Au revoir 2021…

Nous voici arrivés au bout de l’année 2021… Cette année a encore été particulière, et nous avons une nouvelle fois dû faire montre de toutes nos capacités d’adaptation. Juste avant que 2022 ne débute, voici un petit bilan de l’année écoulée (tout en jetant un oeil au bilan de 2019 et à celui de 2020 !) en essayant d’en garder surtout les choses positives…

*****************

Côté photo :

Le projet 52 a cette année encore été un grand succès, grâce à vous ! Pour ma part, prise dans le tourbillon de la vie, j’ai parfois mis un peu de temps à venir voir vos participations, mais j’étais chaque fois contente des découvertes que j’ai pu faire.

Nous repartirons donc pour une nouvelle année avec le projet 52-2022 dès la semaine prochaine. La liste des thèmes sera en ligne dimanche 2 janvier 2022.

J’ai également eu le plaisir de gagner un prix au concours photo organisé par la Ville de Crest à l’occasion de la Fête Médiévale.

******************

Côté professionnel :

Cela a encore été une année extrêmement chargée au travail, entre nouvelle réorganisation, sous-effectif, et énormes projets. La conséquence en a souvent été beaucoup de fatigue, malgré l’absence de trajets une partie de l’année en raison du confinement. Heureusement que j’ai pu compter sur un excellent esprit d’équipe : savoir se serrer les coudes et se soutenir les uns les autres a été une de nos grandes forces en 2021 !

J’ai également repris un peu les déplacements professionnels, et suis allée quelques fois à Paris…. Cela a été l’occasion d’encore renforcer nos liens d’équipe !

Sur un autre plan, Du côté de chez Ma’ a commencé une existence plus officielle, et me permet de m’ouvrir à d’autres activités.

******************

Côté balades des week-ends (et des fins de journées) :

Les confinements de l’hiver et du printemps derniers m’ont permis de (re)découvrir quelques pépites juste à côté de chez moi. Cela a par exemple été le cas avec le Chemin des Moines à Peyrus , la campagne autour de Montélier ou le Jardin des Sables à Montvendre où je suis allée à de multiples reprises.

J’ai aussi eu beaucoup l’occasion de me promener dans le Vercors, plus ou moins proche : col de la Bataille, Tour de Barcelonne, chapelle Sainte Marguerite, belvédère de Révoulat…. chaque balade a été un nouvel émerveillement !

Durant les week-ends, j’ai pris le temps de faire des mini-road trips en Drôme Provençale et en Ardèche. Je suis aussi allée randonner sur la massif de Crussol et en forêt de Saoû….

J’ai également profité de phénomènes météo plus ou moins exceptionnels : un sirocco qui a coloré une journée en orange, du gel qui a transformé le paysage en féerie, de la neige….

Cette année, je n’ai pas loupé les couleurs des différentes saisons : lavandes en été, couleurs chatoyantes en automne, mais surtout le ballet des orchidées et coquelicots et autres vergers en fleurs au printemps…

******************

Côté vacances :

Après être restés à la maison lors des fêtes de fin d’année en 2020, nous avons pu cet été retourner entre Bretagne et Normandie pour les vacances. Nous avons largement profité de nos moments là-bas, essentiellement en allant randonner !

Durant les vacances de la Toussaint, nous avons (enfin !) pu profiter de notre cadeau de Noël 2019 : un séjour à Disneyland que nous avons plusieurs reportés, entre situation sanitaire et contraintes personnelles des uns et des autres. Nous avons profité du trajet pour nous arrêter en Bourgogne, découvrir le chantier médiéval de Guédelon et la ville d’Auxerre.

Nous avons également fait un très court séjour en Bretagne pour passer Noël en famille.

******************

Côté culture :

En dépit des fermetures des lieux culturels quasiment jusqu’au début de l’été, mon année culturelle a été riche et variée.

J’ai pu voir ou revoir plusieurs expositions. Je suis retournée en famille voir l’exposition All-Over de Philippe Favier au musée de Valence. A Rennes, nous sommes allés voir l’exposition d’art contemporain « Au delà de la couleur. Le noir et le blanc dans la collection Pinault« . J’ai profité d’un passage à Saint Lô pour découvrir les photos de Nikos Aliagas, tandis qu’à Valence, c’est une expositions des photos des artistes yéyé par Roger Kasparian que j’ai parcouru ainsi qu’une du photojournaliste Guillaume Herbaut (article à venir…).
Nous avons aussi admiré les œuvres de Cathelin lors d’une exposition à Mirmande.

