[projet 52-2020] semaine 42 – chiffres

Cette semaine, il est question de chiffres dans le projet 52.

Si on y regarde un peu, on trouve des chiffres tout autour de nous : des étiquettes avec les prix des denrées et des objets dans les magasins, des horaires dans les gares, des panneaux de vitesse ou d’indications kilométriques au bord des routes, des numéros sur les maisons, des pièces et des billets dans nos porte-monnaie, des touches sur nos claviers de téléphone et d’ordinateurs….

Les chiffres que j’ai choisis aujourd’hui, je les ai trouvés par hasard, dans la Réserve Naturelle de Printegarde, sur une ancienne île du Rhône, coincée entre le grand lit du fleuve et celui du petit Rhône, un ancien bras pas totalement asséché. Là, un poteau indique les hauteurs et les débits des crues les plus importantes du Rhône….

La plaine de l’île est inondable et elle peut servir, avec le lit du Petit Rhône, de délestage pour le fleuve, par l’ouverture d’un barrage mobile. La route passe d’ailleurs au pied du barrage, et c’est toujours assez impressionnant !

****************

Pour découvrir quels chiffres comptent pour les autres participants, il suffit de suivre les liens dans les commentaires…

88 réflexions sur « [projet 52-2020] semaine 42 – chiffres »

    1. Oui, ça m’est venu à l’esprit quand Ma’ a parlé de plaine de l’Île, j’ai pensé à la plaine de l’Ill 😉

      1. Le Grand Ried c’est un coin que j’adore…quand il n’est pas inondé!
        Superbe beau temps aujourd’hui! 😘

  1. Hello Ma’
    Intéressant ce panneau. On voit qu’en 1856, c’était pas mal non plus 🙄
    Et pourtant, on fait tout pour « adoucir » ces crues. Du côté d’O. l’Yzeron a été « maîtrisé », les berges aménagées et les inondations ne devraient plus se produire tout au long de son cours, avant qu’il ne rejoigne le Rhône.
    Voici mon lien :
    https://maviesoenienne.wordpress.com/2020/10/24/projet-de-ma-96/
    Bon we
    Gros bisous

    1. Si tu regardes bien, les effets des barrages sur le Rhône sont nets sur les crues : en 1856, ça monte moins haut mais le débit est beaucoup plus important. Maintenant, on le laisse plus s’étaler : il monte plus haut dans les zones agricoles et les zones de délestage qui ont été aménagées mais fait finalement moins de dégâts car il s’écoule moins vite (même si en cas de crue, son débit reste impressionnant).

    1. Le Rhône est pas mal soumis aux aléas climatiques car la plupart de ses affluents sont des rivières de montagne…. Toutefois avec les ouvrages hydroélectriques, les crues sont plus lissées, moins violentes qu’autrefois.

      1. Oui, je comprends mieux ! Moins de risque pour la Vienne qui ne rencontre que de petits cours d’eau !
        C’est une bonne chose car les crues font de terribles dégats

    1. C’est vrai que celui-ci est particulièrement joli… Il est situé sur une zone de délestage du cours principal du Rhône, inondable par ouverture de barrages afin d’amoindrir les effets des crues en aval.

    1. En fait, elles sont montées plus haut mais moins vite (le chiffre du débit est au moins autant révélateur que la hauteur d’eau), et dans des zones agricoles de délestage. Elles ont donc fait moins de dégâts !

  2. Des chiffres souvenirs mais pas que des bons pour les riverains.
    Des chiffres d’un autre genre par chez moi.
    Je passe vous lire plus tard, étant très occupée ce week-end.

    1. Il faut aussi regarder le débit : c’est lui encore plus que la hauteur d’eau qui provoque des dégâts. Et on reste encore bien loin de la crue de 1856 : les barrages installés le long du fleuve permettent aussi d’écrêter en partie le débit, et donc de limiter les impacts.

  3. Il n’y a rien de tel que le jeu et la manipulation pour apprivoiser les chiffres ! Parole d’ancienne instit ! Belle fin de journée 🍁🍂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.