[Drôme] après le marché à Crest

Cela faisait très longtemps que je n’étais pas allée au marché à Crest. En effet, avec Mr 1er à régulièrement récupérer à Valence, je fais souvent d’une pierre deux coups en allant aussi au marché de Valence. Mais pendant les dernières vacances, j’en ai profité pour aller acheter fruits, légumes, fromages et autres denrées à Crest (avec en prime un petit arrêt dans la jolie petite brocante de la Grande Rue où je trouve régulièrement quelques « trésors »).

Après avoir fait mes achats, la météo vraiment printanière m’a incitée à faire une balade dans les petites ruelles de la ville. Alors je suis partie un peu au hasard, bien décidée tout de même à prendre de la hauteur.

Au fil des rues, je suis tombée sur de charmantes placettes mais aussi sur un lavoir alimenté par l’une des nombreuses sources jaillissant dans le coteau. J’ai emprunté de petits escaliers et des calades. J’ai fini par arriver au pied de la Tour.

Par endroits, la vue s’offrait par dessus les toits de tuile, découvrant le panorama sur les Trois Becs et Roche Colombe. J’ai pris la direction de la chapelle des Cordeliers pour redescendre, en admirant la vue au dessus de l’église au passage.

Il était temps de rentrer… après avoir jeté un oeil à la si jolie couleur qu’avait la rivière Drôme ce jour-là !

C’est parti pour un tour dans les ruelles anciennes
Ruelles colorées
Lavoir de la rue de la Nativité
Placette aux airs de printemps
Par dessus les toits, vue sur Roche Colombe
Les habitants annexent placettes et ruelles pour les beaux jours
Vue sur les Trois Becs
La couleur turquoise de la Drôme à la fin de l’hiver…

Crest – Drôme – février 2021

(*) Le marché de Crest a lieu le samedi matin dans le centre ancien. Il est possible de se stationner au Champ de Mars, de l’autre côté de la rivière : ce n’est vraiment pas loin à pied.

[petits moments] tulipes en noir et blanc

Je vous en avais parlé avec le thème « un petit peu de… » du projet 52 : j’avais un bouquet de tulipes aux pétales dentelés/chiffonnés et je n’avais pas résisté à les photographier.

Je trouvais que la lumière du jour où j’ai fait les photos ainsi que les couleurs pâles des fleurs se prêtaient bien à un traitement en noir et blanc (et je m’aperçois que je travaille de plus en plus le noir et blanc)

Voici donc quelques portraits floraux…

A la maison – Mars 2021

[projet 52-2021] semaine 12 – il était une fois…

Avec ce thème « Il était une fois.. » pour le projet 52, j’ai eu envie de vous emmener au pays des contes, au royaume des histoires….

J’avais dans l’idée de vous montrer un paysage de contes de fées. Il faut dire que tout autour de chez moi, cela s’y prête bien. Je vous ai déjà emmenés en Terre du Milieu par exemple. Mais il y a aussi des chapelles isolées au sommet de la montagne, des tours qui gardent des passages escarpés, des cascades magiques, des forêts enchantées….

Alors, j’ai longuement hésité entre des petits chemins mystérieux, des rivières cristallines, des plateaux montagneux…

Et finalement, j’ai choisi un grand château fort… ou plutôt un (très) haut donjon, que je verrais bien comme décor d’un récit d’heroic fantasy….

(*) La Tour de Crest est le plus haut donjon de France.

***************************

Pour savoir dans quelle histoire les autres participants nous emmènent, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

PS : Encore un week-end bien rempli qui s’annonce, où je ne sais pas du tout quand je pourrai grappiller un moment pour venir valider les commentaires qui iraient en modération. Si vous ne voyez pas votre commentaire immédiatement, ne paniquez pas : je le validerai dès que possible !

[les états d’esprit du vendredi] 26 mars 2021

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 26 mars 2021] – [début xx.xx] [rédigé 25 mars jeudi tard… et programmé]

Fatigue : normale pour une fin de semaine

Humeur : toujours excellente

Estomac : Après avoir vu l’idée dans Top Chef, nous avons fait des « madeleines perdues » (c’est le même principe que le pain perdu mais avec des madeleines), et c’était vraiment bon !