J’ai également retrouvé le chemin des salles obscures pour quelques films que nous avions attendu avec impatience (Kaamelott, OSS117, des opus des studios Marvel…).
J’ai eu l’occasion d’aller voir une pièce de théâtre lors des fêtes nocturnes de Grignan, d’assister à un concert…

J’ai visité (ou revisité) plusieurs musées ou monuments : la Tour de Crest, le château des Rochers Sévigné, le musée de la chaussure, un musée du débarquement, le Mont Saint Michel….

Dans un registre un peu plus original, je suis allée voir un match de hockey sur glace à la patinoire de Valence, ainsi que le jumping de Valence.

J’ai également continué à regarder beaucoup de films et de séries à la maison (merci les abonnements à Disney+ et PrimeVideo…).

******************

Côté gourmandises :

Je me rends compte que j’en ai moins parlé par ici… mais ça ne veut pas dire qu’il n’y en a pas eu autant que les autres années !

Tout au long de l’année, j’ai régulièrement ramené des pâtisseries à la maison, et j’ai beaucoup cuisiné, retrouvant même le bonheur de pouvoir apporter des gâteaux à partager avec les collègues.

Avec Mr 1er, nous sommes (avec quasi un an de retard) allés fêter ses 20 ans dans un restaurant étoilé de la région. Avec l’ensemble de la famille, nous sommes allés dans un bon restaurant pas très loin de chez ma mère pour fêter les réussites aux examens.

******************

Coté rencontres :

Forcément, cette année encore a été perturbée et les occasions de se rencontrer ont été limitées. Mais j’ai eu la joie de participer au premier instameet de Terres de Drôme à la Tour de Crest et d’y faire la connaissance en vrai de personnes avec qui j’échange depuis de nombreuses années sur les réseaux sociaux.

J’ai également participé à un instameet organisé par Valence Romans Tourisme pour les fééries de l’hiver à Valence au cours duquel j’ai pu profiter d’un point de vue unique sur le feu d’artifice et d’un chouette moment partagé au cours d’un atelier de lightpainting.

******************

Côté réseaux sociaux :

J’ai continué à poster et échanger avec vous sur Facebook et Instagram, en complément d’ici. J’ai aussi un peu repris la main sur Pinterest.

Les couleurs dominantes en 2021 sur mes photos Instagram : on y retrouve beaucoup les couleurs naturelles des montagnes et de la campagne environnantes

J’ai également eu le plaisir d’écrire quelques articles pour le site internet de Valence Romans Tourisme.

******************

Et pour 2022 ?

Je nous souhaite de gagner encore en sérénité pour cette nouvelle année, de profiter au maximum de nos proches et des jolis moments.

Pour ma part, je sais déjà qu’il y aura encore de beaux challenges à relever, dont certains en lien avec le blog… mais on aura sans doute l’occasion d’en reparler !

******************

PS : pour ceux qui pourraient penser à la lecture de cet article que tout est rose dans ma vie, je les « rassure » tout de suite : j’ai comme tout le monde des galères, des coups de mou, des soucis personnels et professionnels… Et 2021 ne m’a pas particulièrement épargnée. Par contre, j’ai décidé de me focaliser sur les jolies choses et les bons moments et de ne pas ressasser les points plus négatifs !

[petits moments] Noël en Bretagne – 2021

De retour de quelques trop courts jours (seulement trois passés sur place) en Bretagne afin de passer Noël en famille, voici quelques instantanés avant de vous préparer quelques articles sur les balades que nous avons pu faire.

************************

Nous sommes partis en voiture et lors du trajet aller, nous avons traversé le Forez entièrement givré. Il y avait un côté féérique à traverser ces forêts blanchis d’un givre intense. Comme nous étions sur l’autoroute, les possibilités d’arrêt étaient limitées, et l’aire du Haut Forez était complètement engloutie dans le brouillard. J’ai toutefois pu prendre quelques photos depuis une aire à la limite de la Loire et du Puy-de-Dôme. A cet endroit, le givre était un peu moins prononcé qu’au cœur du massif, mais cela restait joli !

