[les états d’esprit du vendredi] 13 décembre 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 13 décembre 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 12 décembre tard… et programmé]

Fatigue : je commence à avoir vraiment hâte d’être en congés.

Humeur : excellente

Estomac : les papillotes sont de sortie !

Condition physique : je suis fatiguée mais en même temps, j’ai envie de bouger… subtil équilibre à trouver !

Esprit : vagabond, tendance Noël

Boulot : avec les grèves, c’est beaucoup de télétravail… mais comme on déménage la semaine prochaine, il a bien fallu que je monte un peu à Lyon pour faire les cartons et parler aménagement !

Culture : je me suis (un peu) remise à la lecture et j’ai fini un court roman le week-end dernier.

Penser à : commander la bûche pour le réveillon de Noël, et le fromage aussi d’ailleurs.

Avis perso : j’étais contente d’avoir l’occasion de passer à Romans de nuit en début de semaine, et de profiter (rapidement à cause de la pluie battante) des décorations de Noël et de la projection sur la tour Jacquemart (ce n’est pas la même que l’an dernier en plus)

Message perso : je m’occupe de la bûche pour Noël (et du fromage aussi) !

Loulous : il y en a un qui part pour quelques jours à Berlin avec sa classe…. et les deux autres qui attendent les vacances avec impatience !

Amitiés : avec un peu de chance, le temps permettra d’aller boire un verre de vin chaud en fin de journée…

Sorties :  un tour au village de Noël à Valence si la météo le permet, un aller/retour à Grenoble…

Divers : les réunions au lycée, toujours un grand moment…. les enfants sont donc en 1ère et certains parents posent des questions du style « et si mon enfant veut faire telles études, échoue lors de sa première année et qu’il veut du coup aller faire telles autres études mais qu’il n’a pas pris la spécialité X dont il n’avait pas besoin pour son 1er choix d’études mais qui serait nécessaire pour son 2e choix, comment va-t-il faire ? » (je précise que je n’invente pas, cette question a vraiment été posée !) Sérieusement, on ne peut pas juste les laisser faire ce qui leur plait, et pour lequel ils sont motivés et réussiront donc bien à s’en sortir ? On est vraiment obligé de penser dès la classe de 1ère à un hypothétique échec dans le supérieur ? (ouf ! c’est ce que le directeur a globalement répondu…. )

Courses : de quoi faire une tartiflette (c’est une commande !)

Envie de : passer une soirée au coin de la cheminée !

Pic : à partir de lundi, mes trains de retour du travail ne partiront plus de Perrache

191204_Lyon_Perrache

[fin xx.xx ]