Condition physique : J’ai eu une énorme crise de migraine vendredi dernier… Cela faisait (fort heureusement) des années que je n’en avais pas eu d’aussi violente. Ca a commencé doucement au réveil, et alors qu’habituellement, j’arrive à faire passer les premiers symptômes en quelques heures, ils n’ont fait que s’accroitre. En fin de matinée, j’étais complètement KO, absolument incapable de faire quoi que ce soit pendant plusieurs heures…. avant de petit à petit, pouvoir reprendre une activité. J’étais par chance en télétravail…

Esprit : vagabond

Boulot : réunions, réunions… et encore réunions !

Culture : J’ai regardé les deux premières saisons de The Resident… Et je me suis bien laissée attraper par les tergiversations des personnages.

Penser à : changer d’heure

Avis perso : ciel bleu et températures agréables donnent envie d’aller dehors !

Message perso : tu es top en mannequin !

Loulous : je crois que j’ai complètement laissé tomber de savoir qui rentre à quelle heure quel jour !

Amitiés : même à distance, on se serre les coudes…

Sorties :  au marché…

Divers : ça y est, la fibre est arrivé à la maison…. avec 2 mois de retard sur le 1er rendez-vous pris. Mais cette fois, le technicien est venu avec la bonne nacelle (i.e. une qui passe dans ma rue), et il a tout fait hyper proprement !

Courses : il ne faut que j’oublie de commander le gigot pour Pâques…

Envie de :  un Suisse pour les Rameaux

Pic : petites fleurs…

[fin xx.xx ]

[Drôme] monter à la Tour de Barcelonne

En décembre, nous avions hésité à monter à la Tour de Barcelonne et avions finalement préféré aller jusqu’à la Chapelle Sainte Marguerite dans le même secteur. Mais nous avions noté de profiter d’une prochaine occasion pour aller voir la Tour de Barcelonne de plus près.

Lorsque j’étais allée jusqu’au pied de la Tour, j’étais partie du village de Barcelonne. Cette fois, nous sommes partis de Combovin. La montée jusqu’à la Tour est plus courte et plus agréable, dévoilant davantage de paysages.

Très vite, l’ascension se fait au milieu d’une forêt de conifères. En me retournant, le panorama sur le Vercors est toujours aussi magique. Rapidement, nous arrivons sur la crête d’où l’on domine une partie de la plaine de Valence.

La balade se poursuit entre les arbres (sur un sentier détrempé par les pluies des jours précédents, aussi nous prenons garde à ne pas glisser !). Nous approchons de la tour et nous croisons de nombreux randonneurs, trailers et vététistes profitant comme nous du soleil de ce dimanche matin.

Nous croisons les ruines de l’ancienne forteresse, puis traversons un pont de planches (serait-ce l’ancien emplacement d’un pont-levis ?) et arrivons sur l’esplanade au pied de la Tour. Le point de vue sur la plaine de Valence se déploie sous nos pieds jusqu’à la montagne de Crussol. Nous nous amusons à repérer les différents villages : Chabeuil, Montvendre, …. mais aussi le centre équestre.

Nous explorons un peu les environs, faisant le tour de l’ancien donjon et découvrant d’autres vestiges du château ruiné. Puis, nous rebroussons chemin. Nous faisons le choix de rentrer directement car il va bientôt être l’heure du repas, mais il est tout à fait possible de faire une boucle en se dirigeant vers la chapelle Sainte Marguerite.