« La colonne brisée » de Anne et Patrick Poirier a été installée dans les années 80
Il y avait même un peu de neige…
Lever de soleil sur le Forez

Aire des Suchères – A89 – Loire/Puy-de-Dôme

************************

Pas d’hiver en Bretagne sans un feu chaque soir dans la cheminée….

************************

En rentrant d’aller faire les courses, nous nous sommes arrêtés dans le marais de Sougeal pour y faire un tour. Il est nettement moins plein que d’autres années à la même période (par exemple, il y a deux ans) et on peut encore le traverser à pied.

Balade au cœur du marais
Observer les cygnes…

Marais de Sougeal – Ille-et-Vilaine – décembre 2021

************************

Pour le réveillon de Noël, nous avons trouvé une jolie composition florale pour poser sur la table…

Oui, ce sont bien des boudoirs qui entourent les fleurs, façon charlotte !

(*) Fleur de R’Eve – route de St James – Fougères (35)

************************

Liste des articles relatifs à ce séjour :

[petits moments] l’hiver est là !

Aucun doute, l’hiver est bel et bien là. Le soleil peine à réchauffer l’atmosphère et par endroits, le givre persiste toute la journée !

En effet, il était environ 14.00 lorsque j’ai pris ces feuilles givrées en photo. J’étais au fond d’une combe à quelques kilomètres de chez moi, au pied du Vercors. Et à cette saison, le soleil reste trop bas pour passer au dessus des bords de la combe…

Mais ma plus grande surprise a été de trouver le petit plan d’eau de Montvendre gelé ! Je n’avais pas prévu de m’y arrêter mais ce sont les canards qui m’ont attiré l’œil alors que je passais en voiture. Après l’avoir stationnée, je me suis approchée et j’ai alors découvert que la glace avait envahi une bonne partie de la surface de l’eau…

Ourches & Montvendre – Drôme – décembre 2021

[projet 52-2021] semaine 51 – scintiller

Je pense que tout le monde aura compris que ce thème du projet 52, Scintiller, a été spécialement pensé pour ce jour de Noël ! Depuis bientôt un mois, villes, villages et maisons se sont parés de lumières de fêtes, de quoi faire scintiller notre environnement et apporter un peu de magie dont nous avons bien besoin…

Sans originalité, ma participation sera issue d’un sapin de Noël, celui situé devant le théâtre des Cordeliers à Romans (où il y a plein d’autres très sympathiques illuminations de Noël !).

***********************

Pour voir ce qui scintille chez les autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

NB1 : je ne passerai sans doute pas sur internet aujourd’hui car je compte bien profiter de ce jour de Noël avec ma famille…. Mais j’essaierai de jeter un œil ce soir pour débloquer les commentaires qui seraient allés en modération. J’irai voir vos participations plus tard dans la semaine !

NB2 : Il y a aura bien une nouvelle année du projet 52. La liste des thèmes sera publiée le dimanche 2 janvier 2022.

[petits moments] derniers instants avant Noël

Avant de déconnecter (un peu) pour profiter de la fête de Noël en famille, j’avais envie de partager avec vous quelques dernières photos des décorations et illuminations de fête croisées ces dernières semaines.

**************************

On commence par la gare de Lyon-Part-Dieu où des structures lumineuses ont été installées cette année pour la première fois. Et forcément, j’ai tenté un selfie dans une des boules du sapin !

**************************

En déplacement professionnel à Paris, je suis tombée sous le charme de l’ambiance de Noël dans le lobby.

Hôtel Magenta 38 – boulevard Magenta – Paris 10e

************************

Lors de la grande soirée des fééries d’hiver à Valence, je n’avais pas eu le temps de faire le tour de toutes les illuminations disséminées dans le centre-ville. Je suis donc retournée un soir à la nuit tombée afin d’aller voir les lampadaires et lustres autour du kiosque Peynet, ainsi que la structure Mon Cœur Valence située près de l’Hôtel de Ville avant de retrouver le Père Noël sur les boulevards.

[Drôme] voyager de la montagne à la Camargue dans la crèche de Noël

Après nous avoir fait découvrir les villages de la Raye l’an dernier, la crèche de Chantal à Ourches nous fait descendre le Rhône de la montagne à la Camargue.

Ce qui ne change pas, par contre, c’est la quantité impressionnante de santon pour cette crèche monumentale et la qualité de la mise en scène. L’ensemble est pensé comme autant de petites saynètes, racontant chacune une histoire. Les personnages semblent interagir.

