[projet 52-2019] semaine 48 – chaud

Cette semaine, le thème du projet 52 est chaud

Dans mes hésitations de la semaine, on retrouve des boissons chaudes : thé, café, chocolat chaud, tisane, vin chaud (on arrive en décembre, ça commence à être la saison !)…. mais aussi des plats bien chauds : gratins, soupes, plats mijotés longuement, gâteaux sortant du four… ou encore des radiateurs, des bougies, des plaids….

Mais finalement, j’ai opté pour un retour aux sources. Littéralement.

La cheminée de la photo est celle de la cuisine chez mes parents, celle qui était toujours allumée dès que le temps se rafraichissait et qui le restait jusqu’au printemps, celle qui est mon grand plaisir des fêtes de fin d’année : préparer le feu, aller se promener, rentrer, allumer le feu pendant que l’eau du thé chauffe…. C’est quasiment devenu un rituel !

Puis, dans la soirée, remettre des bûches (qu’on aura pris soin d’aller chercher avant la nuit dans le tas de bois de la cour) dans l’âtre. Et rester là au coin du feu, à discuter, à se raconter nos vies et des histoires, à partager des moments en famille….

52-2019_S48_chaud

*******************

Pour voir comment les autres participants se tiennent chaud, il faut suivre les liens dans les commentaires…

 

 

PS : ce week-end, ce sera « chaud » pour moi de venir par ici… il est donc possible que certains commentaires qui passeraient en attente de modération ne soient pas validés avant la fin du week-end. Si c’est le cas pour votre commentaire, sachez que je fais au plus vite pour qu’il puisse apparaître, compte-tenu de mes autres engagements (professionnels en l’occurrence) du week-end.

[les états d’esprit du vendredi] 29 novembre 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 29 novembre 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 28 novembre tard… et programmé]

Fatigue : à évaluer à la fin du week-end !

Humeur : toujours bonne… (et puis, j’ai commencé à regarder les programmes des animations de Noël … il devrait y avoir de jolies choses)

Estomac : j’ai acheté des papillotes… à sortir à partir de dimanche !

Condition physique : et si je me couchais un peu plus tôt ? (bon, ça va pas être gagné ce week-end ! )

Esprit : vagabond, tendance Noël qui va commencer à se préparer.

Boulot : la période est tendue.. pas mal de choses qui bougent… mais de jolis challenges en perspective ! Je crois que, maintenant, j’ai hâte que tout commence à vraiment se mettre en place…

Culture : vendredi dernier, je suis allée à un concert de Natasha St Pier qui chantait les poèmes de Ste Thérèse… Un très joli moment !

Penser à : sortir les calendriers de l’Avent… et préparer la « couronne » aussi !

Avis perso : j’avais déjà l’impression de ne plus beaucoup aller à Lyon, mais avec la grève qui s’annonce, ça risque de ne pas s’arranger !

Message perso : j’ai repéré les nouveautés annoncées niveau décorations de Noël autour de chez moi…. d’ici une semaine, tout devrait être illuminé ! (et donc ce sera le début des virées photos de nuit ! )

Loulous : commencent à avoir hâte d’être en vacances !

Amitiés : Merci pour le sympathique déjeuner de lundi dernier…

Sorties :  en séminaire de boulot pour deux jours…. je pense qu’après, j’aurai surtout envie de me reposer !

Divers : il va falloir songer aux cadeaux  à déposer sous les sapins….

Courses : un sapin de Noël !

Envie de : voir les illuminations de Noël autour de chez moi !

Pic : quand il pleut, ça fait des jolies choses aussi !

191118_Paris_pluie

 

[fin xx.xx ]

[Vaucluse] Vaison, la Médiévale

191031_Vaison_medievale_6
Cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth

Après avoir visité Vaison, la Romaine, nous nous sommes dirigés vers le village perché. En effet, la cité médiévale, abritée par ses murailles, domine la vallée de l’Ouvèze.

Après être passés sous le beffroi, nous montons dans les petites rues au charme indéniable et nous traversons les placettes avec leurs fontaines publiques. A cette période de l’année, toutefois, le village est assez désert et quasiment tous les commerces et galeries d’art sont fermées. Le contraste avec la ville moderne en contrebas est saisissant !

C’est sur l’autre rive de l’Ouvèze que nous continuerons notre découverte du Moyen-Âge à Vaison.  En effet, à quelques centaines de mètres des sites antiques, nous nous rendons à la cathédrale Notre Dame de Nazareth. Construite au XIe siècle sur un site paléo-chrétien, elle est transformée au XIIe siècle.