Le village de Combovin, niché au creux des piémonts du Vercors
Marcher au milieu des pins
Face à nous, la colline sur laquelle se trouve la chapelle Sainte Marguerite (on en aperçoit le chemin)
Piémonts du Vercors
Vue sur la plaine de Valence, avec Chabeuil au premier plan
Sur l’esplanade de la Tour de Barcelonne
Vue sur la forêt et le Vercors depuis la Tour de Barcelonne
Minimalisme médiéval
Au pied de la Tour de Barcelonne
Un dernier regard à la Tour

Tour de Barcelonne – Drôme – janvier 2021

(*) Le départ depuis Combovin se fait au niveau du parking du cimetière. Il faut alors prendre la direction des Terres Blanches, puis partir sur la droite afin de rejoindre la Tour de Barcelonne que l’on a rapidement en visuel.
La montée est nettement moins longue par ce côté qu’en partant du village de Barcelonne. Nous avons mis une vingtaine de minutes à accéder à la Tour, tout en faisant plusieurs arrêts photos !
Il n’y a pas particulièrement de difficultés sur cette petite randonnée, et il est tout à fait envisageable de la faire avec des enfants.

[petits moments] instants fleuris, instants gourmands (2)

Depuis la précédente édition des instants fleuris, instants gourmands, j’ai eu l’occasion de mettre plusieurs bouquets dans la maison, mais aussi de déguster de nouvelles gourmandises

Mon fleuriste avait préparé des bouquets printaniers, et j’ai craqué !

Un bouquet de jonquilles est venu apporter de la lumière dans le salon…

******************

Cette tarte à la vanille, création éphémère de la Maison Guillet, était fabuleuse !

En sortant du bureau un soir, j’avais une vingtaine de minutes devant moi… pile le temps pour aller en vitesse acheter une praluline dans le Vieux Lyon (presque) sur mon trajet (à condition de sortir du métro !)….

On m’a apporté de délicieux petits biscuits fait maison à la cannelle….

[projet 52-2021] semaine 11 – printemps

Je pense que vous aurez déjà tous compris la raison pour laquelle j’ai mis le thème Printemps cette semaine dans la liste pour le projet 52…. Nous changeons en effet de saison aujourd’hui.

Pour illustrer ce thème, je n’ai pas vraiment cherché : c’était pour moi une évidence qu’il fallait que je mette des fleurs.

En voici donc, photographiées de façon récente dans un arbre décoratif dans un parc urbain.

************************

Pour voir ce que le printemps inspire aux autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires.

PS : et comme chaque semaine, pour ceux dont les commentaires ne s’afficheraient pas, ne vous inquiétez pas, ils sont partis en modération, et je les validerai dès que je pourrai me connecter… mais je ne passe pas mes samedis devant mon ordinateur, aussi il est possible que cela prenne parfois un peu de temps.

[les états d’esprit du vendredi] 19 mars 2021

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman (qui ne bloguent plus maintenant). La règle est simple : on complète les différentes rubriques le vendredi.

[Vendredi 19 mars 2021] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 18 mars tard… et programmé]

Fatigue : revient à un niveau convenable

Humeur : toujours excellente

Estomac : j’aime beaucoup le chou-fleur… mais chaque fois j’hésite à en préparer à cause de l’odeur de la cuisson…

Condition physique : je n’ai quasiment pas eu mal à la cheville de la semaine, ce qui est une nette amélioration par rapport aux semaines précédentes.

Esprit : vagabond

Boulot : Je passe mon temps en réunions… Heureusement qu’elles sont globalement productives !

Culture : Nous étions allées à la « nouvelle » médiathèque de Valence avec Melle 3e parce que nous avions vu passer des photos des lieux et que ça avait l’air joli… Finalement, nous en avons profité pour reprendre chacune une inscription, et faire quelques emprunts (mangas et animes pour elle, BD pour moi).

Penser à : vérifier si les ouvrages que j’ai envie de lire sont présents à la médiathèque.

Avis perso : C’est quoi cette météo hivernale ? Il est passé où le printemps ? J’ai envie de pouvoir prendre mon café dehors, moi !

Message perso : Donc, Printemps, c’est quand tu veux pour vraiment t’installer !

Loulous : sont toujours bien occupés

Amitiés : c’est sympa aussi de discuter de choses et d’autres…

Sorties :  peut être un saut en ville samedi, et selon la météo sinon

Divers : Ma boulangerie fait de très mignonnes et printanières religieuses vanille/framboise en forme de petits lapins… (et je n’ai pas eu le temps de prendre une photo avant de la manger…)

Courses : il va falloir songer à faire un drive pour la litière de Vador et le papier toilette des humains de la maison !

