exotisme ne vient pas d’elles. Par contre, les décors sont fabuleux. Chaque « jardin » est un petit espace où il fait on s’arrêter, souvent arrangé autour d’une fontaine ou d’un arbre majestueux. Chacun nous emmène dans un voyage aux influences nord-africaines, moyen-orientales ou indiennes… Et alors, que nous nous imaginons bien loin de la Haute-Savoie, la ferme d’origine et sa cour ombragée par un arbre centenaire sont devant nous, rappelant le point de départ de ces jardins secrets.

En 1980, Alain et Nicole Moumen ont acheté cette vieille ferme pour y installer leur activité de fabrication de meubles peints. Avec leurs trois filles, ils commencent à rénover la ferme puis à créer un jardin pour leur agrément. Progressivement, le jardin en fait naître d’autres aux décors empreints d’exotisme. Chaque membre de la famille apporte sa pierre à l’édifice, imaginant, sculptant, structurant les espaces. Les Jardins Secrets le sont alors vraiment : ils n’ouvriront au public qu’en 1994. Depuis 1980, les jardins sont en perpétuelle évolution. 7000 m² ont déjà été aménagés et sont visitables, mais d’autres espaces sont en cours de création. C’est un travail de longue haleine et de passion qui nous permet aujourd’hui de découvrir ces lieux absolument magiques.

Je crois que tout au long de notre visite, nos yeux n’ont eu de cesse de s’écarquiller. Chaque fois que nous pensions ne plus pouvoir être surprise par la suite, nous avons eu tort. Ce qui m’a frappée également, c’est que contrairement à nombre de jardins remarquables que j’ai déjà pu visiter, une impression de vie se dégage de celui-ci. Il n’est pas figé et construit pour le visiteur. Ce n’est pas une collection botanique, ni un jardin paysagé conçu par un professionnel, ni un jardin historique. Les Jardins Secrets sont un lieu de vie, imaginés par une famille, avec leurs goûts, leurs souvenirs et leurs envies. C’est ce genre de jardin où l’on se verrait bien passer du temps avec des amis, refaire le monde en sirotant un rafraichissement bien installés à l’ombre d’un patio, s’attarder à la tombée du jour, lire sous une tonnelle… En résumé, un jardin où il est simple de s’imaginer vivre !

Après avoir pleinement profité de notre visite, nous avons pris le temps de déguster un verre de thé à la menthe, préparé par Alain, le maître de lieux, bien installées à l’ombre d’une glycine en fleurs.

Puis, nous avons quitté les Jardins Secrets, émerveillées…. et ravies que le hasard nous y ait conduites : il aurait vraiment été dommage de passer à côté de ce lieu si singulier !

Dès l’entrée, on est immergé dans un univers singulier…
Devant la ferme d’origine
Les décors de bois, métal et maçonneries sont très travaillés
Profiter du beau temps autour des fontaines
D’un patio à l’autre
Les Jardins Secrets se poursuivent à l’intérieur
La piscine familiale a été installée à l’intérieur des Jardins Secrets
Les lieux sont une invitation à passer du temps ensemble
Les fleurs abondantes ajoutent de la poésie aux lieux
Comme un palais des Mille et Une Nuits…
Terminer la visite en s’installant autour d’une table dans un des patios
…. à l’ombre d’une glycine en fleurs embaumant l’air de son parfum suave…
… pour déguster un thé à la menthe maison

Jardins Secrets – Vaulx – Haute-Savoie – avril 2022

(*) Situés à Vaulx, entre Rumilly et Annecy, les Jardins Secrets sont ouverts à la visite du printemps à l’automne. Les conditions et horaires de visite sont détaillés sur le site internet des Jardins Secrets.