Massive, disposant de peu d’ouvertures, elle est typique de l’art roman provençal. On note également le réemploi massif de blocs d’architecture antiques dans les fondations du chevet.

Mais son véritable intérêt réside dans son cloître. Situé au cœur des anciens bâtiments des chanoines, c’est un véritable havre de paix et de sérénité. Ses galeries sont bordées de colonnes et colonnettes donnant sur un jardin où veille un olivier. Les sculptures de certains chapiteaux sont vraiment délicates. Un dépôt lapidaire a également été aménagé dans le cloître.

Nous resterons un long moment à déambuler autour du cloître, profitant du calme des lieux, bercés par les répétitions d’orgue pour la fête de la Toussaint.

191031_Vaison_medievale_1
Fontaine dans la cité médiévale
191031_Vaison_medievale_2
Ruelle de la cité médiévale
191031_Vaison_medievale_3b
Cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth
191031_Vaison_medievale_4
Chapiteaux sculptés dans le cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth
191031_Vaison_medievale_5
Cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth

Vaison-la-Romaine – Vaucluse – octobre 2019

 

(*) L’accès au cloître est libre durant les heures d’ouverture de la cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth

 

[coin lecture] automne 2019

Un vent de cendres – Sandrine COLLETTE

Ce roman m’a été prêté par ma mère qui venait de le finir et n’avait pas été vraiment convaincue. Ayant lu et apprécié Des noeuds d’acier, un autre roman de Sandrine Collette, je partais avec un a priori positif sur l’auteur. Cependant, comme ma mère m’avait donné un peu trop d’éléments en me passant le livre, je n’ai pas eu de grosse surprise de la fin… Mais, j’ai vraiment apprécié la façon dont la romancière dépose les indices comme autant de petits cailloux pour arriver à cette fin-là !

*****************

191101_BD

Les cavaliers de l’apocadipse n’ont pas fait exprès – Libon

3 camarades d’école qui cumulent les mésaventures, voilà nos cavaliers de l’apocadipse. Chaque histoire est déclinée sur 4, 6 ou 8 pages. La situation de départ est généralement banale : passage d’une course cycliste, camping dans le jardin, repas de la cantine, vacances chez les grands-parents.. Mais très vite, cela dégénère en une succession de gags très inventifs et frôlant chaque fois l’absurde dans humour décalé à souhait.
En résumé : j’ai rigolé… et je rigole à nouveau chaque fois que je relis l’une des saynètes !

*****************

La fille de Vercingétorix, une aventure d’Astérix – Jean-Yves FERRI & Didier CONRAD, d’après UDERZO & GOSCINNY

Le dernier opus des aventures d’Astérix est fidèle au reste de la série. On retrouve donc avec plaisir ce qui fait le sel des aventures du petit gaulois : jeux de mots, références dans l’air du temps et gags récurrents sont bien au rendez-vous. Mais les villageois ont vieilli et ce sont maintenant leurs enfants qui sont à l’honneur. Voici donc Selfix, Adictoserix et Blinix pour accompagner Adrénaline, la fille de Vercingétorix. On notera un petit Charles Aznavour parmi les pirates, et un sympathique Letitbix façon hippie.
Un album finalement très classique, mais qui se laisse lire comme un bonbon au goût d’enfance.

[Vaucluse] dans les pas des Romains à Vaison

191031_Vaison_Romaine_0
vue du village depuis le site antique de la Villasse

Nous cherchions une idée pour une « journée de vacances » puisque j’avais une journée de congés lors des vacances scolaires de Toussaint. Dans ce cas, les critères sont à la fois simples à énoncer et compliqués à satisfaire : un lieu que nous ne connaissons pas ou peu, à moins de 2h de route de la maison, et permettant d’y passer une journée complète à se balader et découvrir. C’est alors que Mr 1er nous a suggéré Vaison-la-Romaine où il avait passé une journée avec sa classe de latin, il y a quelques années.

J’avoue que les prévisions météo m’ont fait hésiter jusqu’au dernier moment car de nombreuses averses étaient annoncées. Finalement, j’ai décidé de tenter quand même car le soleil semblait vouloir percer derrière l’épaisse couche nuageuse… et j’ai eu raison : sur place, nous n’avons pas eu de pluie malgré le ciel chargé ! (par contre, sur la route, à l’aller comme au retour, la pluie tombait bien.. nous avons donc eu de la chance)

Arrivés à Vaison, nous laissons la voiture sur un parking à proximité des sites antiques, récupérons un plan de la ville à l’office de tourisme où l’on nous donne quelques conseils pour une découverte de la ville sur la journée, et nous dirigeons vers le site antique de Puymin… de l’autre côté de la rue !