On retrouve les vieux métiers : des lavandières s’affairent autour du lavoir, des vignerons vendangent et le raisin est foulé aux pieds, les moulins à eau et à vent tournent… Mais on trouve aussi de nombreuses traditions encore vivantes : les paludiers récoltent le sel, des gardians ont attrapé un taureau pour le marquer, un alambic a été installé à côté d’un champ de lavandes…

Les décors évoquent pour partie le village troglodytique du Barry dans le Vaucluse. Quant à la Camargue, on y retrouve les chevaux gris, les taureaux, les flamants roses, mais aussi les arlésiennes et les gitans. C’est toute la Provence qui prend vie à travers ses santons !

Une attention particulière est portée aux détails. Ainsi, on peut voir un petit chat laper le lait renversé ou un enfant jouer sous le drap que les lavandières plient. J’ai l’impression qu’il serait possible de passer des heures à regarder cette crèche sans pouvoir faire le tour de tout ce qu’il y a à remarquer !

Mais la place est comptée dans la petite église d’Ourches et d’autres visiteurs patientent pour entrer. Je cède donc ma place après avoir passé plus d’une demie-heure à admirer la crèche !

Le travail des vignerons
Autour du moulin à huile
Au pied de la montagne
Au lavoir avec les lavandières
La bergerie et le potager
La récolte des olives
La culture et la distillation de la lavande
Dans le village troglodytique du Barry
Le petit chat profite du lait renversé…
A la bergerie, c’est le jour de la tonte des moutons
La Camargue est dominée par la tour Carbonnière
Scène de vie camarguaise
Les lectrices arlésiennes
C’est la douce nuit de Noël….

Ourches – Drôme – décembre 2021

(*) La crèche de Chantal se trouve dans l’église d’Ourches. Elle est ouverte tous les jours de 14.00 à 18.00 durant les vacances scolaires de Noël. Elle sera ensuite ouverte les mercredis, samedis et dimanches jusqu’au 16 janvier 2022.

[Drôme] Crèches & sapins à Saint Vincent la Commanderie

Je connaissais déjà Saint Vincent la Commanderie pour y avoir fait quelques randonnées, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de m’y rendre en période de Noël. C’est après un post de La Valentinoise sur Instagram que j’ai décidé d’y aller pour découvrir l’animation Crèches & Sapins dont c’est la 9e saison.

Dans tout le village, les habitants ont installé des crèches, décoré les arbres, construit des sapins. C’est une véritable plongée dans l’ambiance de Noël.

Chaque crèche, chaque « sapin » a un style différent et au côté de quelques décorations issues du commerce, on trouve surtout énormément de créations maison. Parmi les crèches, j’ai beaucoup aimé celles en galets peints, en bois récupéré, en petits cailloux, en perles, peinte sur des tuiles… J’avoue que je ne sais pas vraiment dire quelle est ma préférée !

Côté « sapins », mes coups de coeur vont sans hésiter au sapin en grillage à poule décoré de couverts installé devant l’auberge et à un groupe de trois sapins en rondelles de branches accroché sur une porte de grange.

C’est une jolie façon de découvrir le charmant village de Saint Vincent la Commanderie qui permettra de motiver les plus jeunes à une promenade à pied !

Devant l’école sont installées les décorations créées par les enfants
Chaque recoin permet d’accueillir une crèche
La simplicité de cette crèche en bois récupéré gravé m’a beaucoup touchée
J’aime beaucoup la fontaine de Saint Vincent la Commanderie, sur sa jolie petite place
Le sapin en grillage et couverts devant l’auberge
Peinture stylisée sur des gros cailloux pour cette petite crèche
Une crèche en galets peints à la sortie du village
Des petits cailloux, un peu de colle et beaucoup d’imagination…
Des styles très variés et originaux…
Une petite famille de chats en rondins vraiment adorable
Crèche en perles de bois
Tout le monde est rassemblé autour de la crèche

J’en ai également profité pour une petite balade autour du village, qui m’a d’ailleurs permis de repérer quelques départs de randonnées qui pourraient être sympas (et cela m’a également rappelé de chouettes balades que j’ai pu faire déjà dans ce secteur) !

