[exposition] Grace de Monaco, princesse en Dior

191228_Granville_Musee_Dior_6

L’été dernier, si j’avais visité le musée Richard Anacréon à Granville, je n’avais pas eu l’occasion de voir l’exposition Grace de Monaco, Princesse en Dior qui se tenait au musée Christian Dior dans la même ville.

Coup de chance, l’exposition a été exceptionnellement prolongée au delà de la date initialement prévue et était donc présentée jusqu’au 5 janvier 2020.

De passage à Granville durant les vacances de Noël, nous avons sur un coup de tête (et sans plus penser à cette exposition) décidé de ne pas aller sur le Roc pour nous promener mais de l’autre côté, en partant du jardin Christian Dior pour ensuite descendre sur le Plat Gousset. En arrivant devant la Villa Les Rhumbs, maison d’enfance du couturier, située dans le jardin public, nous avons remarqué qu’il n’y avait aucune file d’attente. C’est toujours ce qui nous avait découragé jusqu’à présent d’entrer dans le musée : le nombre de personnes à l’intérieur du bâtiment étant très limité, la file peut vite devenir assez longue. L’occasion était trop belle pour la louper !

Le musée Christian Dior se situe dans la somptueuse villa qui a abrité les jeux d’enfants du couturier, fils et frère d’industriels granvillais (mon arrière-grand-père a travaillé comme contremaître chez Dior… ) et il accueille des expositions temporaires autour de l’univers de la maison de haute couture.

Grace de Monaco, actrice fétiche d’Alfred Hitchcock, puis princesse du Rocher, était une fidèle cliente de la maison Dior. De nombreuses tenues qu’elle a portées pour des réceptions officielles, dont le fameux Bal de la Rose, sont ainsi issues des collections de haute couture de chez Dior. Aujourd’hui, ces robes sont précieusement conservées par le palais de Monaco. Parmi elles, quatre-vingt-dix datant des années 1960 à 1980 ont été prêtées au musée granvillais.

Présentées par époque et thématique, il était ainsi possible de découvrir robes de soirée, tailleurs de ville, tenues de voyage ou manteaux habillés. Difficile de ne pas admirer le travail des brodeurs et des plumassiers sur certains créations ou de ne pas se laisser charmer par la délicatesse des mousselines légères…

Outre les tenues, des accessoires et des objets de parfumeries étaient aussi présentés, ainsi qu’une série de croquis du coiffeur Alexandre de Paris proposant des chignons adaptés aux robes choisies par la princesse Grace.

Enfin, la maison en elle-même vaut le coup d’oeil… et je me serais bien installée dans un fauteuil dans le jardin d’hiver à la splendide ferronnerie avec un livre et une tasse de thé….

191228_Granville_Musee_Dior_3

191228_Granville_Musee_Dior_4

191228_Granville_Musee_Dior_5

191228_Granville_Musee_Dior_7

191228_Granville_Musee_Dior_8

191228_Granville_Musee_Dior_9

**********************

191228_Granville_1
La Villa Les Rhumbs, maison d’enfance du couturier qui domine la mer
191228_Granville_Musee_Dior_x1
Le bel escalier de la maison
191228_Granville_Musee_Dior_2
Jardin d’hiver
191228_Granville_Musee_Dior_1
Jardin d’hiver paré pour Noël

Musée Christian Dior – Granville – Manche – décembre 2019

 

(*) Les informations pratique relatives aux périodes d’ouverture et aux expositions est à retrouver sur le site internet du Musée Christian Dior.

14 réflexions sur « [exposition] Grace de Monaco, princesse en Dior »

  1. Oh j’aimerai beaucoup visiter cet endroit à l’occasion ! Quant à Grace, je suis fan, cette exposition m’aurait donc comblée… merci pour la visite !

    1. L’exposition était fabuleuse. Le musée Christian Dior n’est pas ouvert tout le temps mais si tu passes par Granville, tu peux toujours profiter du jardin autour de la maison qui est maintenant un jardin public !

  2. Merci pour cette jolie visite ! Comme je t’ai déjà dit, j’ai eu l’occasion de le visiter il y a quelques années avec une amie qui était galériste à Granville.. J’ai adoré.. J’avais ramené un catalogue, et aussi quelques affiches et lithographies d’un de ses stylistes, qui décorent toujours ma chambre.. Je ne faisais pas encore de photo à l’époque.. dommage ! Je me serais régalée.. Bonne journée !

    1. Ce qui est sympa surtout c’est que les expositions varient chaque année et donc les tenues présentées. Le fonds du Musée ne comporte pas beaucoup de pièces.

    1. Difficile de ne pas apprécier le travail sur les formes, les broderies… et la qualité des tissus ! (tout ce qui fait le charme de la Haute Couture en fait 😉 )

    1. Je pense qu’elle est terminée maintenant. Elle devait finir à l’automne et avait été prolongée jusqu’à la fin des vacances de Noël car gros succès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.