Nous entrons dans le site par la maison de l’Apollon Lauré et commençons à découvrir l’ampleur des lieux : les sites antiques de Vaison constituent le plus grand ensemble romain ouvert au public de France !

Nous passons de maison en maison, de pièce en pièce, en devinant les usages de celles-ci (pour ceux qui sont peu familiers des maisons et villes romaines des panneaux explicatifs sont présents un peu partout). Nous mettons nos pas dans ceux des Romains, jusqu’au point d’orgue du site : le théâtre ! Utilisant le dénivelé de la colline, ses gradins peuvent accueillir environ 6000 personnes…. Nous arrivons par le haut et c’est carrément très impressionnant.

Nous rejoignons le musée présentant les découvertes faites sur site par une antique galerie souterraine à l’ambiance mystérieuse. Entre quelques rappels historiques, de nombreux objets sont exposés dont des mosaïques et des statues, parmi lesquelles celles en marbre blanc de l’empereur Hadrien et son épouse Sabine, particulièrement remarquables.

Quittant le site de Puymin, nous allons voir le pont romain qui a résisté à plusieurs crues centenales et à un dynamitage depuis sa construction il y a presque 2000 ans ! D’en haut, la vue sur l’Ouvèze et ses berges aux couleurs automnales est plongeante. A proximité, un petit panneau rappelle le niveau atteint par la rivière lors de la crue du 22 septembre 1992, plus d’un mètre au dessus du niveau du pont….

Enfin, nous nous dirigeons vers le site de la Villasse où nous découvrons les vestiges de l’ancien forum de Vasio, ainsi que ceux de plusieurs maisons. Nous sommes seuls sur le site et pouvons profiter pleinement des lieux, déambuler librement d’une pièce à l’autre, comprendre l’agencement d’une domus gallo-romaine.

Au total, nous aurons passé presque 3 heures à visiter les sites antiques et découvrir les romanités de Vaison…. sans nous ennuyer un seul instant !

191031_Vaison_Romaine_1
site antique de Puymin
191031_Vaison_Romaine_2
vue sur le village depuis le site antique de Puymin
191031_Vaison_Romaine_3
Statue de Sabine, épouse de l’empereur Hadrien
191031_Vaison_Romaine_4
Statue de l’empereur Hadrien
191031_Vaison_Romaine_5
le théâtre antique vu depuis la plateforme haute
191031_Vaison_Romaine_6
entrée du théâtre antique
191031_Vaison_Romaine_7
débouché de la galerie souterraine antique menant du village au théâtre
191031_Vaison_Romaine_8
couleur d’automne sur l’Ouvèze
191031_Vaison_Romaine_9
le pont romain
191031_Vaison_Romaine_10
site antique de la Villasse
191031_Vaison_Romaine_11
schola sur le site antique de la Villasse
191031_Vaison_Romaine_12
jardin péristyle de la maison du dauphin
191031_Vaison_Romaine_13
vue d’ensemble de la maison du dauphin

Sites antiques de Vaison-la-Romaine – Vaucluse – octobre 2019

 

(*) L’accès aux sites antiques est payant et le billet permet de visiter à la fois le site du Puymin et celui de la Villasse dans la même journée. Des visites guidées sont également organisées.
Vous pouvez retrouver l’ensemble des informations pratiques sur le site internet de l’office de tourisme.

[fourre-tout de la semaine] 24 novembre 2019

Samedi dernier, j’ai eu besoin d’aller en ville après l’épisode de neige. J’en ai profité pour aller voir le kiosque Peynet sous la neige…

191116_Valence_1

191116_Valence_2

************************

Depuis le temps qu’ils me faisaient de l’oeil, j’ai enfin testé les cakes de la Maison Guillet. J’en avais pris un à la vanille et un au chocolat. J’ai une nette préférence pour celui au chocolat  (en plus il est entouré d’une belle coque croquante !) : je trouve l’amande trop présente dans celui à la vanille.

