[Drôme] monter à la chapelle Sainte Marguerite

Lorsque la limite de déplacement a été augmentée à 20 km/3 h pour les sorties de loisir, j’en ai profité pour retourner faire un tour au pied du Vercors. Mon choix s’est porté sur Combovin, et plus spécialement la montée à la chapelle Sainte Marguerite. C’est en effet une randonnée que j’avais déjà faite plusieurs fois et dont je savais qu’elle était réalisable sans aucune difficulté dans les temps impartis (même pour une reprise où le manque d’entrainement peut se faire sentir…).

Comme chaque fois, la balade commence par la traversée de la Véore au niveau du gué situé au bord du village avant d’attaquer la montée rapide. Le chemin se faufile entre les champs et devient de plus en plus caillouteux, mais les points de vue sont splendides sur la campagne environnante et la montagne.

Bien vite, on surplombe l’ensemble du village que l’on découvre blotti au creux de ses collines. Le sentier continue à monter entre les arbres. Je ne me lasse pas de regarder les jeux d’ombre et de lumière sur les paysages verdoyants qui m’entourent.

Au carrefour du Gros Chêne, je file à droite en direction de la chapelle. La pente s’adoucit, la piste est plus large. La croix marquant le sommet est bientôt en vue. De là, la vue se déploie à 360° : le Vercors d’un côté, la plaine de Valence de l’autre. Les nuages ont pris peu à peu possession du ciel et le ciel est maintenant plus couvert.

Je continue jusqu’à la chapelle, située sur une esplanade légèrement en contrebas. Je tourne la poignée et pousse la porte. Celle-ci accroche un peu mais la chapelle est toujours ouverte.

Après une petite pause, je prends le chemin de la descente. Un coup d’oeil à ma montre m’indique que j’ai encore assez de temps devant moi pour aller jeter un regard à la Tour de Barcelonne. Au croisement du Gros Chêne, je pars donc en direction de la tour jusqu’à traverser une prairie du bout de laquelle on a un joli point de vue.

J’aurais bien continué jusqu’à la tour qui n’est finalement plus très loin, mais je n’en ai pas le temps si je veux pouvoir descendre tranquillement, et pouvoir rentrer chez moi avant l’expiration de mon autorisation de sortie. Il ne m’aurait sans doute pas manqué beaucoup de temps mais je n’ai pas eu envie de prendre le risque. Et puis, cela me donnera une bonne raison de revenir par là !

Traverser la Véore…

Le village blotti au pied des montagnes

L’automne n’a pas dit son dernier mot !

En montée, dans les cailloux…

Jeux d’ombre et de lumière

Au pied du Vercors, la plaine de Valence…

La chapelle Saint Marguerite et la croix de sommet

Vue sur la tour de Barcelonne

Au milieu de la pinède, la tour de Barcelonne

Combovin – Drôme – novembre 2020

*****************

La chapelle Sainte Marguerite est toujours ouverte. Il ne faut pas hésiter à tourner la poignée de la porte et pousser un peu cette dernière pour y entrer le temps d’une pause, d’un moment de recueillement ou de méditation… ou juste pour se mettre à l’abri si la météo se dégradait !

A l’intérieur de la chapelle Sainte Marguerite

16 réflexions sur « [Drôme] monter à la chapelle Sainte Marguerite »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.