Je ne sais pas dire pourquoi mais ce tracteur à moitié caché dans une grange, avec la porte de ce qui pourrait être une soue à cochons derrière m’a vraiment attiré l’œil…
J’avais fait une balade par là il y a quelques années… au printemps, on y trouve des orchidées.
Je suis également déjà allée marcher du côté des gorges. Je m’étais dit qu’il faudrait qu’une prochaine fois, j’aille en voiture au delà des gorges pour profiter des paysages du pied du Vercors… sans encore avoir eu le temps de le faire !

Saint Vincent la Commanderie – Drôme – décembre 2021

(*) Les crèches et sapins sont installés jusqu’au 8 janvier 2022

[petits moments] s’initier au lightpainting

Lors de l’instameet organisé par Valence Romans Tourisme, nous avons eu le plaisir de nous initier au lightpainting dans les jardins du Musée de Valence. Cet atelier était encadré par Vincent Delesvaux, dont on peut également retrouver le travail de lightpainting sur Instagram.

Vincent avait installé son appareil photo en face de la fontaine du jardin. Le principe est finalement assez simple : dans un environnement sans lumière extérieure (ou avec peu de lumière extérieure), il s’agit de dessiner avec des lampes face à l’objectif qui va capter ces zones lumineuses dans une pause très longue (en l’occurrence, Vincent déclenche manuellement le début et la fin de la prise de vue). Après une rapide démonstration, c’est à nous de faire preuve de créativité !

Chacun à notre tour, nous dessinons avec la lumière, nous inspirant de la période de Noël. Regarder les images des autres prendre forme sur l’écran est vraiment chouette et a un petit côté magique ! L’expérience est toute différente quand il s’agit de soi-même créer une petite scénographie…

En effet, on avance alors un peu à l’aveugle, essayant de visualiser ce que l’on essaie de dessiner et où on a déjà tracé des lignes. Afin que nous puissions figurer sur la photo, Vincent vient nous éclairer une fois que nous avons fini de mettre en place notre décor lumineux. C’est intéressant de voir que les univers de chacun se devinent sur la mise en place d’une seule image.

Nous terminons l’atelier par la création d’une photo collective. Armés chacun d’une lampe, nous dessinons autour de nous, puis Vincent vient nous éclairer tour à tour. De notre côté de l’objectif, il est impossible de deviner ce que sera le résultat final, et cela rend l’expérience encore plus amusante et intéressante. Il s’agit en effet de faire confiance à chacun pour que tous se retrouvent sur la photo finale !

Enfin, Vincent a la gentillesse de faire de chacun d’entre nous un portrait… Avec son expérience du lightpainting, il a une maîtrise de la mise en lumière dans l’espace vraiment impressionnante !

Je repars de l’atelier réellement ravie de ce que j’ai pu découvrir grâce à Vincent qui a eu à cœur de partager avec nous cette technique photographique qui laisse une grande place à la créativité, et des bons moments passés avec les autres instagrameurs présents ce soir-là !

Quand je fais du lightpainting….
… vs quand Vincent Delesvaux fait du lightpainting !

Atelier lightpainting dans les jardins du Musée de Valence avec Vincent Delesvaux
4 décembre 2021

(*) Merci à Valence Romans Tourisme pour l’invitation, au Musée de Valence pour le prêt de ce si joli lieu et à Vincent Delesvaux pour sa passion et son sens du partage !

[projet 52-2021] semaine 50 – soulier(s)

L’inspiration pour ce thème Soulier(s) du projet 52 est de saison. En effet, l’idée m’est venue en écoutant Petit Papa Noël qui ne devra pas oublier mon petit soulier ! J’ai aimé la désuétude charmante de ce mot, que l’on n’utilise pratiquement plus, lui préférant des chaussures.

Quand je suis allée en ville à l’occasion des Fééries de l’Hiver, il y a deux semaines, j’ai su que j’avais trouvé mon illustration pour ce thème Soulier(s). En effet, au bout des boulevards de Valence, une botte géante (et lumineuse) a pris place. Son environnement avec arbres et lampadaires tout autour ne la rend pas aisée à photographier, et je ne suis pas certaine d’avoir vraiment réussi à obtenir la composition que j’aurais voulu. Mais il était déjà tard, et le froid se faisait un peu sentir alors j’ai abrégé la séance photo….

**********************

Pour voir les souliers des autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…