[journal de confinement] semaine 2

Deuxième semaine à la maison. Je continue donc mon journal de confinement…. toujours sur le même principe : des pensées, quelques faits marquants (du moins, marquants pour moi)….

Ligne d’horizon…

SAMEDI 21 MARS. Mais où est passée cette journée ? A ne rien faire, elle a filé à toute vitesse. La cour a été nettoyée. J’ai lu un livre. Et pouf, il était 19.00 ! Je crois qu’en réalité, après une grosse semaine de travail, j’ai suivi le rythme de Vador, véritable coach en confinement….

Mon challenge du moment sera de ne pas oublier où j’ai stationné la voiture dimanche dernier d’ici la prochaine fois où je vais devoir m’en servir.

Dimanche 22 Mars. Il a plu. Je peux donc maintenant affirmer avec certitude que je préfère le confinement par grand soleil que par temps de pluie. Quand il y a du soleil, on peut ouvrir les fenêtres, mettre le nez dehors dans la cour, profiter de la luminosité…
Parce que la situation est extra-ordinaire, nous avons fait un diner de crêpes, ce que nous ne faisons normalement que pour la chandeleur et Mardi-Gras.

Vador continue à nous montrer l’exemple

LUNDI 23 MARS. Grosse journée de travail qui a débuté tôt et s’est terminée tard. J’ai pu récupérer quelques formulaires d’attestation de sortie dérogatoire vierges imprimés (je n’ai pas d’imprimante à la maison). Cela m’évitera quelques recopies manuelles. La distraction du jour est venue du passage bruyant de deux Rafales au-dessus de la maison à plusieurs reprises.

MARDI 24 MARS. Chaque journée de travail ressemble à la précédente : chargée, intense, et en même temps un peu monotone. Les temps d’échange en visio avec les collègues sont des pauses bienvenues et nécessaires.
Forcément, c’est le lendemain du jour où j’ai pu me faire imprimer des attestations que le modèle de celles-ci change ! Tant pis, je vais continuer à les utiliser en notant l’heure dessus.

MERCREDI 25 MARS. Je suis sortie faire des courses pour plusieurs jours… Il semblerait que les gens se soient rués sur les oeufs et la farine. Feraient-ils tous comme moi beaucoup plus de gâteaux qu’en temps normal ?

JEUDI 26 MARS. Il a fait plus froid aujourd’hui, et malgré le soleil, il n’était pas vraiment possible de rester dans la cour. Dommage car j’aurais bien un peu plus « pris l’air » en prenant mon café du midi… Les journées de travail sont toujours bien remplies et la fatigue s’accroit à l’approche de la fin de la semaine.

VENDREDI 27 MARS. Fin de semaine bienvenue ! On sait dorénavant officiellement que le confinement durera au moins deux semaines supplémentaires. Mais, soyons lucides, il y a de fortes chances de prolongations. Quoi qu’il en soit, c’est le week-end qui débute ce soir. Le programme est déjà défini : repos !

*************

Dans les commentaires du billet d’hier : le thème Piquant du projet 52, Soène disait qu’on avait peu de chances de voir une pointe de couteau. N’ayant pas l’occasion de sortir faire des photos, j’en fais chez moi… alors j’ai pris cela comme un défi. Voici donc une pointe de couteau !