191117_cakes_Guillet

(*) Maison Guillet, place du Champ de Mars, 26000 Valence / place Jean Jaurès, 26100 Romans

************************

De passage à Paris, j’ai fait une petite pause chez Thierry Marx Bakery …

191118_Thierry_Marx_Bakery

 

(*) Thierry Marx Bakery, 17 boulevard Haussman, 75009 Paris

************************

J’ai aussi pris un goûter au Café Pierre Hermé…

191119_cafe_Pierre_Herme

(*) Café Pierre Hermé, hall 2 de la Gare de Lyon, 75012 Paris

************************

C’était une belle idée d’acheter ces fleurs d’amaryllis en boutons au marché…

191120_amaryllis_1

191120_amaryllis_3

[projet 52-2019] semaine 47 – paysage

Cette semaine, c’est paysage dans le projet 52…

Forcément des paysages, vous avez remarqué que ça ne manque pas dans mes billets ! Donc, je cherchais quelque chose d’un peu différent…

La solution est venue de mon passage à Paris en début de semaine où j’ai profité d’un début de soirée pour aller voir le panorama depuis le toit-terrasse des Galeries Lafayette. Voici donc un paysage urbain !

52-2019_S47_paysage

****************

Pour voir les paysages des autres concurrents, il faut suivre les liens dans les commentaires.

[les états d’esprit du vendredi] 22 novembre 2019

Les états d’esprit du vendredi sont un exercice de style lancé par Zenopia et The Postman. La règle est simple : on répond aux questions dans l’ordre et le vendredi.

[Vendredi 22 novembre 2019] – [début xx.xx] [rédigé jeudi 21 novembre tard… et programmé]

Fatigue : normale compte-tenu de la semaine écoulée

Humeur : excellente

Estomac : envie de soupe….

Condition physique : avec le froid, les tendons tirent un peu mais sinon, ça va !

Esprit : vagabond

Boulot : 2 jours à Paris, 1 jour à Lyon, 2 jours en télétravail…. un rythme un peu différent donc cette semaine !

Culture : les vitrines de Noël des grands magasins parisiens, ça compte, non ?

Penser à : imprimer les billets

Avis perso : la neige, ça a des effets indésirables (blocage de la circulation, chutes d’arbres, coupures de lignes électriques et téléphoniques…) , mais c’est quand même drôlement joli !

Message perso : merci pour ta confiance !

Loulous : il y en a un dont c’est l’anniversaire… On va fêter ça dimanche midi !

Amitiés : Pomdepin a lancé la nouvelle saison du Xmas Addict !

Sorties : concert vendredi soir, repas d’anniversaire dimanche et en fonction de la météo sinon…

Divers : Donc, pour ceux qui n’ont pas suivi, il a neigé en fin de semaine dernière ! Je n’en avais encore jamais vu autant ici… avec 20 cm, on était pas mal ! Le plus compliqué, ça a été le jeudi après-midi/soir car ça tombait à gros flocons, et donc ça perturbait beaucoup la circulation. Vendredi, nous sommes restés à la maison, donc pas de souci… Surtout que, pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir de l’électricité (et donc du chauffage) tout le temps. Il n’y a a que le réseau téléphonique qui était HS, c’est un moindre mal. Et Mr 2e a déneigé devant la maison et autour de la voiture avec la belle pelle à neige achetée pour cela vendredi en début d’après-midi. Samedi, on a pu recommencer à avoir des activités quasi normales : avec Mr 2e, nous sommes allés à Valence le samedi matin (il devait y aller pour une réunion, j’en ai profité pour aller au marché), et Melle 3e est allée à l’équitation samedi après-midi (comme il n’y avait pas d’électricité là-bas, le centre équestre avait appelé pour qu’elle vienne plus tôt afin de monter tant qu’il ferait encore jour). Mardi soir en rentrant de Paris, j’ai eu la surprise de constater qu’il y avait encore pas mal de neige un peu partout !

Courses : indispensables

Envie de : montagne

Pic : il a du avoir bien froid ce petit iris sous la neige le week-end dernier…

191116_iris_neige

[fin xx.xx ]

[Drôme] moment de calme au jardin zen d’Erik Borja

191102_jardin_zen_erik_borja_1

J’avais de nombreuses fois entendu parler et vu des photos du jardin zen d’Erik Borja sans jamais avoir eu l’occasion de m’y rendre. Au début du mois, j’avais repéré que ce jardin remarquable était ouvert pour les splendeurs automnales des érables du Japon : une belle occasion pour y aller.

Si la météo était moyennement au rendez-vous (on dira qu’il faisait presque beau..), le dépaysement par contre était total.

Dès l’entrée, les bassins et fontaines accueillent le visiteur, l’invitant à se laisser porter par la nature. Les arbustes sont sculptés en nuages. Des lanternes de pierre sont disséminées ici et là. Plus bas, de larges bassins accueillent carpes koï, nymphéas et lotus tandis que le vent fait vibrer la forêt de bambous. Les jardins de pierre et leurs vagues de graviers invitent à la méditation.

