[Drôme] prendre l’air à la Baume Cornillane

Il y a du vent, mais aussi un peu de ciel bleu. Après deux jours de pluies et juste après avoir fêté Noël, l’appel de l’extérieur est trop fort pour lui résister. Je pars donc pour La Baume Cornillane (ce n’est pas loin et s’il fait trop froid, la balade pourra facilement être écourtée).

Du village, je pars en direction du site médiéval. Je traverse l’ancien village dominé par les ruines du château des Cornillans. Au delà, le sommet de la Raye a pris une teinte blanche avec les chutes de neige de la veille.

Finalement, le vent n’est pas aussi intense une fois sur la crête que ce que j’aurais craint au départ. Je m’avance donc vers les roches de la Pangée. Le panorama sur la plaine de Valence est toujours aussi époustouflant.

Mais cette fois, j’ai surtout envie d’explorer les ruines. Je retourne donc vers le château, et je m’aventure au pied d’un mur dont je n’avais jamais remarqué qu’il était accessible côté « intérieur ». Là, une ouverture permet d’admirer le paysage de la Raye. Je ne me lasse pas de la vue sur les sommets légèrement enneigés.

Malgré tout, la température est fraîche… Je vais donc me mettre à l’abri dans les ruines de l’ancien donjon. Ainsi, face à la vue sur la plaine, l’endroit est parfait pour sortir mon thermos de café et profiter d’une pause. Je m’amuse à retrouver les lieux connus dans le panorama qui s’offre à mes yeux….

Le temps passe tranquillement, mais il est temps de prendre le chemin du retour… doucement.

Dans les ruines du vieux village
Au pied du donjon
Deviner la Raye enneigée derrière le château
Saupoudrage hivernal
Vers les Roches de la Pangée
Les montagnes au pied de la montagne….
Nature vs Man
Retour dans les ruines…
Au pied du mur…
Jeter un oeil sur le paysage..

La Baume Cornillane – Drôme – décembre 2020