Envie de :  prendre l’air

Pic : je suis dans une période Noir & Blanc pour les photos !

Bords du Rhône à Bourg-lès-Valence (26)

[fin xx.xx ]

[Ardèche] en balade sur la Dolce Via

Au début des vacances scolaires, Melle 3e m’a mise au défi de trouver une balade à proximité d’une rivière, qui soit facile mais qui ne soit pas dans une ville ou un village… C’est comme cela que nous sommes partis faire un tour sur la Dolce Via en Ardèche.

Nous étions déjà allés il y a 2 ans sur la Dolce Via, cette voie douce aménagée sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée dans la vallée de l’Eyrieux et offrant 90 km de chemins pour découvrir les paysages à pied ou à vélo. Nous avions alors marché entre Saint Fortunat sur Eyrieux et Saint Laurent du Pape. Afin de changer, nous sommes cette fois partis des Ollières sur Eyrieux.

Après avoir laissé la voiture sur le parking indiqué (situé à l’emplacement de l’ancienne gare), nous avons suivi les panneaux pour récupérer la Dolce Via en direction de Saint Fortunat. Le chemin descend doucement vers la rivière que nous traversons sur un viaduc. Cela nous permet d’avoir un joli point de vue sur l’Eyrieux.

Nous n’avions rien décidé sur le trajet que nous ferions et nous nous sommes laissé guider par le temps (notre impératif était d’être assez tôt à la voiture pour pouvoir rentrer chez nous avant le couvre-feu sans avoir à nous inquiéter d’un éventuel ralentissement sur la route). La progression sur la Dolce Via est agréable : d’un côté la paroi arborée de la montagne, de l’autre la rivière. Nous croisons quelques (rares) maisons, quelques anciennes installations ou signalisations liées à la voie ferrée. Des ruisseaux ont creusé de petits ravins dans la montagne ; nous les entendons cascader vers la rivière. Finalement, nous arrivons plutôt rapidement à Saint Fortunat où nous décidons de faire demi-tour.

Le retour est tout aussi agréable et offre d’autres points de vue sur les environs. Je remarque des détails auxquels je n’avais pas prêté attention à l’aller. Nous continuons à avancer d’un bon pas, et Les Ollières se profilent rapidement.

Un petit détour pour acheter de quoi prendre un goûter à l’épicerie de la place de l’Eglise, et nous sommes prêts à rentrer à la maison, après cette promenade vivifiante !

Au départ depuis Les Ollières sur Eyrieux
Plusieurs campings sont installés sur les rives de l’Eyrieux
Au passage du viaduc permettant de traverser la rivière
Le charme des villages accrochés à la montagne
Ne dirait-on pas que ce chemin empierré mène à un pays de contes de fées ?
Je suis toujours un peu sur la piste des Minimoys !
Attention, passage à niveau !
Au bord de l’Eyrieux
Retour sur Les Ollières

Dolce Via – entre Les Ollières sur Eyrieux et Saint Fortunat sur Eyrieux
Ardèche – février 2021

(*) La Dolce Via parcours 90 km : il y a donc de nombreuses balades à y faire. Tout du long, il est possible de trouver dans les villages des parkings avec un fléchage pour rejoindre la voie douce. La voie douce est entièrement accessible avec des roues, que ce soient celles des vélos ou des poussettes.
Si j’en crois les panneaux croisés sur le chemin, le trajet (aller) entre Les Ollières et Saint Fortunat fait environ 7 km. Compte-tenu des bonnes conditions (faible dénivelé, terrain stable et sans obstacles), nous avons mis 1h30 à faire l’aller-retour.

[petits moments] détails félins

Il m’arrive régulièrement de m’amuser à prendre Vador en photo… C’est un modèle plutôt facile, surtout s’il dort (sinon, il cherche à éviter l’appareil photo ! ). Ce jour-là, je me suis plus particulièrement intéressée à ses pattes et aux dessins formés par ses coussinets…

Vous aussi, vous voyez un nounours dans les coussinets ?

J’ai aussi essayé de capter son regard…. sans trop me faire repérer !

A la maison – février 2021