[projet 52-2020] semaine 47 – empilement

En cette période de confinement, pour ce thème Empilement, j’aurais pu vous montrer une des piles de revues ou de livres qui trainent un peu partout dans la maison… J’avais aussi hésité à reprendre une photos de l’exposition All-Over de Philippe Favier au Musée de Valence.

Mais finalement, le hasard a fait que je suis allée chercher une photo dans celle des randonnées de l’été dernier en Chartreuse. Au coeur du cirque de Saint Même, sous le couvert des arbres et surplombant des rochers tombés de la montagne, quelques petits empilements de cailloux jouaient les sentinelles au bord du chemin….

*****************

Pour découvrir ce que les autres participants ont empilé, il suffit de suivre les liens dans les commentaires….

87 réflexions sur « [projet 52-2020] semaine 47 – empilement »

    1. Oups pour le numéro de la semaine 😉 C’est parce qu’en fin de semaine, mon agenda est ouvert sur la semaine suivante pour prévoir les réunions… et que j’ai mis en tête du billet le n° qui était écrit devant mes yeux ! Donc, plutôt étourdie fatiguée que pressée d’en finir 😉

      1. Tu aurais pu, Ma’ 😉
        C’est souvent difficile de choisir une seule photo pour tes Projets 😆
        Bon dimanche
        Gros bisous

    1. C’est parce que ce sont des galets roulés alors que les miens n’ont pas encore parcouru beaucoup de distance depuis qu’ils sont tombés de la montagne !

    1. Non, ce n’est pas très naturel… et il ne faut pas trop en faire car leur accumulation est néfaste pour la nature (déstabilisation des sols sujets à érosion, modification des habitats naturels pour les petits animaux, ..) A l’endroit où j’ai pris la photo, il y a très peu de petits cailloux donc ils ne risquent pas trop de se multiplier…

  1. Elle donne envie de faire un tour en forêt cette jolie photo. Sacré tas de cailloux.
    Mes voisins sont des fourmis qui prévoient l’hiver et ont empilé tout l’été.

    1. En lisant ton commentaire, j’avais pensé à un empilement de bocaux de conserve comme il y en avait chez mes grands parents.. mais en fait non ce n’était pas ça 😉

    1. Je confirme que ce n’est pas bien…. Leur accumulation participe à l’érosion des sols (bon en pleine forêt, moins que sur une cote battue par les vents quand même) et détruit l’habitat des petits animaux (dans les rivières par exemple… ). Il faudrait donc limiter leurs quantités.
      Après, ils ont aussi dans certaines régions du monde des significations mystiques… mais en France, en dehors des cairns de balisage qui sont utiles en montagne (ils permettent en outre de stocker les pierres du chemin qui pourraient être dangereuses), les autres sont faits juste pour être jolis : ce sont ceux-là qui posent souci…

    1. J’ai un message d’erreur quand je commente chez toi, Isabelle… Ça ne l’a jamais fait… je disais donc :
      Il faut tout démêler maintenant 😀
      Belle journée !

      1. Oui c’est parce que les blogs overblog ne sont pas en https et parfois les cookies sont bloqués

    1. J’ai pratiquement le même mur derrière le foyer à bois mais pas d’empilement dans le salon. Il reste dans le garage.
      Bonne journée.

    1. Certains sont utiles… mais la plupart de ceux que l’on croise aujourd’hui sont là « parce que ça fait joli » et peuvent au contraire induire en erreur le randonneur peu attentif !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.