[journal de confinement] semaine 6

Tant que le confinement continue, ce journal de confinement fait de même.
Vous pouvez retrouver les semaines précédentes en suivant les liens ci-dessous :
Semaine 1
Semaine 2

Semaine 3
Semaine 4
Semaine 5

*****************

SAMEDI 18 AVRIL. Un samedi tranquille avec pas mal de temps de repos : j’en avais besoin. Mais aussi un samedi avec des visionnages de séries en famille….

Profiter de la terrasse en fin de journée…. Regarder le vol des martinets noirs qui sont de retour…

DIMANCHE 19 AVRIL. Il pleut… Cela va faire du bien à la nature qui commençait à souffrir, même si cela risque d’être insuffisant. Le temps était idéal pour passer une matinée à cuisiner : paupiettes de veau pour le midi et flan d’après une recette de Christophe Michalak (je vous en reparle très vite !) pour le goûter…

Les croissants du dimanche matin avec la complicité de Picard !

LUNDI 20 AVRIL. C’est reparti pour une semaine de télétravail ! Plusieurs réunions au programme de la journée, qui ont été productives ! Il a continué à pleuvoir, je continue donc à reporter la petite séance de rempotage que j’ai prévue…

MARDI 21 AVRIL. Avec les collègues, on a dorénavant nos rituels de télétravail et on commence la journée par une petite visio pour se dire bonjour…. Cela nous permet de garder un lien plus informel car ensuite, nous partons chacun dans nos tâches, rendez-vous et réunions respectifs.

MERCREDI 22 AVRIL. J’ai réussi à prendre 10 minutes à la pause déjeuner pour remporter mes plants de basilic… C’était ma pause jardinage en fait !

Fleurs du bout de la rue – en allant faire les courses

JEUDI 23 AVRIL. Les jours se suivent et se ressemblent : réunions non stop toute la journée, pauses café dans la cour et séries en fin de journée…. Ca a du bon aussi la routine !

VENDREDI 24 AVRIL. Fin de semaine de travail… et début des vacances pour moi. L’avantage de ne jamais vraiment prévoir les vacances à l’avance, c’est que je n’ai rien eu à annuler…. Et nul doute que nous trouverons à nous occuper à la maison !

Fleurs du bout de la rue – en allant faire les courses

Pom de Pin a lancé une réflexion intéressante sur notre attitude à la maison. Je fais un gâteau tous les 2 jours minimum…. Je prépare tous les repas maison… (et je fais le ménage comme jamais). J’ai pourtant peu de temps libre en semaine avec le boulot… Je me demande si ce n’est pas une façon inconsciente de compenser : en sachant ce que l’on fait à manger, en faisant le ménage, on reprend le contrôle et en (se) faisant plaisir avec les gâteaux et autres petits plats réconfortants, on tente d’adoucir le fait d’être contraints à ne pas pouvoir sortir…