Quasiment seule dans le jardin (ou plutôt dans les jardins successifs), je peux profiter complètement de son calme. Seuls les bruits de l’eau et du vent viennent troubler le silence. Je parcours doucement les allées et descend jusqu’au bord de l’Herbasse, la rivière qui coule en bas du jardin et figure un dragon métaphorique indomptable.

Le temps s’étire doucement. Je rejoins le torii qui marque l’extrémité du jardin. Je m’assois quelques instants sur les bancs que je croise. Les érables déploient leurs couleurs d’automne. Tout autour de moi semble en équilibre subtil à l’image des quelques cairns posés par endroits.

En remontant vers le haut du jardin, je m’attarde de nouveau autour de bassins supérieurs. Je ne suis pas pressée de quitter les lieux….

191102_jardin_zen_erik_borja_2191102_jardin_zen_erik_borja_3191102_jardin_zen_erik_borja_4191102_jardin_zen_erik_borja_5191102_jardin_zen_erik_borja_6191102_jardin_zen_erik_borja_7191102_jardin_zen_erik_borja_8191102_jardin_zen_erik_borja_9191102_jardin_zen_erik_borja_10

Jardin zen d’Erik Borja – Drôme – novembre 2019

 

 

(*) Le jardin zen d’Erik Borja est situé à Beaumont-Monteux dans la Drôme. Horaires, conditions et tarifs de visite sont à retrouver sur le site internet du jardin. Il faut compter entre 1h30 et 2h00 pour visiter tranquillement l’ensemble du jardin.
Erik Borja est un artiste plasticien, devenu paysagiste et qui a créé de nombreux jardins d’inspiration japonaise depuis les années 1970 en France et en Europe. Le jardin zen de Beaumont-Monteux entoure sa propre maison et a été sa première réalisation.

 

 

[Drôme] premières neiges

191114_neige_Chabeuil_2

La neige est arrivée sur la Drôme d’un coup, la semaine dernière, jeudi midi. Très vite, les flocons denses et dodus ont tenu.

Passés quelques heures de questionnement (Mr 2e et Melle 3e vont-ils pouvoir rentrer du lycée/collège sans encombre ?), et une fois tout le monde bien au chaud à la maison, j’ai pris le temps d’une petite balade rafraichissante pour aller voir les toits de Chabeuil !

Il neigeait encore de façon abondante alors qu’une bonne dizaine de centimètres recouvrait déjà les paysages.

J’ai fait vite car j’avais oublié mon parapluie et je commençais à être trempée mais en plus d’un passage au pied de l’église, j’ai fait un saut pour voir le lit de la Véore enneigé…

191114_neige_Chabeuil_1
A l’abri de la neige qui tombe….

191114_neige_Chabeuil_3

191114_neige_Chabeuil_4
rives enneigées de la Véore

Chabeuil – Drôme – 14 novembre 2019

********************

Profitant d’un peu de temps vendredi midi, je suis allée faire un tour sur les hauteurs de Chabeuil. Sur la colline de la Gontarde, arbres tombés et branches cassées sont légion. J’ai tout de même réussi par un chemin ne passant pas (trop) sous les arbres à aller jusqu’à la Vierge du Voeu qui surplombe la colline. Un brouillard glacial commençait à voiler l’horizon et la vue n’était pas très dégagée. De toutes façons, c’est depuis le pied de l’église qu’à mon avis, la vue sur les toits est la plus belle. J’y suis donc retournée pour quelques photos. Puis, je suis redescendue vers la rivière. Le brouillard se densifiait et l’hôtel de ville se dressait de façon assez fantomatique…

191115_neige_chabeuil_1

191115_neige_chabeuil_2
le brouillard se lève
191115_neige_chabeuil_3
la Vierge du Voeu et la tour de la Gontarde sous la neige
191115_neige_chabeuil_4
l’hôtel de ville

Chabeuil – Drôme – 15 novembre 2019

********************

Et pour voir l’évolution de la hauteur de neige : les deux photos suivantes ont été prises jeudi dernier au même endroit à cinq heures d’intervalle… sachant qu’il en est encore tombé au moins autant dans les heures qui ont suivi. Vendredi matin, la hauteur de neige était de l’ordre de 20 cm.

191114_neige_debut
La neige tombe depuis environ trente minutes
191114_neige_pendant
Cinq heures après…