[les états d’esprit du vendredi] 20 décembre 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 20 décembre 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 19 décembre tard… et programmé]

Fatigue : Ce n’est pas catastrophique mais ce n’est pas idéal non plus….

Humeur : C’est parti pour Noël !

Estomac : j’ai commandé du fromage pour Noël… je me suis peut-être laissée emporter… On aura sans doute du fromage pour plusieurs jours….

Condition physique : mais pourquoi le ligament interne de mon genou gauche se remet-il à me faire mal ?

Esprit : vagabond, tendance Noël 

Boulot : ce soir, c’est les vacances ! Entre grèves (et donc un seul train pour chaque trajet quotidien) et déménagement, la semaine a été bousculée….

Culture : je suis allée visiter le théâtre de la ville de Valence, un charmant petit écrin à l’italienne, rose poudré et doré (je vous en reparlerai !)

Penser à : emballer les cadeaux qui ne le sont pas encore.

Avis perso : Plusieurs collègues m’ont dit « j’aime beaucoup tes boucles d’oreille » cette semaine… J’avais sorti mes petits sapins de Noël !

Message perso : Mon train circule, je répète, mon train circule !

Loulous : on va pouvoir passer un peu de temps ensemble…. ça devient rare !

Amitiés : j’ai croisé pas mal de têtes connues en ville cette semaine, autour d’un café ou d’un verre en terrasse (il a fait incroyablement doux ! )

Sorties :  puisque ce sont les vacances, forcément, ça va me donner l’occasion de sortir un peu plus… surtout avec les festivités de Noël qui arrivent !

Divers : Alors, on a déménagé cette semaine au bureau… Mercredi, je n’avais accès ni à mon ancien ni à mon nouveau bureau… soit. Théoriquement, jeudi en arrivant, je n’avais plus qu’à vider mon carton (je dis bien « mon » carton, puisque je n’en ai qu’un seul… je suis assez minimaliste !). Sauf que jeudi matin, ça ne s’est pas exactement passé ainsi…. En arrivant, j’ai eu l’impression de débarquer au milieu d’un chantier de construction. Sauf que ce n’était pas juste une impression : pas de connexion réseau, pas d’électricité dans les goulottes, pas de vitres sur les cloisons intérieures qui doivent en avoir, des fils qui pendent partout du plafond, les ouvriers qui s’activent…. ma table qui n’était pas de la taille prévue (c’est le point qui a été le plus vite réglé par un échange avec une située dans un bureau voisin… Merci aux collègues qui ont fait le nécessaire pour la déplacer !) Et ce n’était que le début des surprises ! Quand j’ai cherché mon carton : impossible de le trouver ! Là, j’ai commencé à être vraiment un peu énervée…. (même mon chef qui est à Paris s’en est rendu compte… ). De 9.30 à 12.30, j’étais en visio donc j’ai voulu me connecter sur le wifi (rappel : les prises réseau n’étaient pas brassées ! ) Sauf que mon ordinateur refusait de voir les bornes wifi : le driver n’était pas assez à jour… Il a fallu 30 min pour tout installer correctement (merci à P., un de nos directeurs, dont ce n’est donc plus le boulot mais qui l’a fait après m’avoir en plus proposé son bureau dans un autre bâtiment… ça devait vraiment se sentir en fait que j’étais énervée ! ). Finalement, à 11.00, en plein milieu d’une de mes réunions, on m’a signalé qu’on avait peut-être retrouvé mon carton (et oui, c’était bien lui ! )… et tout a commencé à rentrer dans l’ordre ! Après une coupure d’électricité d’une petite heure dans l’après-midi, on avait enfin le courant aux prises, l’interrupteur de la lumière qui fonctionne et du réseau ! Et comme les ouvriers ne manipulaient plus les câbles dans les faux plafonds et ne découpaient plus les plaques d’isolant, ma réaction allergique à la poussière de l’air ambiant s’était calmée aussi… Finalement, à 17.00, une fois nos babioles installées (et les câbles rangés dans le plafond), notre bureau commençait à ressembler à un vrai bureau !
Et d’ici que j’y retourne, les cloisons vitrées devraient être installées ! En plus, il est lumineux et plutôt grand ce bureau….

Courses : il faut que j’aille récupérer la (grosse) commande de fromage demain.

Envie de : vacances ! (ou besoin plutôt ! )

Pic : un petit tour au marché de Noël de Lyon…

191211_marche_Noel_Lyon

[fin xx.xx ]